Magazine Conso

Les aliments déclencheurs de migraines

Publié le 24 février 2018 par Mademoiselleaelle @MlleAelle

Certains aliments sont des déclencheurs extrêmement fréquents pour les migraines, il est donc important de faire quelques changements si vous voulez prévenir les migraines. Parfois, un simple changement alimentaire peut même arrêter une migraine ayant déjà commencé.

Le manque d’eau

La déshydratation est un déclencheur très commun pour les migraines.

Si j’en crois mon expérience personnelle, les maux de tête migraineux semblent être une conséquence logique de la déshydratation : une couverture trop épaisse qui empêchera le corps de régler sa température pendant le sommeil, des boissons alcoolisées qui produisent une déshydratation cellulaire, en particulier dans le cerveau, un régime alimentaire ou une allergie, une chaleur excessive. La migraine semble être un indicateur de défaut de régulation de la température organique lors d’un stress dû à la chaleur. La déshydratation joue un rôle primordial dans  l’apparition de ce mal.

Il est donc important de vous assurer de boire suffisamment d’eau chaque jour (environ 1.5 L). Cela peut aider à prévenir les migraines, mais parfois l’eau peut également vous aider à arrêter une migraine une fois qu’elle démarre.

Certaines personnes préfèrent boire de l’eau glacée, tandis que pour d’autres personnes, cela aggrave leur migraine. Si vous constatez que l’eau froide entraîne un mal de tête, essayez de boire de l’eau tiède.

Remarque : les sodas, les jus de fruits, le thé, le café ou l’alcool ne doivent pas être comptés dans le minimum quotidien. D’autre part, les additifs, les conservateurs ainsi que la théine ou la caféine que l’on trouve dans ces boissons peuvent causer des migraines.

La caféine

La caféine est un produit chimique étrange. Chez certaines personnes, il peut déclencher des migraines. Pour d’autres personnes, il peut les guérir.

C’est une bonne idée de couper la caféine de votre alimentation si vous souffrez de migraine, mais si vous avez une migraine qui ne disparaît pas à la suite de plusieurs traitements, vous pouvez essayer de boire une tasse de café ou un verre de Coca-Cola pour voir si ça vous aide.

La caféine resserre les vaisseaux sanguins, pouvant soulager la douleur. Elle est utilisée dans plusieurs types de médicaments contre les douleurs, et peut certainement être efficace pour certaines personnes.

Rappelez-vous que la caféine pourrait aggraver la migraine chez les personnes sensibles, par conséquent, utilisez-la comme un dernier recours si rien ne fonctionne.

Le Glutamate Monosodique

Le glutamate monosodique, également connu sous le GMS est ajouté dans de nombreux aliments comme un « exhausteur de goût ». Il a la capacité de donner aux aliments un goût plus intense que la normale, donc il est souvent utilisé dans l’industrie agroalimentaire.

La plupart des gens pensent que le GMS est ajouté seulement dans certains aliments, mais ces jours-ci, il est ajouté dans tous les types d’aliments que vous pouvez trouver dans votre supermarché. On les retrouve dans les soupes, dans les sauces, les repas congelés, et beaucoup plus. Il existe même sous différents noms, de sorte qu’il peut être difficile à identifier.

Le GMS est connu pour être un déclencheur des migraines, il est donc extrêmement important de l’éviter à tout prix. Le constat est le même pour le sel.

Les aliments à éviter

Certains aliments peuvent déclencher une migraine.

Voici la liste des principaux aliments à éviter ou à consommer avec modération (liste non exhaustive) :

  • Viande rouge
  • Avocats
  • Arachides
  • Bananes
  • Bière
  • Chou
  • Poisson en conserve
  • Produits laitiers
  • Aubergines
  • Fromages vieillis
  • Framboises
  • Tomates
  • Vin
  • Levure
  • Alcool
  • Aspirine
  • Chocolat
  • Nitrites
  • Épices
  • Pizza
  • Noix
  • Beurre de cacahuète
  • Aliments frits, gras ou riches en sucres raffinés et en sel

Les migraineux savent que certains aliments comme l’alcool, le chocolat, le fromage ou les aliments trop salés peuvent déclencher des crises (30 % des patients), mais aussi le rôle de l’hypoglycémie (sauter un repas) est également connu. L’explication du rôle de ces facteurs alimentaires viendrait du fait qu’ils contiennent la sérotonine, une substance qui existe dans l’organisme et tout particulièrement dans le cerveau, et qui est impliquée dans la vasoconstriction des artères touchées par la migraine.

En dehors d’interdire ces aliments, uniquement chez les patients sensibles à cela, l’efficacité des régimes est plus aléatoire, et n’a pas fait l’objet de publications reconnues dans ce domaine. Il vous appartient de repérer quels aliments déclenchent des migraines en tenant un journal de bord avec les repas et les différents aliments ingérés.

Comment repérer les aliments à éviter ?

Il est difficile de faire une liste exhaustive des différents aliments pouvant entraîner une migraine. De plus, ils n’ont pas toujours le même impact suivant les personnes.

Plusieurs types d’aliments sont à éviter lorsque l’on est sujet aux migraines. Il ne faut pas pour autant les éliminer tous systématiquement, car ils n’ont pas toujours le même effet chez tout le monde.

Il faut donc passer par une phase d’identification : manger cet aliment et voir si oui ou non, il est associé au déclenchement d’une migraine. Dans l’affirmative, il faut l’écarter. Pensez aussi à repérer les différentes combinaisons d’aliments car un aliment seul peut ne pas provoquer de migraines tandis qu’il peut en déclencher, s’il est associé à un autre.

Dans cet article, découvrez 7 remèdes de Grand-Mère pour soulager une migraine.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mademoiselleaelle 994 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines