Magazine Journal intime

Mon ange disparait

Par Deuxcentcinquanteetun @DeuxCent51
Elle s'approche, elle me sourit attendrie
Elle tend ses mains, mes doigts effleurant sa vie
Elle plonge ses yeux, sans mot nous nous parlons
Plus près s'approchent ses lèvres rouge profond
Le baiser sensuel n'est pas furie mais chaste
Deux âmes communient, portes d'u monde vaste
Le sexe est hors sujet, seul compte notre amour
Nos mains et nos lèvres sont nos seuls troubadours
Nos regards discourent complices pleins de vie
Puis doucement un vent l'emporte vers l'oubli
Mon ange disparait laissant un goût sucré
Sur ma bouche isolée dans mon cœur apaisé

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Deuxcentcinquanteetun 544 partages Voir son profil
Voir son blog