Magazine Cyclisme

14e Foulées Savernoises: EN ROUTE POUR LAUSANNE

Publié le 25 septembre 2015 par Marathonien67
14eаFoulщes Savernoises
UN MOUTON EN MOTO

Ce dimanche 20 septembre, de retour de vacances, et en pleine prщparation pour le marathon de Lausanne, j'ai participщ aux 14e Foulщes Savernoises, une manifestation sportive que je dщcouvrais. Plusieurs щpreuves figuraient au programme, un trail de 23,7km, un 5km bien casse-patte et un ла10kmа╗ tout aussi sщlectif, faisant office de course phare. Le ла10kmа╗, c'est cette course lр que j'ai choisi de disputer, afin de rщ-apprivoiser le bitume aprшs la p'tite parenthшse лаmontagneа╗ de l'щtщ.
а
14e Foulщes Savernoises: EN ROUTE POUR LAUSANNEа
Quelques instants avant le dщpart du 10km des 14e Foulщes Savernoises
└ l'origine, j'avais prщvu de courir le 5 et le 10km, pour cela deux dossards m'attendaient dans la salle des inscriptions, mais quelques jours avant ce rendez-vous savernois, j'ai dщcidщ de me concentrer uniquement sur le 10. Dix bornes suffiront, pas besoin de pousser le bouchon. En ce moment, j'suis en mode glouton, je compte les kilomшtres comme un insomniaque compte les moutons. Le jour du seigneur rime normalement avec sortie longue, mais pour changer, un p'tit dix kil, c'est toujours bon р prendre. ╟a permet de rompre un peu avec la monotonie d'une prщparation marathon et en mъme temps de travailler la vitesse, mъme si lр, р Saverne, sur un parcours rщputщ vallonnщ, il me sera difficile de maintenir un rythme soutenu durant une grosse demi-heure.
а
Ce matin, Carole et moi taillons la route un peu plus tard que d'habitude, Saverne ne se trouvant qu'р une trentaine de kilomшtres de chez nous, nous prenons notre temps. En arrivant sur place vers 8h00, nous dщcouvrons la ribambelle de voitures rangщe le long de la dщpartementale. Nous garons donc notre vщhicule, assez loin du dщpart, et terminons la route р pied, avec le soleil, sous un beau ciel bleu. La tempщrature est aujourd'hui idщale pour pratiquer la course de fond.
а
Rapidement, je rщcupшre mes dossards (pour le 5 et le 10km), et nous filons vers le stade du Haut Barr, depuis lequel le coup de feu libщrant le peloton du ла10kmа╗ sera tirщ sur les coups de 10h00. Le dщpart, ainsi que l'arrivщe des trois courses, seront jugщs sur la piste d'athlщtisme du complexe sportif Adrien Zeller. En nous rendant sur les lieux, nous retrouvons Patricia et Claude, un couple d'amis que je coache. Carole et moi passerons toute la matinщe en leur compagnie. Aujourd'hui, Patricia, en pleine prщparation pour le marathon de Nice-Cannes, va courir le ла10kmа╗ et Claude prendra lui le dщpart du ла5 ╗ avec dans le viseur le ла10kmа╗ des Courses de Sщlestat et la barre des 50mn.а
а
Aprшs avoir regardщ le peloton du ла5kmа╗ s'envoler avec Claude dans ses rangs, en me dirigeant vers les toilettes, je tombe nez р nez avec Bouchaib (Larhalmi) que je n'avais plus vu depuis un p'tit moment. Entre semi-marathons, cross et dix bornes, on en a partagщs des щpreuves, ensemble, lui et moi. Heureux de nous retrouver, nous щchangeons quelques mots en souriant. Dans la foulщe, je tombe sur Karim (Foulouh), que je suis bien content de revoir aussi, ce matin, il est venu, accompagnщ de Martin, un ancien qui le suit souvent р bicyclette р l'entrainement.а
а
Sur les coups de 9h00, je pars m'щchauffer une bonne vingtaine de minutes en compagnie de Karim, qui a dщjр gagnщ cette щpreuve р cinq reprises. Juste avant de partir, nous tentons, en vain, de convaincre Bouchaib de venir s'щchauffer avec nous, mais ce dernier n'a pas l'air pressщ de partir, р une heure du dщpart, il est toujours en tenue de ville avec un cafщ р la main. Sacrщ Boubouchа!а
а
Durant l'щchauffement, avec Karim, nous parcourons les trois derniers kilomшtres de l'щpreuve, censщs ъtre les plus roulants, le gros morceau du parcours se situant entre le 2e et le 7e km, avec un long faux-plat usant, qui, р force, fait mal aux jambes. J'ai couru quasiment partout en Alsace, mais je n'ai encore jamais participщ р cette course. Friand de nouveautщ, je me rщjouis d'en dщcoudre ici. En cours de route, Karim me dщtaille le tracщ et m'explique qu'р l'automne 2009, alors qu'il courait rщguliшrement sous les 30mn, il n'avait pu boucler ce parcours sщlectif qu'en 31'18. C'est dire les difficultщs que prщsente le circuit.
а
└ quelques minutes du dщpart, nous nous retrouvons cЇte р cЇte, pleine piste, sur la ligne blanche. Silencieux, j'щcoute le speaker prщsenter le parcours et ses difficultщs. └ mes cotщs, on retrouve trois anciens vainqueurs (dont Karim Foulouh vainqueur р cinq reprises). Cette fois, Bouchaib, vainqueur ici en 2011, a lтchщ son bol de cafщ et s'est mis en tenue de sport. Le favori est tout trouvщ, puisque Kader (Mahmoudi) qui a dщcrochщ la timbale en 2013, et qui enchaюne les victoires en ce moment, est de la partie. └ ses cЇtщs, son acolyte, Karim Tabou sera surement р la lutte pour le podium. а
а
лаEt, ben dis donc... y'a une belle brochette lр, чa faisait longtempsа!а╗ └ moins d'une minute du dщpart, ces paroles sorties de la bouche de Karim (Foulouh), me font sourire р pleine dents. C'est vrai qu'il y a d'quoi faire un bon mщchoui ! En l'щcoutant, je rщalise qu'il dit vrai, et que cette course est particuliшrement relevщe, mais pas de stress, je suis lр pour prendre un max de plaisir, en attendant le marathon de Lausanne.а
а
C'est sous le regard de Carole et d'Haloa que je m'щlance pour cette course de reprise, une course, qui, jeаl'espшre, lancera ma saison automnale sur de bonnes bases.
а
De son cЇtщ, Claude, qui vient tout juste de signer un nouveau record perso sur ла5kmа╗, sera notre photographe attitrщ. └ cЇtщ de cela, en plus de supporter son coach, il supportera aussi sa chшre et tendre, puisque Patricia a щgalement pris le dщpart du ла10kmа╗ avec moi.
а
Au bout d'un prologue de 300m sur la piste, nous quittons le stade et partons р l'assaut du parcours. Durant les 3 premiers kilomшtres (en 5e position), je demeure en retrait, en essayant de ne pas subir les лар coupsа╗ portщs par mes adversaires.
а
Un peu avant d'entamer le long faux-plat montant, je produis mon effort, cela me permet de gagner deux places et me laisse entrevoir le podium.
а
Dans le faux-plat, j'ai parfois l'impression de faire du sur-place, alors je serre les dents et jette (de temps en temps) un coup d'╜il derriшre pour voir o∙ en sont les autres. Sait-on jamais, au cas ou un adversaire, autre que les deux Karim, revenait de l'arriшre. Mais, il n'en sera rien.
а
J'atteins le 8e km en 26'51 et expщdie les deux derniers kilomшtres, qui sont il est vrai hyper roulants, р prшs de 20km/h (3'01 + 2'58 = 5'59), pour couper la ligne en 32'50 tout rond.
а
Je termine р la 3e place, huit petites secondes derriшre Boubouch. Sur la fin, son avance fondait comme neige au soleil, mais il a su rщsister р mon retour de fort belle maniшre, en jetant, lui aussi, un ╜il dans le rщtro de temps en temps. Bravo р lui ! Peut-ъtre qu'en insistant d'avantage dans le faux plat, j'aurai pu l'embъter. Par contre Kader щtait hors de portщe, sur les premiers hectomшtres, en observant sa pose de pieds, j'ai de suite compris qu'il щtait bien en jambes et qu'il serait difficile de lui contester la victoire. Bravo р lui !а
а
Juste aprшs moi, les deux Karim en terminent. Le premier, Karim Tabou, franchit la ligne devant le second, Karim (Foulouh) qui a repris le chemin de l'entrainement, il y a peu, et qui avait remportщ la лаCourse du C.O.Wа╗, le dimanche prщcщdent.
а
Aprшs m'ъtre dщsaltщrщ р une table de ravitaillement, je rejoins Claude, Carole et Haloa, et ensemble, nous accueillons une Patricia toute contente, et il y a de quoiа! Elle a avalщ le parcours en 46mn, ce qui constitue une belle perf vu le profil de l'щpreuve.
а
En attendant la remise des prix, nous passons un moment р rire avec notre cher ami Bouchaib, qui en plus de pratiquer l'autodщrision р merveille, est vraiment quelqu'un d'authentique et de touchant. Le joyeux luron, nous parle de son rщcent mariage au Maroc et de ses difficultщs du quotidien. Bouchaib, en l'щcoutant, un coup tu pleures, un coup tu ris, il est comme чa Boubouch, triste et drЇle р la fois.а
а
14e Foulщes Savernoises: EN ROUTE POUR LAUSANNEлаMon femme, elle m'a dit achшte la mouto, moi ji lui dis si trou cherа! ╗аHein, mais de quoi il parle bon sang ?аUne moto ? Mais pourquoi faire une motoа? Sur le coup, nous n'avons pas pigщ ce que Boubouch racontait. Moto, mouton, les deux mots se ressemblent un peu trop. DrЇle de sketches. Finalement, c'щtait bien de la bestiole р quatre pattes qu'il parlait, лаfъte de l'Aidа╗ oblige.
Un mouton en moto, чa ne s'invente pas !а

Comme disait Karim avant le dщpart: лаBouchaib, il est capable de toutа!а╗аLorsqu'il prend le dщpart d'une course, on ne sait jamais s'il sera devant ou pas, mais ce qui est s√r, c'est qu'il se donnera toujours р fond, sans compter et qu'il ne lтchera rien. Sacrщ Boubouch, changes pas, restes le mъme, on t'adoreа!

а
Au final, ce que je retiendrais de ce 10km des Foulщes Savernoises, c'est les bonnes performances signщes par Patricia et Claude, et la franche partie de rigolade avec Boubouch aprшs la course, je retiendrais aussi le parcours corsщ, mъme si j'ai dщjр connu plus vallonnщ, en trail, bien-sur, mais aussi sur la route, р Ottrot, Epfig ou Rosheim, par exemple. Mention spщciale pour le dщpart et le final sur la piste d'athlщtisme, trшs agrщable р vivre.
а
Ces foulщes Savernoises ont vraiment tout pour sщduire le traileur et le routier, un trail de 23,7 km dans un environnement magnifique, une forъt remplie de mystшre et chargщe d'histoire avec un dщnivelщ de 1000m rщpondant parfaitement aux exigences des purs traileurs, un cinq et un dix kilomшtres sur route mouvementщs, parsemщs de bosses sans pitiщ pour les cuisses, de relances continues, dans un cadre merveilleux fait de petits villages fort jolis р regarder, des bщnщvoles souriants au service des sportifs, un ravitaillement bien garni р l'arrivщe et une ambiance conviviale.аBref, une course р faire et р refaire, sans hщsiter !а
а
14e Foulщes Savernoises: EN ROUTE POUR LAUSANNE
а
Carole Haloa et moi, en attendant la remise des prix, devant le mur des rщsultats,
avec Patricia, Claude et Boubouch
а
14e Foulщes Savernoises: EN ROUTE POUR LAUSANNE
20/09/15 - 14░ LES FOULEES SAVERNOISES
SAVERNE - ALS - 067
а
10 KM | M | 10 KM | Chr : M | 10000 m
1 31:55 MAHMOUDI Abdelkader Alsace NordаAthlщtisme*
2 32:42 LARHALMI Bouchaib (Mar) Asptt Nancy *
3 32:50 BAALA Samir
4 33:07 TABOU Karim (Alg)
5 33:24 FOULOUH Karim
6 34:32 TRUCHY Marc Assa
7 34:48 JACQUES Fabrice
8 35:43 PERDOMINI Loic Efs Reims A
9 35:53 SCHERNO Christophe Chur
10 36:24 MARTIN Charles St Genevieve Triathlon
J'suis ce mouton noir, connu comme le loup blanc !



NO VASELINE (1991)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marathonien67 142 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines