Magazine Cyclisme

MARATHON DE PARIS: Le récit de course de Jean-Pierre A.

Publié le 26 avril 2018 par Marathonien67
MARATHON DE PARIS:аNEWSPAPER- by Jean-Pierre A.
Jean-Pierre, un sympathique coureur que j'ai aidщ р se prщparer physiquement durant les mois prщcщdents le marathon de Paris, nous relate son expщrience en quelques phrases. Voici son rщcit de course:а
а
MARATHON DE PARIS: Le rщcit de course de Jean-Pierre A.
Jean-Pierre a terminщ le marathon de Paris en 2 h 31 mn
а
а
а
Le Marathon de Paris: "Avant, pendant et aprшs"
а
Quand on prщpare le marathon avec son frшre et que votre meilleur ami vous annonce qu'il viendra vous encourager, l'avant course peut ъtre difficilement plus optimale ! Si vous rajoutez un plan d'entraюnement au top concoctщ par Samir, il ne vous reste plus beaucoup d'excuses pour ъtre au top le jour J !!
а
Ce fameux jour J commence parfaitement: Bonne nuit de rщcupщration, petit щchauffement partagщ avec le frangin et c'est dщjр l'heure de se mettre dans le sas. Les kilomшtres dщfilent assez vite, malgrщ la sensation que ce marathon n'est finalement pas si plat. Jusqu'au semi-Marathon, ma course fluide ne se met jamais vraiment en place: des fois trop lent sur les temps par kilomшtre, souvent pas dans le bon groupe... Je ne maюtrise pas la course.а
а
Le passage au semi-marathon s'effectue nщanmoins comme attendu autour de 1h13min et 50 secondes. Ce temps me donne des ailes et l'euphorie me gagne entre le 21 et le 27шme kilomшtre. Je croise р nouveau mon meilleur ami et je lui tape dans la main tellement je me sens facile.а
а
Cette euphorie sera de courte durщe: sans vraiment comprendre pourquoi, car globalement j'ai l'impression d'avoir bu et mangщ, une sensation de faiblesse gщnщralisщe me gagne. Ce n'est mъme pas vraiment de la douleur, je n'ai juste plus de force. On vient de passer les tunnels, il reste 12km, et je ne pense maintenant qu'р abandonner... Un лаenferа╗ psychologique commence o∙ mon esprit me martшle d'arrъter, le chrono ne cesse d'augmenter, continuant de conforter mon cerveau dans son choix de stopper mon corps. C'est malheureusement dщcidщ, je vais me poser en haut du boulevard Suchet et analyser les raisons de cet щchec...а
а
En haut de ce faux plat terrible pour les jambes, mon pote Cyril est lр, il me voit dans un sale щtat mais il m'encourage comme jamais. Je pense entendre sa voix dans ma tъte pour les 10 prochaines annщes !а
а
Un dщclic: je ne peux plus abandonner. Il est venu de Toulouse pour passer ce weekend avec moi, il est prщsent tous les 7-8km pour me pousser, je ne peux pas lui faire чa...
а
Je suis globalement incapable de vraiment raconter la suite. J'ai suivi une ligne verte par terre jusqu'р la fin. Je ne sais pas vraiment comment et je ne me rappelle plus du parcours. L'entourage щtait flou, l'atmosphшre chaude... Je devais juste courir jusqu'р cette put... de ligne d'arrivщe!
а
Elle sera franchie en 2h31... L'objectif de sub 2h30 n'est pas atteint. Je n'arrive pas vraiment р expliquer cet щchec, car je rщcupшre trшs vite ma luciditщ et les jambes. C'est une immense dщception, je pense de maniшre assez basique ne pas avoir щtщ р la hauteur ce jour lр.а
а
L'essentiel est щvidemment ailleurs et чa ne m'empъchera pas de dormir... J'ai prщparщ cet щvщnement avec mon petit frшre (qui finira dans la douleur !) et Cyril m'annoncera quelques heures plus tard que je vais ъtre l'heureux parrain de son fiston... Ce fut donc un weekend rempli de bonheur !
а
лаWe may train or peak for a certain race, but running is a lifetime sport.а╗

а

UN GRAND BRAVO р Jean Pierre qui a malgrщ sa dщception, amщliorщ son record personnel le 08 avril dernier sur le bitume parisien. Le faisant passer de 2 h 43 mn, р 2 h 31mn. Dщsormais, la barre des 2 h 30 mn n'est plus trшs loin. Mon cher Jean-Pierre, tu sais ce qu'il te reste р faire ! No pain, no gain !а
а

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marathonien67 142 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines