Magazine Culture

Les critiques // Supergirl : Saison 2. Episode 17. Distant Sun.

Publié le 29 mars 2017 par Addictedtoseries @AddictToSeries

Les critiques // Supergirl : Saison 2. Episode 17. Distant Sun.

Rédigé par Julie Debelfort

Supergirl apprécie décidément de plus en plus placer Mon-El au centre de ses intrigues et c’en est presque lourd, à tel point qu’on se demande quand l’épisode touche à sa fin. Retour sur Distant Sun qui aurait pu être prometteur de bien des manières. Chris Wood est un excellent acteur, c’est indéniable et son talent n’est plus à prouver de par ses précédentes prestations. Mais Mon-El, est-ce vraiment là son meilleur rôle ? Est-ce vraiment là un atout pour Supergirl ? Depuis ce début de saison, on s’interroge. De temps en temps, on se surprend à apprécier le personnage et à le voir pour autre chose que le love interest sans intérêt de Kara. Mais ce jour, avec cet épisode, il est évident que Mon-El apparait comme le point faible de Supergirl. Et pourtant, il y avait matière à faire. Autant jouer avec les parents de Mon-El et les faire revenir sur Terre pour le rechercher est une bonne idée, autant centrer ces derniers épisodes de la série sur le Daxamite apparaît comme un surplus dont on se passerait bien volontiers. Il faut dire qu’il y a de quoi critiquer : de par le temps que prend Mon-El à l’écran, ce n’est plus le petit ami secondaire mais bel et bien la co-star du show et ce n’est clairement pas ce qui fait de Supergirl une bonne série. On perd l’aspect « femmes » qui attirait autant, et si la série Supergirl est habituée à mettre ses autres personnages au centre de certains épisodes, Mon-El empiète bien trop sur ces derniers, que cela soit Alex, J’onn ou encore Maggie. Nous ne dirons rien quant à James, quasi complètement inexistant, ou encore Winn qui subsiste de temps à autres pour sauver les miches de tout le monde. Où est donc l’intérêt maintenant ? Pourquoi insister autant sur Mon-El quand d’autres personnages, aliens ou non, pourraient tant apporter à l’intrigue ?  Et que dire de Queen Rhea qui se transforme en un vilain des plus communs, consumée par une pseudo vengeance qui n’a pas lieu d’être ? Certes, Teri Hatcher est efficace dans son rôle, et on se surprend vraiment à mépriser Rhea. Mais là où il aurait pu être intéressant d’en savoir plus sur les Daxamites, d’explorer le passé de Mon-El (tant qu’à le mettre en avant autant que ce soit pour une vraie raison) et de ses liens avec ses parents, cet épisode tourne à la dérision. Entre une prime qui fait intervenir des aliens ridicules avec un combat à mourir de rire ou de désespoir entre Mon-El et Kara et entre une maman/femme qui décide soudainement de tuer son époux, elle qui tenait tant à réunir sa famille, c’est risible. Le plot de l’épisode perd de son intérêt et on se retient à peine de consulter sa montre en baillant, désireux de mettre un terme à ce désastre.
Note : 3/10. En bref, un épisode des plus décevant, avec trop de Mon-El, trop de ridicule. L’apparition de Lynda Carter est presque effacée par ce trop plein de Mon-El, de même que la très brève exploitation de Maggie. La saison 2 de Supergirl qui avait tant évolué sombre dans des histoires des plus dérisoires, et on se demande où est véritablement passée Kara aka Supergirl.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Addictedtoseries 98484 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte