Magazine Côté Femmes

Nabilla, sûrement pas si bête que ça …

Publié le 18 avril 2016 par Dounia Joy @Dounia_Joy

Hier, j’ai regardé le passage de Nabilla dans Sept à Huit, il y a quelques jours. Une Nabilla très différente de la Nabilla sexy et sulfureuse à laquelle, elle nous avait habitués. Elle paraît plus sereine, plus posée, plus mature. Elle parle bien. Elle répond aux questions sans détour, malgré que son jugement soit dans un mois.

Je ne sais plus quand j’ai vu Nabilla à la télé pour la première fois. Je sais qu’elle a commencé dans « L’amour est aveugle », mais j’ai du regardé son passage en replay après l’avoir connue. Non, moi c’est certainement en 2012 que je l’ai connue, lorsqu’elle a participé à la saison des Anges de la Télé-réalité à Hawaï.

Nabilla est alors dépeinte comme une bimbo sans cervelle, qui s’habille de façon sexy et vulgaire et qui renvoie l’image d’une fille sulfureuse, capricieuse et qui n’a pas froid aux yeux. Son histoire avec Sofiane fait rapidement le buzz et s’en suit une chanson qu’il écrit pour elle et qui fera le tour des émissions TV à ‘époque.

nabilla-et-tara-des-bimbos-peu-habillees

Ensuite, j’ai pu suivre Nabilla dans la série « Hollywood Girls » dans laquelle on a vu évolué pas mal de candidats de téléréalité tel que Ayem Nour, Caroline Receveur ou encore Kevin Miranda. Je ne l’appréciais pas vraiment. Trop sulfureuse, trop vulgaire, trop idiote. Je n’aime pas les filles qui passent leur temps à s’habiller de façon aguicheuse tout le temps.

Mais au fil des épisodes, j’ai commencé à l’apprécier et je l’ai encore suivi dans les Anges 5, où elle a rencontré Thomas. J’ai ensuite suivi un peu sa série à la Kim Kardashian, son idole rencontrée dans les Anges « Allo Nabilla ». Je vois en elle une fille attachiante, sympa mais très capricieuse et j’aime suivre ça !

Son histoire avec Thomas paraît passionnée, tumultueuse. Ils ont l’air de s’engueuler beaucoup puis de se réconcilier en ne se rappelant même plus du motif de la dispute. Les deux ont l’air très jaloux et j’avoue que je me reconnais un peu dans ce genre de couples qui s’aime mais ne savent pas s’aimer…

2137930-nabilla-benattia-trop-vite-le-14-avri-950x0-1

J’avais d’ailleurs écrit cet article à leur sujet, à la suite du drame qui a amené Thomas à l’hôpital et Nabilla en prison. Je comprenais l’amour passion, l’amour violent, qui amène à avoir des comportements complètements irraisonnés auxquels on ne réfléchit pas avant d’agir.

J’ai lu son livre hier. Je l’ai acheté en ebook sur le site de la fnac et je l’ai lu en une traite en une heure trente peut-être un peu plus car j’ai aussi pris le temps de manger entre temps. Je me doute qu’elle ne l’a pas écrit seule mais c’est tout de même son histoire qu’elle relate et elle est la seule à même de pouvoir raconter son passé.

Je ne vais pas vous spoiler le livre, que je vous invite à lire, que vous l’aimiez ou pas, car il se lit vite « trop vite » d’ailleurs, comme le titre et qu’il nous en apprend beaucoup sur la starlette. Je dirais l’ancienne starlette. Car aujourd’hui, j’ai la nette impression que cette histoire, ce bref passage en prison a changé Nabilla et l’a fait murir. Elle a changé de style vestimentaire, elle n’est plus vulgaire et aguicheuse et a troqué ses mini-jupes, décolletés et talons hauts contre jean’s, chemises et baskets. Et je trouve que ça lui va vachement bien. Nabilla était une gamine. Elle est devenue une femme.

401571-nabilla-benattia-appr-eacute-hende-son-620x0-2

Dans son livre, elle dépeint un peu sa mère qui n’a pas vraiment été présente pour elle dans sa jeunesse. D’ailleurs, on le savait déjà plus ou moins quand on avait suivi son émission, qu’elle était plus proche de sa grand-mère que de sa mère. On apprend pas grand-chose de son père, je ne sais même pas si elle le voit encore au jour d’aujourd’hui.

Je trouve ça courageux de sa part d’avouer la vérité dans ce livre alors que son procès a lieu dans un mois. Alors oui, il y en aura toujours qui crieront au buzz et au fait qu’elle cherche juste à faire parler d’elle. Je ne le crois pas. D’autres me diront que c’est facile d’avouer aujourd’hui ce qu’elle a voulu nier à l’époque. Certainement, mais la peur, de perdre l’autre, de perdre son amour quand on vit ce genre d’amour, vous fait faire n’importe quoi. Je le sais.

Je pense surtout que Nabilla, c’est l’histoire d’une jeune fille pas si bête qui a vu ses repères s’effriter au divorce de ses parents, qui a du apprendre à se débrouiller seule, qui a cherché un sens à sa vie, en a trouvé un dans la célébrité dans un premier temps, puis qui s’y est perdue, qui a surtout perdu le contrôle de son image. « Trop vite », tout est allé trop vite, une simple phrase l’a propulsée en starlette de la télé-réalité que tout le monde s’arrache et Nabilla n’a pas su gérer son image.

nabilla_thomas_et_jean_paul_gaultier

Elle a joué le rôle qu’on a bien voulu lui attribuer, celle d’une fille vulgaire, aguicheuse, sexy et qui plaît aux hommes. En réalité, Nabilla ne cherche à plaire à personne d’autre qu’à son homme. La jalousie excessive de Thomas, ses passages toujours plus sexy à la télévision leur a fait littéralement péter les plombs, Thomas ne supportant plus l’image fausse que cela renvoyait sur sa chérie et surtout les regards des hommes sur elle, Nabilla ne supportant plus le manque de confiance de son homme.

Quand on a vécu ce genre d’histoire, on comprend que ça peut effectivement aller très vite, trop vite, une perte de contrôle qui peut s’avérer fatale. On espère changer, on est si accro à l’autre qu’on se dit qu’on survivra… Aujourd’hui, Nabilla et Thomas se revoient, et qu’importe la justice, ils s’aiment et ne se lâcheront pas. Espérons juste qu’ils se font aider, lui dans sa jalousie, elle dans son excessivité, fragilité…

Je pense que Nabilla, c’est l’histoire d’une fille pas si bête que ça, qui essaye aujourd’hui de s’affranchir de la bimbo qu’elle a pu être par le passé. Qui veut juste, être célèbre peut être, mais ni adulée, ni critiquée de manière trop agressive, trop excessive… Elle veut juste, revivre…

douniajoy



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dounia Joy 1556 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine