Magazine High tech

L’alphabet phonétique international pour améliorer votre prononciation

Publié le 04 juillet 2018 par Orbitaloop @mosalingua

Connaissez-vous l’alphabet phonétique international ? Aussi connu sous le nom de API, ou International Phonetic Alphabet. Bien souvent délaissé par ceux qui apprennent les langues (car trop long, et difficile à utiliser), il s’agit pourtant d’un formidable outil pour améliorer votre prononciation. Cédric de MosaLingua vous explique en vidéo comment bien utiliser cet alphabet phonétique international pour améliorer votre prononciation.

Alphabet phonétique international : bien l'utiliser pour améliorer sa prononciation

Qu’est-ce que l’alphabet phonétique international ?

En gros, l’alphabet phonétique international est un ensemble de symboles : chaque symbole représente un son de la langue orale. Cet alphabet permet en fait de découper un mot, une phrase, en sons. 

L’alphabet phonétique international permet de couvrir TOUTES les langues. Certains sons peuvent d’ailleurs être utilisés dans plusieurs langues, tandis que d’autres sont uniques et ne sont utilisés que dans une seule langue.

Cet alphabet phonétique international a été créé par des phonéticiens français et britanniques, en 1888. Cependant, il a depuis été révisé, et contient à l’heure actuelle 107 « lettres ».

Cédric vous en parle en vidéo…

Pour vous aider à mieux comprendre, Cédric vous explique en vidéo ce qu’est l’alphabet phonétique international, et surtout comment bien l’utiliser pour améliorer votre prononciation. Cette vidéo est en anglais (avec quelques exemples en français). Sachez que vous pouvez la visionner avec les sous-titres. Ces derniers sont disponibles en anglais, français, ou encore en espagnol, italien, allemand ou portugais.

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour plus d’astuces d’apprentissage en vidéo.

Alors, comment bien utiliser l’alphabet phonétique international ?

L’alphabet phonétique international est quoi qu’il en soit, un très bon outil à utiliser pour améliorer votre prononciation. Il est assez commun pour ceux qui apprennent les langues de délaisser en quelques sortes la prononciation, afin de mieux se concentrer sur d’autres aspects de la langue. Mais nous pensons, honnêtement, que c’est une erreur !

Pourquoi délaissons-nous la prononciation ?

C’est tout simplement une question d’habitude. Et, plus exactement dans ce cas, de mauvaises habitudes. Améliorer notre expression orale est considéré comme difficile, parce que cela revient à changer la plupart de nos habitudes de prononciation.

En tant que Français apprenant l’anglais, j’avais par exemple l’habitude de dire « ze » au lieu de « the« . Puis lorsque j’ai décidé de réduire mon accent, j’ai ainsi commencé à travailler ma prononciation en changeant notamment cette habitude. Et en ajoutant ce nouveau son « the » à ma prononciation. Après un peu de pratique, ce son est devenu beaucoup plus naturel pour moi. Et mon expression orale en anglais s’est améliorée de façon spectaculaire.

Vous aussi vous souhaitez améliorer votre prononciation en anglais ?
Alors rendez-vous directement sur notre guide complet de prononciation anglaise !

lalphabet-phonetique-international-pour-ameliorer-votre-prononciation-mosalingua

Si vous voulez améliorer votre prononciation, vous immerger dans la langue et parler le plus tôt possible sont primordiaux. En fonction de votre langue natale et de la langue que vous apprenez, il peut y avoir des tas de sons différents, difficiles ou inconnus, et il peut être difficile de les mémoriser tous. Il y a plusieurs façons de les aborder, mais l’une des manières que je préfère, c’est l’API ou Alphabet Phonétique International.

Et pourquoi délaissons-nous l’API ?

L’alphabet phonétique international est souvent négligé car il contient beaucoup de symboles différents. Pour tout vous dire, il en contient tellement que l’on peut très facilement s’y perdre… La première fois que vous voyez un mot transcrit avec l’API, vous pouvez d’ailleurs penser que c’est un tas de bêtises ! Mais ne vous effrayez pas tout de suite. Il faut savoir que vous n’avez pas besoin d’apprendre tous les symboles de l’alphabet phonétique international pour l’utiliser à bon escient.

L’API comme aide visuelle

Pour bien comprendre, vous pouvez utiliser l’alphabet phonétique international uniquement comme aide visuelle lorsque vous avez une question ou un doute.

Voyons un premier exemple en anglais, le mot « salad« . La plupart des non anglophones prononceraient ce mot comme ils le liraient dans leur propre langue. Et vous imaginerez alors que les deux « a » sont prononcés de la même façon… n’est-ce pas ?

Maintenant, voyons comment ce mot s’écrit avec l’API :  sæ – lədEt oui, vous pouvez remarquer que le premier « a » n’est pas prononcé de la même façon que le second. En anglais, un « a » peut être prononcé aussi bien /ə/ que /æ/.

Comment bien utiliser l’API ?

L’API est ainsi excellent pour repérer les difficultés ou les différences que nos oreilles n’entendent pas forcément à l’écoute. Vérifier « l’orthographe » de deux sons avec l’API vous permet de voir s’il s’agit d’un même son ou non. Ensuite, vous pourrez toujours revenir sur le mot et l’écouter plusieurs fois, jusqu’à entendre la différence.

Un autre exemple ? Ok, cette fois en français, voyons ces deux mots : compte etcomte. Ok, donc le premier a un « p » en plus, mais après avoir écouté ces deux mots vous n’êtes pas sûr de savoir si vous devez le prononcer ou non ? Ok ! Voyons l’API : kɔ̃t & kɔ̃t. Même IPA = même prononciation. Le P ne se prononce pas.

Vous pouvez voir que l’API permet de mettre en évidence toutes les difficultés de prononciation que vous pouvez rencontrer. Et ça, sans connaître nécessairement tous les symboles !

Alphabet phonétique international et mémorisation

Le plus important dans tout ça, c’est que l’alphabet phonétique international a un très bon effet sur la mémorisation de la bonne prononciation. Quand vous entendez une nouvelle expression, n’importe laquelle, il peut y avoir un son que vous ne « percevez » pas. Parce que vous ne le connaissez pas encore. En le voyant sous sa forme API, vous stimulerez votre mémoire visuelle, et vous « contournerez » ce qu’entendra votre oreille pour vous concentrer et vous souvenir de la bonne prononciation.

C’est pourquoi l’alphabet phonétique international va considérablement vous aider à améliorer votre expression orale. Chaque fois que vous serez face à un mot difficile, ou que vous voudrez améliorer votre prononciation d’un mot,

  1. on vous conseille de vérifier sa transcription en ligne ou sur un dictionnaire.
  2. puis ensuite de chercher sa transcription orale pour obtenir ainsi la bonne prononciation du son.

Comme nous l’avons dit, pas besoin d’apprendre tous les symboles en une fois, utilisez-le simplement dans un contexte particulier ! Une dernière chose : n’oubliez pas que c’est uniquement une aide visuelle. Votre prononciation ne pourra pas s’améliorer si vous n’écoutez pas… et ne pratiquez pas. Pour bien pratiquer : n’oubliez pas de visiter notre guide complet sur la prononciation anglaise.

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus d’UN MILLION de personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Vous voulez commencer tout de suite à apprendre une langue ou vous améliorer ? Essayez gratuitement MosaLingua Web !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Orbitaloop 6459 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines