Magazine Journal intime

Le vol de l'aigle noir

Par Deuxcentcinquanteetun @DeuxCent51
Le vol de l'aigle noir tourne autour de moi
Il lance son cri froid mais sa cible est trouvée
Je ne compte pas là lui laisser le succès
Les dangers sont milles ! À quoi bon sert l'effroi ?
Je me bats ! Je me bats ! Qu'importe l'arrivée !
Le fait majeur est de conserver mes excès
Je ne veux oublier, ni les moments heureux
Ni ceux si désastreux. Je veux me souvenir
Mon être au plus profond s'attache à ce passé
Pour éviter que le bateau ivre et peureux
Ne sombre abysse le poussant vers un délire
Se perde sans attache, aucun cap où barrer
Cet aigle est bien loin de son théâtre morbide
Mais il sent la perte progressive de vie
Ce divorce corps et âme sans avenir
Mais je lutte toujours. Et si mon sang se vide
Mon cœur ne cesse de battre des pleurs rougis
Pulsant mes maux comme autant de derniers soupirs

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Deuxcentcinquanteetun 544 partages Voir son profil
Voir son blog