Magazine Journal intime

Ma muse adorée

Par Deuxcentcinquanteetun @DeuxCent51
Boucles blondes au vent
Parfum d'été charmant
Robe ou maillot de bain
Rouge à lèvres carmin
Douce voix enjôleuse
Harmonie cajoleuse
Regard profond ardent
Corps tendu vers l'avant
Les désirs non charnels
Mais d'une âme éternelle
L'esprit calme et brillant
La vie, le cœur vaillants
Un nuage soudain
Vient voiler au lointain
La Lune et son doux rêve
En volant la belle Ève
Lorsque la nuit est sombre
Il ne reste que l'ombre
Dans un dernier soupir
Mon plus beau souvenir
De ma muse adorée
Je ne peux que l'aimer
Ma muse adorée

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Deuxcentcinquanteetun 544 partages Voir son profil
Voir son blog