Magazine Journal intime

Les mots

Par Deuxcentcinquanteetun @DeuxCent51
L'ivresse des mots s'envole au-dessus des nuages
Elle emporte les sons au limite de l'atmosphère
Là où le bruit se tait, comme pour honorer le silence
Les lettres se croisent et s'entrechoquent dans un ballet aérien
Les capitales droites et sévères se mêlent aux formes arrondies
Les lignes se succèdent comme autant d'éclairs orageux
Et pourtant le calme prévaut dans cette immensité
L'encre peut sécher, l'encre peut se dissoudre
Rien ne saurait disperser cette unité symbolique
Au-delà de la montagne au sommet opalin
La terre tourne toujours mais les vers se figent
Éblouis par le spectacle troublé des étoiles
Les étoiles ne brillent presque plus, en l'absence de dispersion
Et la nuit profonde de l'univers entoure de ses bras
Ses phrases mal agencées dans un cocon infini
Elles reprennent alors leur liberté et poursuivent leur chemin
La voie lactée n'est plus une limite, elle est un commencement
Les mots ont alors un sens et une intention, les mots sont
Les mots

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Deuxcentcinquanteetun 718 partages Voir son profil
Voir son blog