Magazine Culture

Mosquitoland – Un road trip émouvant

Publié le 15 avril 2017 par Marine @Marine_SLR

Aujourd’hui, nous allons parler du roman Mosquitoland de David Arnold. J’ai craqué sur ce livre pour deux raisons : sa couverture que je trouve vraiment top et son résumé qui m’a fait penser à Little Miss Sunshine. Au final, j’ai découvert une belle histoire, aussi drôle qu’émouvante qui vous propose un road trip à travers les Etats-Unis.

Mosquitoland – Un road trip émouvant

Synopsis

Mary Iris Malone, que tout le monde appelle Mim, ne voit pas le monde comme tout le monde. Atteinte de troubles mentaux, elle navigue entre le monde réel et le monde qu’elle s’invente. Le jour où elle apprend que sa mère est très malade, elle part bille en tête la retrouver, même s’il faut pour cela traverser les États-Unis. Commence un surprenant et émouvant road movie. La route, les bonnes et les mauvaises rencontres, l’espoir et la désillusion. Et, au bout du chemin, une ado qui fait face à ses propres démons.

Mon avis sur Mosquitoland

Juste une petite introduction pour revenir sur la couverture de ce roman. Elle ne vous donne pas envie de découvrir ce qui se cache entre les pages de ce roman ? Moi, elle m’a totalement convaincue dès le premier regard ! J’ai adoré cette illustration, les couleurs et surtout l’histoire qu’elle promet au lecteur. Comme quoi, une couverture est très importante !

L’histoire

Mosquitoland raconte l’histoire de Mary Iris Malone, une adolescente qui n’a pas une vie très facile dirons-nous. Pour faire plus simple et plus rapide, nous l’appellerons Mim durant le reste de cette chronique. Donc Mim vivait une vie plutôt classique jusqu’à ce qu’elle se mette à parler toute seule. Cette particularité lui a valu des séances chez le psy et un traitement à vie. Puis ses parents se sont séparés. Mim vivait avec son père mais voyait sa mère régulièrement. Ensuite, son père a rencontré une nouvelle femme et a emmené sa famille à Mosquitoland (référence au Mississipi et à sa grande population de moustiques). Pour finir, Mim a brutalement arrêté de recevoir des lettres de sa mère et on lui a interdit de l’appeler.

Après l’annonce du grand scoop (que l’auteur nous dévoile en fin de roman), Mim décide que trop c’est trop ! Sur un coup de tête, elle vole l’argent de sa belle-mère, se rend à la gare routière et achète un billet pour aller retrouver sa mère à l’autre bout des Etats-Unis. Ce road trip ne va pas être un long fleuve tranquille et réserver plein de surprises à notre adolescente en fugue.

Un road trip mouvementé

Evidemment, si Mim avait pris un billet de bus et était arrivée directement auprès de sa mère, l’auteur n’aurait pas écrit un roman ! Nous savions donc d’avance que le voyage allait être mouvementé. Mais peut-être pas à ce point. Durant tous les chapitres, nous allons suivre Mim de deux façons. L’auteur, d’une manière très classique, va nous raconter tout ce qu’il se passe. Mais des passages sont directement écrits par la jeune fille, sous forme de lettres qu’elle consigne dans un cahier. Ces lettres nous permettent d’entrer dans la tête de Mim et de vraiment ressentir toutes ses émotions. Mim est un personnage complexe que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir.

Je ne vais pas vous raconter toute l’histoire mais durant son voyage, Mim va rencontrer toute une ribambelle de personnages. Certains vont la marquer, d’autres vont la suivre un petit moment. Elle va rencontrer des personnes profondément gentilles et d’autres qui ne lui voudront pas que du bien. Elle va survivre à un événement tragique, découvrir des motels miteux, faire du stop et surtout découvrir énormément de choses sur elle-même. Ce voyage va également faire remonter beaucoup de souvenirs. Comme je vous l’ai dit, ce road trip va être mouvementé !

Des personnages secondaires décalés

Bien que le roman débute avec une Mim seule dans un bus, son voyage va la conduire à rencontrer beaucoup de personnes. J’ai eu un coup de cœur pour Arlène, une vieille dame qui va voyager un moment à côté de la jeune fille. Cette dame a beaucoup d’humour, est très compréhensive et va marquer la jeune Mim. Parfois, les belles rencontres sont juste le fruit du hasard et comme on dit, le hasard fait bien les choses ! Mon second coup de cœur va bien évidemment à Walt ! Ce petit garçon va venir se greffer au voyage de Mim pour en faire une magnifique aventure.

Il vit dans la nature, tout seul (ou mal accompagné) mais possède son propre monde. Ce petit bout d’homme est une vrai bouffée de bonheur ! Je pourrais également vous parler du beau Beck mais j’ai promis de ne pas tout vous raconter pour vous laisser quelques surprises à découvrir. Et des surprises, il va y en avoir, croyez-moi !

Conclusion

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé Mosquitoland. C’est un roman très émouvant, qui aborde le sujet difficile des maladies mentales. Mais ce roman est aussi très drôle et touchant. Mim est un personnage principal complexe qu’on prend beaucoup de plaisir à découvrir. Mais elle ne serait rien sans la flopée de personnages secondaires décalés qui donne tout son relief à cette histoire. Si vous avez des envies d’évasion, ce roman est pour vous ! Et si vous avez juste envie de rester dans votre canapé, vous pouvez le lire aussi hein. Je suis sûre que Mosquitoland saura vous séduire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marine 1238 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine