Magazine Coaching

Freelance : mes astuces

Par Julia @dj0uli0u

negativespace2-3

Je suis Freelance depuis 2 petites années maintenant. Mais depuis peu, réellement à temps plein : c’est une organisation bien particulière, un mode de vie bien particulier, mais bien souvent c’est un chouette choix la vie de Freelance ! Si vous êtes dans la même situation que moi, vous vous reconnaîtrez certainement dans cet article, et si vous hésitez encore à sauter le pas, peut-être que cet article vous aidera à appréhender la situation :)

1. Faire des ToDoLists. 

C’est un indémodable classique ! J’ai essayé pas mal de techniques : un petit carnet avec une liste de toutes les choses que j’avais à faire en vrac, puis un carnet par « thèmes », et depuis un peu plus d’un an, j’ai opté pour Wunderlist. Une application disponible à la fois sur Mac, iPhone et Android (synchronisée et tout), gratuite, simple d’utilisation et terriblement indispensable au quotidien.

Cette méthode me permets tout bonnement de vider mon cerveau, à faire le bilan avec moi-même avant de dormir par exemple. À chaque fois que je pense à quelque chose, je n’ai qu’à ouvrir l’application et à noter mon idée/la tâche à effectuer, et à programmer une date butoir. Au quotidien, j’ouvre mon application à l’onglet « Aujourd’hui » et je sais en un coup d’oeil les tâches à effectuer dans la journée. 

2. Bannir la procrastination. 

Avec les éléments de nos listes, on a tendance à tout remettre au lendemain. On se donne toutes les excuses du monde, et parfois malgré nous ! Exemples les plus fréquents : aujourd’hui il fait beau je vais profiter du soleil, il me reste des articles à lire dans mon fil d’actualité Hello Coton, ce sera mieux demain… et j’en passe.

Ma méthode principale pour lutter contre la procrastination se résume en une phrase trouvée sur le web lorsque j’ai commencé à bosser à la maison : « Toute tâche qui demande moins de 2 minutes pour être effectuée doit être faite immédiatement ». Et je vous assure que ça change la vie !

La procrastination est vraiment un petit poison, mais il est impératif de ne pas se laisser le choix et se piéger soi-même en créant un environnement dans lequel il sera impossible pour nous de se laisser distraire. J’entends par là : n’ouvrir que les onglets web nécessaires, éteindre son téléphone, pas de TV, pas de nourriture ou peu.

negativespace-14

3. Rester concentré(e).

Malgré tout, il est parfois difficile de se concentrer. Pour moi, le lundi est la journée-piège, j’ai beaucoup de mal à me mettre au travail. Et pourtant, c’est aussi le jour ou je planifie le plus d’activités pour ne pas perdre le rythme du lundi et de la reprise de la semaine.

J’ai opté pour la méthode Pomodoro, en modifiant un peu les règles officielles :

– je travaille 45 minutes, exclusivement sur la tâche assignée sans pauses ni distractions.
– je m’autorise 5 minutes de pause : je me ballade sur le web, je joue à Clash Of Clans (oui oui oui…), mais je ne bouge pas de mon bureau.
– après 4 sessions de 45 minutes (soit un peu moins de 4h de travail), je m’autorise une vraie pause de 30  minutes. Je me lève, je grignote, je bois ou j’en profite pour passer quelques appels.

Le secret, c’est de ne pas faire plusieurs choses à la fois. Compartimenter mon travail m’a vraiment sauvée parfois : à tout faire en même temps, on ne fait rien de bien.

4. Repérer ses heures de productivité

Tout en appliquant la méthode Pomodoro, j’essaie de repérer mes moments de « rush ». Au fil des semaines, je remarque que lorsqu’il fait chaud (coucou les 40° à Clermont-Fd cette semaine) j’ai bien plus de facilité à me concentrer le matin (9h30/13h30). Ces périodes sont propres à chacun, certains de mes amis Freelance ont un pic de productivité la nuit (vampires !). Chacun son rythme !

Avez-vous les mêmes petites habitudes que moi ?
Quels seraient les conseils que vous donneriez à un Freelance ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julia 3112 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte