Magazine High tech

Une fois les enfants au lit…

Publié le 04 février 2017 par Pierre Martin @cyborgjeff

Bref, vendredi soir, nous avons mis les enfants tôt au lit ! Ah ben, elle est pas bien grande la nouvelle PS4 en fait, et où ont-ils cachés le bouton Power ? Bon allé, laissons ces constations de vieux croutons et le temps d’emballer un colis pour mondial relay, bref, 2 heures plus tard, c’était le moment pour la première impression avec Resident Evil 7,.. sans les lunettes VR, merci bien !

Mais où est l’effet « Wouaw » !? Ah je dois quand même bien avouer que je reste encore un peu sur ma faim quand à ce que le nouvelle console de Sony a dans le ventre. Autant je me souviens avoir été époustouflé par la Playstation 2 et Devil May Cry (Capcom) ainsi que la Playstation 3 avec Ratchet & Clang (Insomniak) et Uncharted (Naught Dog), ici je n’ai pas vraiment l’impression d’être tellement plus ébloui qu’avec Skyrim, The Last of Us ou Beyond : Two Souls les récents grosses claques vidéo-ludiques auxquels j’ai joué. Certes, je vois bien que les textures sont bien plus réalistes, les vielles pierres, de nombreux détails dans la maison,… mais en même temps tout cela est diablement statique ! Et c’est d’autant plus frappant lorsque l’on se fraie son chemin dans les bois…

Mais peut-être bien, que trop concentré à ne pas faire une mauvaise rencontre, j’ai probablement moins profité du paysage que lorsque je parcourais les larges contrées du monde de Skyrim…

Resident Evil 7 - Beaucoup de détails, mais statiques
Resident Evil 7 – Beaucoup de détails, mais statiques

Car, coté ambiance, pas de problème, ça fout les chochottes ! Sur ce coup, là c’est plutôt réussi. Bien sur, je n’en suis pas loin du tout, 1 grosse heure de jeu. On sent pour l’heure une franche rupture avec les précédents volets de Résident Evil, c’était osé de mettre de coté les manigances de la multinational Umbrella toujours prête à tester de nouveau virus et mutations génétiques…, cela offre de fait moins ce sentiment « allé hop, on va dégommer du zombie, no panic« . Manette à la main, je ressent nettement plus les mêmes sensations qu’à Silent Hill, le concurrent historique dont l’épisode mort-né a clairement inspiré l’équipe de Capcom…

Bref, c’est l’inconnu à chaque détour de couloir… même si jusqu’ici, je me sens encore dans un labyrinthe très dirigiste.

Hier encore, on m’avait « Le scénario tient sur un timbre poste ! » (Je sais, BLow, j’ai un peu édulcoré tes dires). Ma fois, est-ce que l’excellent film « Détour Mortelle » dispose d’un scénario plus complexe ? Non, par contre, notre gaillard, Ethan, n’est franchement pas bavard. Il trouve des trucs, des infos, et ne dit mot ! Donc, en gros, sa femme a disparu depuis 3 ans, il reçoit un mail qui l’envoie à l’autre bout du pays, dans une maison abandonnée dans le bayou, il entre, il tombe sur une K7 vidéo plutôt glauque, suit le passage secret… et trouve son épouse, enfermée et complètement déboussolée… prisonnière de « gens » visiblement pas net du tout. Et il te sort 2 répliques… Bon, je veux bien, c’est le début du jeu, mais réduire le tout à : Cherche Mia, Trouve Mia, Tue Mia (ah zut, ça c’est un spoiler)… Ca casse pas mal tout le travail fait autour d’un beau nouveau moteur de jeu…

Les sentiments, les petits loups, c’est tout aussi important que des lunettes de réalité virtuelle vous savez ! et à mon avis, ça coute moins cher à la production ! Si Silent Hill 2 (Konami, 2001) a temps marqué les esprit, c’est parque tout au long de la quète de son épouse disparue, le héros nous parle de ce qu’il ressent, on vit les choses à travers lui !

Resident Evil 7 - On peut attribuer des objets à des touches, mais je n'ai pas encore trouvé comment !
Resident Evil 7 – On peut attribuer des objets à des touches, mais je n’ai pas encore trouvé comment !

A coté, de cela, j’appréhendais le coté « vue à la première personne », mais en réalité, je m’y suis très vite fait… Bon, je m’y perds encore dans les boutons, oui parce que, comment je pouvais savoir que l’on pouvait taper sur le gros machin noir de ma manette pour regarder la carte instinctivement hein ? Et le bouton courir… toujours pas trouvé. Il faut dire que les indications à l’écran et les sous-titres… comment dire, suis-je sensé jouer la tête à 5cm de mon écran de TV !? En 10 ans, Capcom n’a toujours pas pris la peine de proposer la possibilité d’avoir des informations un peu plus lisibles…

Bon, allé, la vraie vie m’attend, un colis à poster, des enfants à nourrir, une maison à ranger, des tartines à faire,…. on verra ce qui cache derrière la prochaine porte demain !

Une fois les enfants au lit…

Tags : Capcom, Playstation 2, The Last of US, Skyrim, Passage Secret, Konami, BLow, Silent Hill

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Martin 1608 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines