Magazine Cuisine

Le salaire ne fait pas le travail

Par Nestoufy @Nestoufy
Exercer un travail plaisant, ça existe. Ce n'est pas donné à tout le monde, au vu du grand nombre de personnes qui se plaignent régulièrement de leur travail. Mais moi, j'aime ce que je fais. Sauf que je ne suis pas forcément rémunérée, selon les cas de figure. Ce qui n'empêche que je travaille. Mais parfois, les gens pensent le contraire... vu que je suis peu souvent rémunérée... Vous voyez le truc ? ^^
Alors que pourtant, j'en fais des choses : blogueuse (dont le travail s'apparente parfois à un travail journalistique selon les sujets traités), créatrice culinaire, auteure, traductrice, membre active d'une association de sensibilisation à la réduction des déchets en accompagnant dans cette démarche tous les acteurs de la société au niveau local – Zéro Déchet Nice, pour ne pas la citer, mais je vous en parle régulièrement ^^...
Et si j'examine les sens donnés au mot travail – ou travailler –, en plus de la classique définition qui dit qu'un travail est une activité professionnelle rémunérée, voici ce qu'il en ressort :  
Un travail est une activité humaine organisée et utile. Travailler, c'est agir, se consacrer à une tâche pour obtenir un résultat. Produire, fonctionner de façon active.

Je travaille, donc. Sauf que, comme dit plus haut, vu que mes activités ne me permettent pas de dégager un salaire, ce n'est pas, pour certaines personnes, considéré comme un « vrai » travail. En effet, le blog ne me rapporte strictement rien, mes tâches de traduction et de création culinaire pour des marques sont ponctuelles, mon travail au sein de Zéro Déchet Nice est à titre bénévole et je ne risque pas de gagner ma vie avec deux livres au compteur... Et alors si en plus vous travaillez de chez vous la majeure partie du temps, c'est le pompon ! 😋 Les gens auront en effet d'autant plus l'impression que vous ne faites rien, que travailler de chez soi, c'est finalement faire semblant de travailler. Que vu que vous êtes chez vous, en mode cocooning s'imaginent-ils probablement, c'est alors plus perçu comme un loisir que comme un travail.
Le salaire ne fait pas le travail
Un travail, c'est, de l'avis général, encore souvent perçu comme le fait d'avoir une bonne rémunération, une bonne situation comme on dit. Faire carrière. Vous savez : réussir. Mais au fond, c'est quoi la réussite ? Avoir un bon salaire ou être bien dans ses baskets ? Pour moi, le simple fait de savoir gérer son argent, de ne pas être dans le rouge à la banque par exemple, est un signe de réussite. 😏 Bref, carrière, bonne rémunération, etc., tout cela est bien vu, et permettrait de subvenir correctement à ses besoins. Oui mais, et si moi je n'avais pas de gros besoins ? Et si je n'avais pas envie de faire carrière mais juste de faire des choses qui me passionnent et donnent du sens à ma vie, tout en conservant une certaine liberté qu'un travail classique n'autorise pas ? Et si je trouvais que faire ma part du colibri, me sentir utile et être épanouie grâce à cela, c'est ce qui me convient, à moi ? D'autant que je suis bien plus productive, créative et enthousiaste quand mes activités vont en ce sens. Y a-t-il un mal à cela ? Cela fait-il de moi une personne fainéante, parce que je ne travaille pas au sens où le commun des mortels l'entend ?
Bref, je m'égare quelque peu mais il est vrai que, même si j'ai l'impression que les mentalités commencent doucement à changer ces dernières années, et que la question du bien-être prend de l'ampleur, le fait d'avoir un véritable travail stable et rémunérateur est encore bien ancré dans notre culture. Pour vous dire, je me prends parfois moi-même à penser que je n'ai pas de « vrai » travail (de moins en moins ceci dit), et je présente ainsi toujours la traduction en tant que travail officiel : ça fait bien, plus professionnel et sérieux, et ensuite j'annonce mes autres activités, en les présentant comme des emplois officieux... alors que ce sont celles qui prennent le plus de place dans ma vie ! 😉 Un article de blog, un shooting photo, l'écriture d'un livre, le lancement d'un projet, etc., ça ne se fait pas en cinq minutes, et d'autres pourront le confirmer. 😊 Et puis, il y a aussi ce truc de se dire que bloguer, c'est pas un métier, tu ne peux pas dire aux gens que tu es blogueuse dans la vie... 😑
J'apprends ainsi à dire (à assumer même) depuis quelque temps, lorsqu'on me demande ce que je fais dans la vie : « Je suis auteure de livres, blogueuse, traductrice et membre active d'une association, entre autres (et je fais les courses, cuisine tout moi-même et tiens très bien ma maison ^^) ». Point. Il ne faut pas que j'ai peur de mettre toutes ses activités au même niveau, d'autant que j'en suis très fière. Ce n'est pas parce qu'une activité ne me rapporte rien ou peu financièrement parlant que je dois la dénigrer ou la minimiser, d'autant qu'elle va m'apporter tellement sous d'autres aspects ! (Bon, sauf les courses et le ménage, entendons-nous bien, ça, c'est plutôt des corvées 😜)
Si le travail se comptait en heures et non en argent, cela changerait totalement la donne. Bien sûr, je ne vous cache pas que j'aimerais vraiment gagner un peu d'argent avec mon blog et mes autres activités, au vu de l'investissement que j'y mets (d'ailleurs, j'en profite pour vous rappeler au passage que j'ai une cagnotte Tipeee, si vous souhaitez soutenir le blog 😉). C'est certain. Et cela me permettrait de vivre plus sereinement (même si j'ai bien lâché prise à ce sujet ces dernières années et que je me soucie beaucoup moins du lendemain, cela reste présent malgré tout 😉). Mais je ne perds pas espoir, les miracles, ça existe ! ^^
En tous les cas : si vous vous retrouvez dans mes propos, si ce que j'écris ici vous parle, sachez que personne n'a le droit de porter un jugement ou de vous faire comprendre que, parce que vous travaillez essentiellement de chez vous, que vous êtes à votre compte, que vous exercez une activité un peu hors des sentiers battus et que vous ne gagnez pas beaucoup d'argent, vous ne travaillez pas : le salaire ne fait pas le travail, et ce que vous pouvez apporter aux autres – et le bonheur que vous procure(nt) votre ou vos activités – est tout aussi important que l'argent que vous pourriez gagner.
Je n'ai pas l'impression de ne rien faire dans la vie/de ma vie. L'accomplissement de soi est la plus belle réussite. Je suis encore loin d'être pleinement accomplie, mais je sais que je suis sur le (bon) chemin. 😏
P.S. : cet article a été écrit en collaboration avec mon compagnon, le « Doudou », qui a notamment eu l'idée du titre que je trouve juste parfait ! 😉

Sentez vous libre d'apporter votre avis sur le sujet en commentaire, quel qu'il soit, je suis vraiment curieuse de lire vos propres expériences, vos questionnements ou vos remarques, et je suis sûre que ça en intéressera plus d'un également !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nestoufy 2757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines