Magazine Culture

Les Fourberies de Scapin, la Comédie Française au cinéma

Publié le 03 novembre 2017 par Quentin @GentleModerne

les fourberies de scapin cinema pathe

Une foule nombreuse a assisté à la première retransmission cinématographique de la pièce Les Fourberies de Scapin dans la salle parisienne du Gaumont Opéra. Plus beaucoup de places libres dans une salle remplie jusqu’au plafond pour admirer la troupe de la Comédie Française interpréter la flamboyante adaptation de Molière portée par le metteur en scène Denis Podalydès. Le port de Naples est recréé de toutes pièces par le scénographe d’Eric Ruf avec ses pontons à marée basse et ses échelles reliant la terre à la mer. La première salve d’un partenariat judicieux entre le Français et des salles de cinéma toutes heureuses de faire participer une audience nombreuse à l’expérience théâtrale considérée à tort comme trop exclusive. Un très moyen de découvrir le programme 2017/2018 de la Comédie-Française avec ses très nombreuses surprises!

Une expérience théâtrale en live

Pendant que la salle de la Comédie Française fait salle comble, des caméras captent en direct les performances des comédiens. Les gros plans sur les expressions des visages et les choix de cadrages apportent une vraie plus value avec surtout un foisonnement de détails inégalables. Benjamin Lavernhe interprète un Scapin tout en truculence, plus sympathique que vraiment fourbe ou malhonnête, en tout cas tout disposé à aider ses amis grâce à sa proverbiale faconde. Quand il sort de sa tanière vêtu de quelques oripeaux mal dégrossis et couronné d’une chevelure hirsute, le comédien pose le personnage en quelques secondes pour ne presque plus le faire sortir de l’écran. A ses côtés, le reste de la distribution ressemble à un jeu de poupées dont lui seul semble tenir les fils. Classique du répertoire hexagonal, ces Fourberies de Scapin sont une vraie réussite théâtrale qui fera date. D’autant que le concept de la retransmission live au cinéma augmente considérablement la foule des chanceux qui pourront assister aux débats.

Voici une vidéo de présentation :

Un concept simple et efficace

En plus de démocratiser l’accès au répertoire théâtrale pour une audience plus large, ce concept rassemble une foule composée des plus jeunes comme des plus aguerris. Le dispositif Comédie-Française au cinéma met un point d’honneur à rassembler des cohortes de jeunes élèves pour des projections scolaires qui réconcilieront les culottes courtes avec le grand théâtre. Les 862 places combles de la salle Richelieu à la Comédie-Française seront multipliées par le nombre de cinémas participant au dispositif pour une expérience augmentée. Les 70 cinémas Gaumont Pathé en France ne sont pas les seuls à participer au concept, plus de 400 cinémas retransmettront les spectacles partout dans l’hexagone. Cette première des Fourberie de Scapin du 26 octobre sera suivie à partir du 12 novembre de nouvelles retransmissions des en France et à l’étranger.

Les réservations sont simples et rapides via le sitewww.comediefrancaiseaucinema.com. Le programme de l’année est disponible avec les salles participantes, les dates et les heures. 

Si l’envie vous prend d’assister à une place de théâtre jouée par des comédiens experts sans avoir à braver la circulation parisienne, le concept Comédie-Française au cinéma est fait pour vous! Le Petit Maitre corrigé de Marivaux et Britannicus de Racine sont également au programme d’une saison 2017/2018 qui vous fera aimer le théâtre au cinéma!

Les Fourberies de Scapin, la Comédie Française au cinéma
Stanislas Claude (211 Posts)

Critique de cinéma sur CulturAddict, le site culture qui monte, car la culture est une drogue dure et sur Publik'Art. Passionné par la mode et ouvert sur le monde du Gentleman Moderne

Author Info
Les Fourberies de Scapin, la Comédie Française au cinéma

LES ARTICLES CHAUDS DE NOTRE SITE MASCULIN !

Les Particules élémentaires reviennent à l’O... Le Testament de Marie désacralise et enthousiasme Soudain l’été dernier détonne au Théâtre de ... Les Damnés à la Comédie Française, quand le cinéma... L’Opéra de quat’sous au Théâtre des Ch... Un Dom Juan apocalyptique sur la scène de l’... Les Palmiers Sauvages ou l’amour estropié Une Mouette rock’n’roll électrise la s... Démesure et décadence dans le fascinant Nous somme...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Quentin 30756 partages Voir son profil
Voir son blog