Magazine Informatique

Path of Exile

Publié le 29 août 2017 par Karo

En reprenant les bases de Diablo et de Torchlight, tout en y incorporant certaines fonctionnalités du MMORPG, Path of Exile devrait vous tenir en haleine des centaines d’heures grâce à son contenu colossal.

Path of Exile

Path of Exile est un hack’n slash représentant une excellente alternative à Diablo ou à Torchlight. Nous évoluons
dans le monde de Wraeclast, un univers déchiré par des cataclysmes dont les peuples ignorent l’origine. Pour faire face à la menace, un héros va devoir s’élever pour combattre le mal. Ce héros, vous allez devoir le créer avec pas moins de sept classes différentes, à savoir le Maraudeur, le Ranger, la Sorcière, le Duelist, le Templier, le Shadows et le Scion. Chaque classe aura bien entendu son propre style de combat. A côté de cela, il faudra choisir un niveau de difficulté (« classique », « hardcore » ou « Némésis »), mais aussi s’associer à une ligue, qui offrira quelques évènements supplémentaires une fois en jeu.

Path of Exile

Vous commencez sur une plage suite au naufrage de son navire. Mais voilà que des zombies vous attaquent… Il est déjà temps de réaliser vos premiers combats. Ces derniers sont extrêmement dynamiques, consistant à enchaîner les coups sans que votre adversaire puisse répliquer. Si vous connaissez le système de combat dans Diablo III, sachez qu’il ressemble trait pour trait à celui de Path of Exile. On dispose d’attaques de base, sans oublier les
nombreuses compétences (nous y reviendrons par la suite) qui serviront à faciliter vos victoires. Dans tous les cas, si vous pouvez évoluer seul, il deviendra vite nécessaire de s’allier à d’autres joueurs pour réaliser les nombreux donjons qui vous attendent.

Path of Exile, dans la droite lignée de Diablo !

Comme il est de coutume dans les MMO, accomplir des quêtes ou tuer des monstres permet de gagner des niveaux. La progression du personnage est fort bien pensée dans Path of Exile, puisqu’elle se divise en deux grandes catégories : les capacités passives et les compétences actives.

Path of Exile

En accédant aux capacités passives, vous serez surpris par la richesse de l’arbre, qui permet de réaliser des millions de combinaisons différentes. Ressemblant à une toile géante, le joueur pourra choisir quelle voie emprunter, et décider d’améliorer une caractéristique précise (la force, la dextérité, l’intelligence etc….), ou bien d’augmenter une compétence comme la régénération de la santé ou du mana.

Path of Exile offre une liberté sans égale aux joueurs

D’un autre côté, les compétences actives se base sur un système quelque peu différent de ce qu’on a connu jusqu’à
présent. En effet, celles-ci se présentent sous la forme de gemmes de couleurs différentes qu’il va falloir sertir à votre équipement. Autrement dit, un objet dispose de plusieurs emplacements de couleurs, et vous devrez choisir les gemmes à lui associer. Bien entendu, chacune de vos actions va augmenter le pouvoir des gemmes, impliquant de nouveaux effets à déverrouiller. Une fois encore, tout cela montre à quel point Path of Exile offre une grande liberté aux joueurs en ce qui concerne le développement de l’avatar.

Path of Exile

L’économie dans Path of Exile subit lui aussi quelques changements pour apporter son lot de nouveautés. En effet, il n’est plus question ici de récolter de l’or sur les cadavres, mais plutôt d’en gagner en se rendant auprès des
marchands. Baptisée les orbes, cette monnaie s’obtient seulement en vendant vos objets, sachant que la valeur varie en fonction du temps. Maintenant, si la chasse aux objets ne vous intéresse que partiellement, vous pourrez toujours vous adonner aux joies du PvP à travers des affrontements en duel ou en équipe. Cela reste anecdotique, il est vrai, mais permet de parfaire un contenu déjà impressionnant.

Enfin, que dire des graphismes de Path of Exile qui, s’ils ne sont pas parfaits et paraissent même vieux au premier abord, n’en restent pas moins adaptés à cet univers. Entre les couleurs sombres et humides, nous savons précisément dans quel monde nous évoluons, les textures étant également de bonne facture. Pour terminer, vous devez savoir que le modèle économique de Path of Exile réalise un sans-faute, dans la mesure où la boutique premium permet d’acquérir uniquement des cosmétiques, que ce soit de nouvelles animations pour son personnage ou encore d’obtenir un animal de compagnie. Jouer à Path of Exile, c’est la certitude de s’amuser pleinement sans rien dépenser.

Conclusion

Si vous aimez le RPG orienté action / hack’n slash, Path of Exile est la meilleure solution qui existe à ce jour. Aussi prenant que Diablo III, il arrive même à le surpasser sur certains aspects. Il faut dire que le titre a absolument tout pour plaire, que ce soit les affrontements, la progression du personnage ou encore son contenu gigantesque. Et alors que les MMORPG gratuits proposent souvent une boutique premium déséquilibré, Path of Exile se contente simplement d’offrir quelques cosmétiques totalement anecdotiques. En conclusion, il semble que Grinding Gear Games ait trouvé la bonne formule pour séduire les joueurs. Maintenant, nous attendons toujours la traduction française, qui nous a été promise depuis bien longtemps.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Karo 49814 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine