Magazine Conso

Comment se défendre face au harcèlement au travail ?

Publié le 17 octobre 2017 par Mademoiselleaelle @MlleAelle

Les témoignages de femmes victimes de harcèlement ou d’agression sexuelle que j’entends et que je lis en ce moment sur les réseaux sociaux font beaucoup écho à mon histoire tant du côté professionnel que côté privé.

Face au harcèlement au travail on est souvent démuni-e et on ne sait pas comment on peut se défendre surtout lorsque tout le monde met notre parole en doute. En tant que femme noire,  j’ai été victime de harcèlement raciste et sexiste au travail. Suite à ces mésaventures je me suis construite une sacrée carapace et j’ai appris à me défendre seule. Je n’ai jamais eu à aller jusqu’au dépôt de plainte car mon harceleur a cessé ses actes après que je lui ai fait comprendre que j’hésiterai pas à aller jusqu’au bout.

Pour faire face à ce traumatisme, voici quelques conseils tirés de mon expérience personnelle et récoltés auprès de professionnels que j’ai rencontrés.

Faites vous confiance et écoutez-vous

Votre collègue ou votre patron vous a fait une remarque graveleuse ou odieuse à propos de votre physique ? Tout d’abord écoutez-vous et accueillez le malaise que vous ressentez. Ne le minimisez surtout pas. Même si sur le moment vous n’avez pas osé réagir vous pourrez toujours le faire un peu plus tard. L’important est de ne pas laisser cette situation s’installer.

Tentez de parler en tête à tête avec votre harceleur

Dites-lui immédiatement que vous n’aimez pas la blague qu’il vous a faite et que vous vous êtes senti-e mal suite à cette réflexion. Essayez de lui parler seul-e en tête à tête car si vous êtes en petit groupe, il risque de s’en servir contre vous en prenant pour témoins des collègues et en invoquant l’humour.

Enregistrez ses réflexions racistes ou sexistes

Si votre harceleur récidive et que ses réflexions de mauvais goût deviennent quotidiennes, enregistrez-le et commencez par vous constituer petit à petit des preuves. Lancez l’enregistrement dès qu’il entre dans la pièce. Vous pouvez utiliser votre smartphone ou un petit dictaphone discret. N’oubliez pas de sauvegarder les pistes audio tous les soirs en rentrant chez vous.

Essayez de parler avec un collègue proche de votre harceleur et qui paraît assez ouvert

Évoquez le sujet avec un collègue qui est assez proche de lui. Prenez un ton léger et détaché mais surtout ne lui dites pas que vous enregistrez les réflexions de votre harceleur. Dites-lui que parfois ses réflexions sont lourdes tout en restant évasive et sans trop insister. Restez méfiante car vous ne savez pas à qui vous avez à faire… Enregistrez votre interlocuteur, il vous dira peut-être des choses intéressantes sur votre harceleur.

Parlez-en avec votre supérieur hiérarchique et surtout au médecin du travail. Dans le cadre d’un harcèlement sexiste parlez-en aussi avec des collègues femmes afin de savoir ce qu’elles en pensent;

Accumulez des preuves

Chaque jour décrivez votre journée avec ses réflexions, son comportement envers vous avec la date et l’heure. Pour cela prenez des notes dans votre travail et finissez votre récit le soir en rentrant chez vous. Décrivez votre réaction, vos sentiments et votre mal-être. Pour apporter du cachet à votre témoignage, notez un fait particulier lié à cette journée et dont tout le monde peut se souvenir : par exemple, un client a formulé une demande spéciale ce jour-là, une réunion imprévue etc…

L’objectif étant qu’on ne puisse pas mettre vos paroles en doute car cela peut être autant traumatisant voire plus violent que le harcèlement en lui-même.

Surtout ne dites à personne que accumulez des preuves, on risquerait de vous licencier sans que vous ayez pu faire valoir vos droits et vous défendre.

Filmez-vous

Si un jour vous vous sentez très mal, que vous rentrez en pleurs, énervé-e, angoissé-e, filmez-vous en racontant votre journée et les conséquences de ce harcèlement sur votre vie. Vous n’êtes pas obligé-e de regarder la vidéo après si c’est trop douloureux pour vous. Gardez cette vidéo soigneusement, elle pourra vous servir lors d’une action juridique. N’hésitez pas à vous filmer tous les jours si vous le pouvez.

Parlez-en à votre famille, amies, parents

Ne restez pas seul-e face à cette situation trouvez des personnes à qui vous pouvez vous confier. Si vous ne trouvez pas d’oreilles attentives dans votre entourage, allez voir ou parlez à des professionnels qui pourront vous écouter et vous aider. Voici un lien utile à ce propos.

Portez plainte

Quand vous estimez avoir assez de preuves, portez plainte contre votre harceleur et dévoilez toutes vos preuves. N’attendez pas trop car il en va de votre santé et de votre moral.

Préparez-vous psychologiquement à cette étape qui risque d’être violente car on vous dénigrera, on vous insultera et vous trouverez peu de soutien auprès de vos collègues… Préparez également votre reconversion professionnelle car il y a peu de chances que vous puissiez réintégrer votre entreprise.

Je vous souhaite bon courage et suis de tout de coeur avec vous si vous subissez cette situation. Gardez espoir car rien est immuable, tôt ou tard justice se fait…

“Une femme qui n’a pas peur des hommes leur fait peur” Simone de Beauvoir


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mademoiselleaelle 994 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines