Magazine Télévision

"L'homme de l'Atlantide" - Des temps plus naïfs...

Publié le 15 juin 2008 par Amaury Watremez @AmauryWat

Vers la fin des années 70, plusieurs héros de télévision étaient des personnages innocents, naïfs, uniquement soucieux du bien, les cyniques diront "baba-cools", qui n'avaient même pas besoin d'asséner de grandes leçons de morale aux méchants, ou de souffrir d'un traumatisme drôlement traumatisant. Leur comportement laissait espèrer au spectateur enfantin ou adolescent que ce monde était capable de mieux, que les choses allaient s'arranger et que la justice triompherait bien un jour ainsi que l'intelligence, sur la bêtise et la haine. Il y avait le docteur Banner qui souffrait de se transformer en Titan vert hyper-musclé et hyper-bagarreur, qui ne commettait d'ailleurs que des actions plutôt bénéfiques, il y avait Kwaï Chang Caine alias David Carradine dans "Kung Fu", qui ne se battait qu'à la dernière extrèmité, au moins une fois par épisode, et cet homme de l'Atlantide, égaré au milieu des humains, unique survivant de sa civilisation, du moins au début car il en rencontre d'autres pendant la série, amnésique, amphibie et pour qui le Bien était une évidence, alors que ce n'était pas le cas des autres protagonistes. Ce n'était pas mièvre mais à mille lieux des héros hyper-violents et brutaux de notre temps, qui tuent comme ils allument une cigarette, c'était largement plus sympathique malgré les effets spéciaux approximatifs. Je me suis surpris à ressentir une grande bouffée de nostalgie de temps plus naïfs en regardant le générique ci-dessous, des temps sans haine.

D'autres génériques à la touche "menu" (en bas à droite)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine