Magazine Cuisine

Le défi « Rien de neuf » de Zero Waste France

Par Nestoufy @Nestoufy
Bonjour mes tomates ! 😊
Il y a quelques jours, je suis allée m'acheter quelques nouveaux vêtements dont j'avais besoin. Si vous me connaissez un peu, vous savez que je déteste faire les boutiques. Du coup, je n'y vais que lorsque cela est nécessaire, et encore je laisse bien souvent traîner des mois et des mois (voire des années parfois !) jusqu'à ce que mes habits actuels soient vraiment abimés/lâches/ternis... et m'insupportent au plus haut point. 😛 Et, je ne vais faire les boutiques qu'en dernier recours, si je n'ai pas trouvé ce qui me convient durant les mois précédents en vide-greniers, gratiférias, etc. Mais depuis quelque temps, les premières boutiques dans lesquelles je mets les pieds sont celles d'ABI06, une association vendant à petits prix des vêtements de seconde main et favorisant la réinsertion professionnelle de personnes en difficulté sociale. Et si là je ne trouve pas mon bonheur (et que je me suis déjà tournée vers les autres options précédemment citées sans succès), alors je me rends dans des magasins classiques. 😏
Voici donc les petits nouveaux qui viennent d'intégrer ma garde-robe. 😊
Le défi « Rien de neuf » de Zero Waste France
Un jean, une ceinture, un short en velours bleu marine côtelé, une jupe en jean et une chemise à carreaux un peu épaisse.
Cela fait donc 5 pièces pour la modique somme de... 8,50 euros !
❀❀❀
Si je vous parle de tout ça, c'est non seulement pour vous montrer que l'on peut s'habiller de manière écolonomique mais aussi et surtout pour vous présenter le défi « Rien de neuf » lancé par l'association Zero Waste France sur toute l'année 2018 (et au-delà 😏), dans le but de sensibiliser les citoyens au problème de la surconsommation et de les inciter à se tourner vers des modes de consommation plus éco-responsables.
Le défi « Rien de neuf » de Zero Waste France
En effet, saviez-vous que notre consommation annuelle de ressources (matières premières, énergie, eau) est très nettement supérieure à ce que la planète est en mesure de nous offrir ? Selon l’institut de recherches international Global Footprint Network qui calcule chaque année le « jour du dépassement de la Terre », correspondant au jour à partir duquel on estime que l’humanité a consommé l’intégralité des ressources naturelles que la Terre peut renouveler en un an et à partir duquel nos émissions de CO2 dépassent ce que les océans et les forêts peuvent absorber, la consommation de l’humanité dépasse de 70 % les ressources disponibles.
Chaque personne s'inscrivant au défi s'engage ainsi à systématiquement rechercher une alternative aux produits neufs chaque fois qu'elle souhaite se procurer quelque chose (hormis alimentation, produits d'hygiène et cosmétiques). Cela pourra se faire via différents moyens : achats de seconde main, dons, location, prêt, réparation (Repair Café)...
En évitant d'acheter à tout-va des produits neufs qui génèrent extraction de matières premières, production énergivore, emballage, transport, etc., et en réparant nos objets chaque fois que possible, cela permettrait d'atténuer ce constat alarmant et de changer la donne.
Des ambassadeurs tels que Cyril Dion, la famille (presque) zéro déchet ou encore Aline Gubri, auteure du blog Consommons sainement pour n'en citer que quelques-uns, s'engagent à relever et soutenir ce défi.
Et vous, êtes-vous prêts vous aussi à relever le défi ? Si oui, n'hésitez pas à partager vos bons plans éco-responsables à l'aide du hashtag #RienDeNeuf ! 😉

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nestoufy 2591 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines