Magazine High tech

La nécessité du business-break

Publié le 18 décembre 2017 par Julia @dj0uli0u

C’est décidé, la semaine prochaine il n’y aura pas de coachings et pas de gestion du blog ! Alors vous allez me dire : « oui Julia normal c’est Noël calme-toi ». Oui mais non. Je n’ai jamais fonctionné comme ça. À l’époque ou j’étais salariée, je ne prenais jamais de congés à ce moment-là de l’année, j’étais même contente d’aller bosser à cette période. Pour moi, ce n’était pas une nécessité de m’arrêter de bosser complètement. Alors cette année, j’essaie d’équilibrer. J’arrête les coachings/le temps consacré au blog pour la semaine, mais je continue mon travail en community management. Aujourd’hui, je voulais revenir sur l’importance de faire un business-break au moins une fois par an.

C’est un « stand-by » essentiel

Ces derniers mois, j’ai beaucoup bossé en community management, mais aussi énormément pour le blog (billets, coachings, marketing…). Je suis émotionnellement fatiguée : mon esprit n’est plus aussi vif que d’habitude, mes idées me paraissent fades, je change d’avis super vite (déjà que c’est souvent le cas d’habitude, là c’est pire que tout), bref je ne me sens pas fiable pour moi-même. Et je sais que ce sont les conséquences de la fatigue et du cerveau qui se ramollit (belle image n’est-ce pas ?).

Le break permet de mettre tout ça en stand-by et de se concentrer sur autre chose le temps de quelques jours. Perso, je pense m’allouer à toutes les activités que j’adore faire quand j’ai du temps devant moi : lire, jouer aux jeux-vidéos et passer du temps avec ma famille et mes amis;

Il faut parfois se l’imposer

C’est clairement mon cas. J’adore mon job, j’adore ma vie, j’adore mon quotidien professionnel. Il m’arrive de me réveiller avant mon réveil le matin, car je suis impatiente de commencer ma journée. Certains comprendront, d’autres pas :D . Mais c’est pour te montrer à quel point je kiffe mon boulot. Du coup j’ai du mal à arrêter, car j’ai l’impression de me priver d’un truc que j’adore. Comme si je me privais de mon épisode de série avant de m’endormir le soir. Mais je sais qu’il faut savoir se forcer à arrêter, s’imposer un break. Pour ma santé physique et mentale.

Tu reprendras des forces

Que ce soit des forces pour reprendre ton projet, ou tout simplement des forces pour te lever tous les matins et enchaîner des heures de travail pour atteindre tes objectifs. Le break te redonne une nouvelle énergie, que tu n’aurais pas pu trouver autrement qu’en déconnectant quelques jours. Il est d’autant plus bénéfique qu’il va certainement te faire prendre du recul par rapport à plein de choses, te donner de nouvelles idées, te montrer de nouvelles opportunités ou de nouvelles portes à aller ouvrir. Tout bénef !

Comment organiser ton break ? 

  • Définir des dates : pour moi, ce sera du 19 au 27 décembre environ.
  • Prévenir tes clients : c’est vous, et… je viens de le faire :D
  • Prendre des précautions : j’ai prévu tout de même un Live Facebook demain soir, un article de blog pour la semaine prochaine. Mais ça reste léger, comme des vacances quoi ! :)

Un break de prévu ?!

La nécessite du business break pour les Freelance

Ils sont prêts

Facebook

Reste connecté(e) sur Facebook !

Youtube

Viens suivre mes aventures sur Instagram !

Twitter

Prends contact sur Twitter !

Youtube

Je partage mes astuces sur YouTube !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Julia 3517 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte