Magazine Société

Fermeture de la boutique Cache Cache-Bréal à Forbach

Publié le 23 mars 2016 par Groupe Ble Lorraine @BLElorraine

Ouverte depuis 2005 Rue Nationale à Forbach, l’enseigne de prêt-à-porter féminin Cache Cache-Bréal fermera le 26 mars prochain. Cette annonce constitue une mauvaise nouvelle pour le commerce de la ville, une de plus. Cinq personnes seront licenciées.

Ecœurées, les employées savaient qu’un rachat était en cours depuis le mois de décembre par le groupe Beaumanoir, mais ne s’attendaient pas à voir fermer leur magasin qui tournait bien. Au final, sur les quatre boutiques franchisées gérées par leur patron, le magasin de Forbach est le seul à ne pas être conservé. Beaumanoir, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros l’année dernière, justifie son choix par l’image de Forbach et la proximité de la ville avec la frontière (!!!). Les clientes de l’enseigne sont furieuses. Et dire que le patron nourrissait encore un projet d’agrandissement avec l’ouverture d’une enseigne Bonobo pour hommes et femmes. Désormais, c’est une friche commerciale de 600 mètres carrés qui se dessine en centre-ville.

***

Das Geschäft Cache Cache-Bréal in Fuerboch geht zu machen

Uf seit 2005 NationalStross in Fuerboch, das Boutik von Kleeder for Fraaen Cache Cache-Bréal hert uf am 26 März. Diese Ankündigung ischt eine schlechte Nachricht for die Stadt Ökonomie, eines mehr. Fünef Personen verlieren ihr Plätz.

Dégutiert, die Arbeiter haben schon gewusst sinter im Dezember dass eine grosse Firma, Beaumanoir, dieses Geschäft kaufen wollte, awer sie haben nitt geglaubt dass ein Geschäft wu so gutt gegangen ischt zu macht. Um End, uf die vier Boutiks Cache Cache-Bréal mit dem selben Patron, ischt das Geschäft von Fuerboch das enzichte wu zu macht. Beaumanoir, wu 1,3 milliards Eüro letsch Johr geleischt hat, saht dass sie Fuerboch zumachen weil das Bild von die Stadt un weil Fuerboch nitt witt von der Granz ischt. Die Kunne han a Wut insich. Wä mon denkt dass der Chef noch vergressern gewillt hat mit der Marke Bonobo for Männer un Fraaen. Un jetzt, wärts nur mehr a grosses lehres Lokal von 600 m2 in mitte Stadt.

Traduction en Lothringer Platt : Franck WEITZEL, plattophone passionné d’agro-écologie et d’histoire pour le Groupe BLE Lorraine.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Groupe Ble Lorraine 50670 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine