Magazine Journal intime

Je suis l'ivrogne du temps passé, des remords,

Par Deuxcentcinquanteetun @DeuxCent51
Je suis l'ivrogne du temps passé, des remords,Des souvenirs. Je suis le drogué des passionsEnfouies dans mon cœur qui se pressent dehorsPar le truchement de mon imagination.Je suis le général qui compte tous ses morts.
Je suis le phare du révolu, le repèreDu Futur et de toutes ses combinaisons.Je suis l'eau qui glisse sous le pont du mystère,Celle qui fut l'aval, celle qui fut l'amont.L'humanité, je suis son enfant et son père.
Des idéaux sans dieux, je suis le plus croyant.Des plus ferventes fois, suis la plus hérétique.Il ne se passe un jour sans blasphèmes heurtant,Non plus une nuit sans sa charge de cantiques.Je suis de tous les rêves, le plus révoltant.
De tous les espoirs, je suis le moins convaincant.Je porte en moi, cachée, la graine des malheurs,Le vent des désastres, de la mort, l'ouragan.Je traîne ma vie de dix mille ans à toute heure,Et cette voix m'annonçant : Tu as fait ton temps !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Deuxcentcinquanteetun 544 partages Voir son profil
Voir son blog