Magazine Environnement

N’abusez pas du Purin d’Ortie !

Par Gilles24 @osmosebio

L'ortie est aujourd'hui bien connue des jardiniers.

Mais je constate, notamment à travers les questions qui me sont posées par des membres de l' Espace Privilège, que cette plante utile n'est pas toujours employée à bon escient.

Préparations du purin d'ortie

La préparation d'ortie la plus connue et la plus communément employée est le purin d'ortie :

  • Remplissez un récipient (en terre, en bois ou en plastique mais en aucun cas en métal) de plantes fraîches. complétez avec de l'eau de pluie.
  • Couvrez en laissant une aération.
  • Remuez chaque jour : vous pouvez observer une mousse qui se forme à la surface.
  • Le purin est prêt à être utilisé quand il n'y a plus de mousse (1 ou 2 semaines)
  • Filtrez.
  • Diluez le purin à 5% pour pulvériser et à 10% pour arroser au pied des plantes.

Utilisation du purin d'ortie

Le purin d'ortie est un engrais azoté à effet rapide.

Il est utile pour :

  • le développement de la végétation;
  • redonner de la vigueur à une plante en état de faiblesse (le manque d'azote se caractérise par une faible croissance et une teinte jaunâtre du feuillage);
  • renforcer les défenses naturelles des plantes.

Pourquoi ne faut-il pas abuser du purin d'ortie ?

L'excès d'azote attire les pucerons en masse. En d'autres termes, une plante trop vigoureuse constitue un attrait indéniable pour les pucerons et quelques autres ravageurs (pour éloigner les pucerons on utilisera une macération comme nous le verrons plus bas)

Comme nous l'avons déjà vu, une plante très vigoureuse n'éprouvera pas le besoin de se reproduire ( voir ici). Ainsi, si l'on abuse du purin d'ortie en période de floraison, on continuera à favoriser la croissance de la plante cultivée. au détriment de sa floraison et donc de la production (pour les légumes fruits).

De même, des arrosages ou traitements tardifs au purin d'ortie favoriseront la croissance du feuillage, au détriment du développement des racines, tubercules, bulbes...

Autres préparations à base d'ortie

L'ortie est également employé sous forme de macération ou d'infusion.

La macération est utile pour renforcer les plantes cultivées contre les attaques de pucerons ou acariens.

Préparation de la macération d'ortie :

  • Mettez les plantes fraîches à tremper (100g pour 1 litre d'eau) pendant 12 heures (curatif) ou 2 à 3 jours (préventif).
  • Placez si possible le récipient au soleil.
  • Filtrez.

Utilisations de la macération d'ortie :

  • Pulvérisez en préventif (avant éclosion des bourgeons et à l'apparition des jeunes feuilles) une macération de 2 ou 3 jours diluée 50 fois ;
  • Pulvérisez en curatif (donc en cas d'attaque importante) une macération de 12 heures maximum, non diluée. Répétez l'opération 2 à 3 fois par semaine jusqu'à disparition des indésirables.

L'infusion d'ortie est notamment utilisée pour protéger les choux d'une invasion de charançon gallicole.

  • Découpez finement 200 g de feuilles fraîches.
  • Placez dans un récipient non métallique et versez 1 litre d'eau bouillante.
  • Couvrez et laissez infuser jusqu'à refroidissement.
  • Laissez reposer 24 heures.
  • Filtrez et pulvérisez non dilué dans les jours qui suivent sur les jeunes plants de choux.

Conclusion

L'ortie est certes une plante utile pour redonner de la vigueur à une plante faible ou encore pour renforcer les défenses naturelles des plantes cultivées.

Mais il convient toutefois de ne pas en abuser sous peine de créer des déséquilibres (en ce sens, on peut tout à fait comparer l'ortie à un engrais chimique).

Le purin d'ortie favorisera la croissance initiale mais par la suite préférez la consoude, plus adaptée à la floraison, à la fructification ou encore au développement des tubercules ou autres bulbes (ou éventuellement un mélange ortie/consoude).

Et plutôt que d'avoir recours à cet engrais "coup de fouet", il est préférable de tout faire pour favoriser la fertilité de son sol que ce soit par une couverture permanente ( paillage*, BRF, engrais verts) ou par des apports de compost ou de fumiers animaux.

*On peut d'ailleurs très bien pailler avec de l'ortie ; les effets seront alors plus modérés et durables.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gilles24 27781 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines