Magazine High tech

Dans 5 ans : tous Freelance ?

Publié le 28 novembre 2016 par Julia @dj0uli0u

Après une réflexion en Avril 2016 sur le changement significatif du monde du travail, j’ai décidé d’aller plus loin et de nous imaginer dans 5 ans, de façon mi-réaliste mi-utopiste. Vous n’êtes pas sans savoir que l’économie de la France à travers les années s’est lourdement inspirée des Etats-Unis sur certains points, ce qui fonctionne à l’autre bout de l’océan pointe le bout de son nez en France quelques années plus tard. C’est un fait. Aujourd’hui, on compte plus de 53 millions de travailleurs freelances aux States (soit un tiers des travailleurs, rien que ça). Les experts pensent qu’en 2020 il y aura plus d’entrepreneurs et de freelances que de salariés. Et s’ils avaient raison ?

La lassitude des salariés

Très honnêtement, quand je réfléchis à ce que nous transmettent les salariés, c’est ce que je retiens : ils sont lassés, ou en burn-outLa plupart trouvent leur travail chronophage, ne se sentent pas investis plus que ça dans la culture de leur entreprise ou dans ses valeurs, estiment que leurs missions ont moins de sens et jugent leur équilibre vie pro/vie perso insatisfaisant. Rien que ça !

Avec ces éléments, rien d’étonnant à remarquer une hausse des créations d’auto-entreprises ou voir les jeunes générations (Y et Z) se tourner directement vers la création de leur propre start-up en sortant de leurs études. À nos yeux (je parle au nom des jeunes générations), le travail en entreprise c’est la jungle. Dommage. Alors on imagine un monde meilleur, et il ne serait pas déconnant si de plus en plus d’indépendants pointaient le bout de leur nez (nous représentons déjà 8% des actifs Français entre 25 et 49 ans, on peut bien en accueillir d’autres :), lancez-vous !).

En 2020, on peut imaginer que les missions seront plus courtes qu’un CDI ou un CDD : fini la lassitude du train-train quotidien, tout redevient possible. On peut également imaginer que la recherche d’emploi va évoluer : c’est l’entreprise qui cherchera un prestataire et non plus le candidat qui recherchera un emploi, on inverse les rôles ! Et enfin, il y aura très certainement des mesures prises pour assouplir le risque de précarité : instaurer un revenu universel pour assurer aux non-salariés un revenu fixe, les institutions de sécurité sociale seront repensées… etc.

L’évolution des entreprises

La transformation économique est en marche, et va continuer à s’accroître avec les années. Le scénario le plus probable lorsque l’on parle de l’avenir du salariat et des entreprises c’est clairement celle du travail en indépendant. Dans 5 ans, on imagine tout à fait les entreprises faire appel à des Freelance en fonction de leurs besoins précis, ponctuels ou non. 

Les avantages sont non-négligeables pour elles : pouvoir déléguer des tâches nécessitant une expertise précise (par exemple une TPE sans service communication pourra faire appel à un community manager Freelance (coucou) pour s’occuper de sa présence sur le web), ou bénéficier de la flexibilité d’un Freelance pour s’adapter à ses variations d’activités (par exemple un site e-commerce qui a besoin de renforcer son équipe web le temps des fêtes de fin d’année ou en période de soldes pourra faire appel à des indépendants en soutien au service client de la boutique en ligne), ou encore profiter des compétences externe d’un Freelance pouvant apporter créativité, regard neuf sur l’entreprise et dynamisme au sein d’une équipe existante.

On en reparle dans 5 ans ?! :)

backstages

Au programme : je te raconte mes projets, mes envies, et les évolutions futures pour la professionnalisation d’I Don’t Think. Parce que j’ai envie de partager tout ça avec toi, en sollicitant ton avis :)

Twitter

Prends contact sur Twitter !

Facebook

Viens suivre mes aventures sur Facebook !

Youtube

Je partage mes astuces sur YouTube !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julia 3112 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte