Magazine High tech

Les vacances du Freelance

Publié le 03 juillet 2017 par Julia @dj0uli0u

Bonjour le mois de Juillet ! Nous y sommes : la période des vacances scolaires débute et pour nous les Freelance, c’est parfois synonyme de quelques chamboulements dans notre quotidien. Notre activité peut augmenter ou diminuer sensiblement selon notre secteur d’activité : nos clients peuvent partir en vacances et ne pas avoir besoin de nous, ou au contraire, si tu vends des transats made in France ton activité va peut-être exploser pendant 2 mois. Et quand tout tes potes prévoient des vacances autour de toi, tu te mets souvent à te poser la question si toi aussi tu vas t’accorder un break ou pas. En vrai, il y a plusieurs options !

Partir et tout couper

C’est ce que j’ai fais l’an dernier lorsque je suis partie à Budapest au Sziget Festival. J’avais mis un peu d’argent de côté pour pouvoir m’accorder un vrai break : pas d’impératif, pas d’appels, pas de mails, rien. J’ai prévenu mes clients réguliers début Juillet de mes dates exactes de départ et de la date à laquelle je serai de nouveau joignable. Malgré la petite angoisse de laisser ma vie professionnelle de côté pendant 15 jours (ce que je n’avais jamais fais en 3 ans), j’ai apprécié que tout le monde joue le jeu et me foute la paix :) . Partir et tout couper, c’est bon pour le moral, mais il faut quand même être prévoyant car ça veut aussi dire que tu perds 2 semaines de chiffre d’affaires. Et parfois, ce n’est pas négligeable !

Partir et couper partiellement

Cette année, je n’ai pas mis énormément d’argent de côté pour les vacances. Mon budget étant un peu plus serré, je peux me permettre de partir, mais pas de tout couper : je ne peux pas perdre 2 semaines de chiffre d’affaires. Alors je vais bouger de Clermont-Ferrand, c’est sur, mais je ne vais pas arrêter de travailler pour autant. C’est à dire que je vais très certainement aller travailler d’un appartement au bord d’une plage, ou diviser mes journées en 2 : matin travail et détente/divertissements l’après-midi. Histoire de changer de rythme et de reposer corps et esprit !

Ne pas partir du tout

C’est ce qu’il s’est passé pour moi les 2 premières années. Et je n’en suis pas morte ! Ahah. C’est clairement hyper frustrant de voir tes potes partir, de tomber sur des photos de vacances sur Facebook ou sur Instagram de ceux qui s’amusent et se détendent pendant que toi t’en chie dans ton appartement à honorer tes contrats. Mais c’est le jeu ! Les premières années sont souvent un peu justes niveau budget, et il faut savoir l’accepter. Si tu ne sais pas comment t’y prendre pour mettre de côté pour te construire tes propres congés payés, je t’aide par là.

Tu pars en vacances cette année ?!

Je te présentent les 3 solutions qui s'offrent à toi pour gérer ton été de Freelance !

Ils sont prêts

Facebook

Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube

Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter

Prends contact sur Twitter !

Youtube

Je partage mes astuces sur YouTube !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julia 3517 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte