Magazine Bons plans

Fan de nature, culture, architecture et shopping ? Visitez alors Roubaix !

Publié le 23 août 2016 par Christophe @vadrouilleurs

Eglise Saint-MartinPourquoi visiter Roubaix ? Voilà bien une question à laquelle il nous aurait été difficile de répondre il y a peu de temps encore du fait que notre référence en terme de sorties (culturelles et festives) avait toujours été Lille …

Tout au plus nous aurions pu dire « pour faire de bonnes affaires au niveau shopping vestimentaire », Roubaix étant en effet bien connue pour ses magasins d’usine proposant des articles de mode à prix réduits.

C’est alors en ayant récemment pris le temps de visiter cette ville de la Communauté Urbaine de Lille que nous avons pu découvrir ses autres atouts.

Un bref historique de Roubaix

Pour bien comprendre le Roubaix d’aujourd’hui, il faut s’intéresser au Roubaix d’hier … En effet la vocation textile de cette ville remonte au Moyen-Age. Les paysans travaillaient déjà la laine sous le règne des seigneurs de la ville, Jean et Pierre de Roubaix, qui commerçaient alors avec le reste du monde.

Mais c’est surtout au XIXième siècle que la ville a connu un important essor économique dans l’industrie du textile grâce à la mécanisation. Les usines poussaient transformant ainsi Roubaix en une capitale mondiale de la laine. L’époque était alors à la prospérité … La plus ancienne course cycliste de France, le Paris – Roubaix, était alors créé en 1896 au moment de l’ouverture du nouveau vélodrome de la ville.

Les problèmes ont commencé à apparaître dans la filière textile après la 1ère guerre mondiale. D’une volonté de diversification de la part d’industriels roubaisiens sont alors nées certaines enseignes comme Blanche Porte, La Redoute, Les 3 Suisses … dans les domaines de la grande distribution et de la vente par correspondance. Quant au 1er magasin Auchan il sera créé en 1961.

C’est ensuite vers la fin du XXième siècle que les effets de la mondialisation ont entraîné le réel déclin de l’industrie textile. Les usines ont alors fermé les unes après les autres obligeant Roubaix à entamer une lente reconversion. C’est ainsi dans la culture et le développement du tourisme durable que la ville est désormais en train de rebondir …

Pourquoi visiter Roubaix ?

Nous sommes allés passer un samedi à Roubaix début Juillet, voici donc ce que nous avons pu découvrir au cours de cette journée :

Roubaix et l’architecture

Une chose que nous ne savions pas mais que nous avons découverte en rejoignant le centre-ville, c’est que Roubaix disposait d’un assez joli patrimoine architectural.
A commencer déjà à la Grand Place de Roubaix où se trouvent deux magnifiques monuments historiques :

  • l’église Saint-Martin, bâtie en style gothique au XVième siècle (remaniée en néo-gothique au XIXième) et qui représente aujourd’hui le plus ancien édifice de la ville. Déjà à cette époque moyenâgeuse, Roubaix était connue pour son savoir-faire en matière de fabrication artisanale de tissu.
  • l’Hôtel de Ville, construit au début du XXième siècle, est une curiosité à lui tout seul pour qui sait lever les yeux. Richement décorée, sa façade longue de plus de 100m présente en effet 6 scènes évoquant les activités textiles de la ville. Il était le symbole de la puissance économique de la ville au début du XXième siècle.

Eglise Saint-Martin

Eglise Saint-Martin

Hôtel de Ville

Hôtel de Ville

En prenant ensuite la direction de la gare, on peut découvrir l’avenue Jean Lebas avec ses anciennes maisons de commerce témoignant de la prospérité de la ville à une certaine époque. Construite au moment de l’arrivée du train (au milieu du XIXième siècle), cette avenue permettait de relier la gare à la Grand Place.

On y trouve aussi la superbe Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles (ENSIAT) datant de la fin du XIXième siècle, une école formant aujourd’hui une grande partie des ingénieurs textiles français.

Avenue Jean Lebas

Avenue Jean Lebas
ENSIAT
ENSIAT

Et encore on ne vous parle là que de ce que nous avons eu le temps de voir au cours de notre journée … Paraît il qu’il y a encore bien d’autres choses intéressantes comme :

  • Le Rang des Drapiers : un alignement de 18 demeures bourgeoises de 1880 ayant appartenu à de riches négociants roubaisiens
  • Le Palais de Justice : un ancien hôtel particulier de style Renaissance dont la cour se visite en semaine
  • L’église Saint-Joseph : une église d’architecture néogothique classée Monument Historique

Roubaix et la culture

En pleine reconversion et revalorisation de son patrimoine, la ville de Roubaix s’est inscrite dans une démarche d’accès à la culture pour tous. On a d’ailleurs pu prendre connaissance de quelques cas de reconversions réussies dans le domaine culturel, comme :

  • La Manufacture, un musée-atelier dédié à la mémoire de l’industrie textile de Roubaix qui a été installé dans le cadre industriel authentique d’un site de tissage.
  • La Condition Publique, un ancien lieu de stockage de la laine qui a été transformé en une manufacture culturelle proposant divers spectacles et expositions.

Mais le plus connu de tous est assurément celui du Musée La Piscine, un musée d’Art et d’Industrie qui s’est installé dans les locaux d’une ancienne piscine municipale Art Déco datant des années 1930. Créé initialement selon le plan d’une abbaye cistercienne, ce qui était autrefois la « plus belle piscine de France » est aujourd’hui devenu l’un des plus beaux musées de la Communauté urbaine de Lille et peut être même de France !

Et pour l’avoir visité on peut vous dire qu’il a bien respecté l’âme des lieux. Il a notamment transformé les cabines de douche en vitrines d’expositions et installé des statues décoratives autour du bassin olympique. L’ambiance piscine y est d’ailleurs ressentie avec la diffusion occasionnelle de cris d’enfants et de bruits de plongeons 🙂

Musée La Piscine

Musée La Piscine

Et qu’y a-t-il à voir dans ce musée ? Des peintures, des sculptures, des céramiques, des collections de tissus … et tout cela sur environ 7000m2 ! Autant vous dire que l’on peut facilement y passer des heures. D’ailleurs il est même possible de s’y restaurer puisque la maison Meert tient la cafétaria (restaurant le midi et salon de thé l’après-midi). Si vous ne connaissez pas encore les gaufres Meert, c’est donc là l’occasion de les goûter tout en nourrissant votre esprit 🙂

Musée La Piscine
Musée La Piscine

Pour moi qui ne suit pas un grand amateur de musées, je dois dire que celui là m’a particulièrement plu pour son originalité. Il a le don de vous attirer pour découvrir son cadre avant de vous intéresser à ses œuvres exposées. Et nous avons pu faire la visite à notre rythme à l’aide d’un audioguide.

En plus je ne sais pas si c’est l’effet piscine qui veut que les vêtements soient proscrits mais j’ai trouvé qu’il y avait là beaucoup de représentations de femmes nues dans les œuvres présentées 🙂

Roubaix et la nature

Un autre aspect que nous ne connaissions pas de Roubaix était son côté nature avec les nombreux parcs et squares que l’on peut y trouver. Conçus dès le départ en espaces publics ou devenus ainsi par la suite, ceux ci permettent de trouver l’évasion au cœur de la ville.

Nous avons eu le temps de nous promener dans 2 de ceux-ci :

Le square Catteau

Le square Catteau est le parc paysager d’un ancien hôtel particulier ayant appartenu au XIXième siècle à Pierre Catteau, un riche industriel roubaisien. A la mort de celui-ci l’hôtel a été transformé en Palais de Justice et son parc (désormais public) est devenu le square Catteau.

Square Catteau

Square Catteau

Celui ci étant proche de la Grand Place, nous avons pu y faire une agréable promenade digestive après le déjeuner … C’est toujours agréable de se balader tranquillement autour d’un plan d’eau et de profiter ensuite d’un banc dans un coin ombragé, et c’est d’un romantique 😉

Le Parc Barbieux

Plus grand parc urbain situé au Nord de paris, le Parc Barbieux est considéré comme le véritable poumon vert de Roubaix. Depuis sa réalisation en 1863, il sert d’espace de détente et de loisirs pour les roubaisiens. Classé « Jardin Remarquable » depuis 2010, il permet aussi de découvrir de nombreuses espèces végétales sur ses 34 hectares mêlant étendues d’eau et de verdure.

Parc Barbieux

Parc Barbieux

Nous y sommes allés nous détendre en fin de journée, au moment de quitter Roubaix, et avons pu constater qu’il offrait un cadre idéal aux photos de jeunes mariés et aux adeptes du jogging.

Et sinon …

Le plan interactif de la ville de Roubaix permet de localiser bien d’autres parcs, à découvrir là : http://www.ville-roubaix.fr/carto/index.html

A savoir que Roubaix possède aussi un canal. Construit au XIXième siècle pour les besoins de son industrie textile, il est ouvert de nos jours à la navigation de plaisance. On peut y réaliser des balades fluviales commentées et des balades (à pied ou à vélo) sur ses chemins de halage. Tout à fait le genre de choses que l’on aime bien aussi …

Roubaix et le shopping

Roubaix est aujourd’hui considérée comme une capitale de Bonnes Affaires, la ville possède en effet 2 véritables temples dédiés au shopping :

  • L’Usine, un ensemble de 85 boutiques installées dans l’ancienne usine textile Motte-Bossut. On y trouve plus de 200 marques de prêt-à-porter homme, femme et enfant ainsi, des chaussures, du linge de maison … le tout à prix réduit toute l’année (au moins 30%).
  • McArthur Glen, un ensemble de 75 boutiques proposant 130 marques d’articles de mode homme, femme et enfant. Un segment plus haut de gamme que l’Usine mais avec aussi des prix dégriffés toute l’année (30% minimum).

Le centre McArthur Glen

McArthur Glen

McArthur Glen

En ce qui nous concerne nous sommes allés au centre McArthur Glen et il faut reconnaître qu’avec toutes ces boutiques on ne savait plus où donner de la tête … Mais cela a été l’occasion pour moi d’acquérir une nouvelle paire de baskets dont j’avais bien besoin, enfin je crois 🙂

Et pour un Roubaix gourmand ?

Nous avons aussi découvert à Roubaix deux endroits qui nous ont ravis, l’un concernant notre déjeuner le midi et l’autre une pause gourmande l’après-midi :

Le Rivoli

Un bel emplacement face à la Grand Place, un agréable décor bistrot, une bonne cuisine traditionnelle et un patron bien sympathique … Bref une bonne adresse que ce Rivoli !

Restaurant Le Rivoli
Spécialités régionales

Après l’excellent potjevleesch que j’y avais mangé, un « Vas-y pépère » était de circonstance en fin de repas 🙂

La Bulle du 27

La Bulle du 27 se trouve dans le Vestiaire, un bâtiment contigu au Musée La Piscine et rénové dans un esprit loft afin d’accueillir des boutiques de jeunes créateurs de mode. Tout aussi décalée que le lieu dans lequel elle se trouve, la Bulle du 27 permet alors de faire une délicieuse pause sucrée ou salée dans un décor chaleureux et coloré.

La Bulle du 27
La Bulle du 27

Nous y avons mangé d’excellentes gaufres liégeoises et j’avoue avoir eu un peu de mal à choisir le parfum du thé pour l’accompagner tellement il y avait de choix …

Notre avis

Assurément la ville de Roubaix ne manque aujourd’hui pas d’intérêt d’un point de vue touristique. En grande partie parce qu’elle a tout fait pour préserver et valoriser au maximum son patrimoine bâti, c’est d’ailleurs ce qui lui a permis d’obtenir en 2001 le fameux label « Ville d’art et d’histoire ».

Pour bien découvrir Roubaix, le mieux est commencer par une visite guidée de la ville. Nous avons d’ailleurs beaucoup aimé celle réalisée le matin au départ de Lille Flandres, celle ci s’étant déroulée en 2 étapes :

  1. d’abord un trajet en tramway de Lille à Roubaix durant lequel on a appris l’intéressante histoire du Grand Boulevard reliant Lille, Roubaix et  Tourcoing ainsi que celle du tramway …
  2. ensuite une balade à pied dans le centre historique de Roubaix où on a découvert un exemple d’usine réhabilitée (usine Motte-Bossut), la Grand Place et l’Hôtel de Ville, et enfin le quartier autour du musée La Piscine.

L’avantage de celle ci est qu’elle permet aussi de faire un joli trait d’union entre les 2 villes après une éventuelle visite culturelle de Lille.

A savoir sinon que le centre historique de Roubaix se découvre aisément sans voiture. Nous avons en effet tout fait à pied, hormis pour aller au Parc Barbieux qui se trouvait sur notre parcours de retour en tramway vers Lille.

A la lecture de cet article vous devriez vous aussi savoir maintenant répondre à la question « Pourquoi visiter Roubaix ? » 😉

Nous remercions l’Office de Tourisme de Roubaix (http://www.roubaixtourisme.com/) pour nous avoir organisé une journée découverte de cette ville.
Je n’en suis pas resté moins libre de mon récit sur cette expérience, celui-ci résultant de notre unique et entière appréciation.
Pour information il existe une application « Roubaix » pour smartphone, celle ci est gratuite et propose un audioguide sur le patrimoine de la ville et toutes les bonnes adresses (restos, shopping…) avec un agenda.

Et vous, connaissiez vous Roubaix sous ces aspects là ? ceux ci ne vous donnent t’il pas l’envie de (re)visiter cette ville ?

=>Pour répondre ou pour toute question/remarque, n’hésitez pas à utiliser la zone commentaires située en bas de cette page …

 

Il y a encore bien d’autres articles à paraître sur notre blog, suivez nous donc …

Suivre @vadrouilleurs


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophe 10773 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines