Magazine Journal intime

Plaisirs d'imagination

Par Deuxcentcinquanteetun @DeuxCent51

Aimer sincèrement une fleur inventée,

C'est un sentiment beau et détestable aussi.

La fleur ainsi produite est idéalisée,

Aussi n'y trouvons-nous que beauté et plaisirs.

Ce que nous recherchons s'y trouve forcément

Puisque nous la créons de l'image perçue.

De défauts ne mettons rien que ceux devenant

Qualités à nos yeux, ainsi est-elle mue.

Tant qu'elle restera loin de notre conscience,

Nous l'idolâtrerons, symbole du parfait.

Mais si, s'approchant, nous percevons son essence,

Un typhon de vérité nous mutilerait.

Nos idéaux mourraient comme une vague meurt.

La belle fleur ne serait plus que simple fleur.

Plaisirs d'imagination finiraient en pleurs

D'amours vrais - mais cachés -, il ne sort que douleurs...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Deuxcentcinquanteetun 681 partages Voir son profil
Voir son blog