Magazine High tech

Pacman Syndrome : J’ai dû louper l’E3 cette année.

Publié le 15 juillet 2018 par Pierre Martin @cyborgjeff

Les vacances approchent à grand pas et il serait grand temps que je me plonge à préparer notre roadbook de vacances, mais pour ce weekend, je vais en profiter pour faire un peu d’ordre dans tous les articles et annonces que j’ai mis de coté coté JV. Etonnement, la E3 de cette année, le salon mondial dédié au Jeux-Vidéo ne m’a pas vraiment emballé et la conférence Nintendo non plus. J’entends souffler derrière que je me fais vieux… mwouaip, c’est possible ! Bref, mes découvertes sont les loin des triples AAA qui ont enflammés les gamers : Alex Kidd, The Elder Scroll VI, Pokemon Let’s Go, Yoku’s island express, Octopath travellers, Shantae half genie heroe,…

Le retour d’Alex Kidd ?

Le Remake d'Alex KiddLe Remake d’Alex Kidd

Il y a tout d’abord l’annonce assez récente lue sur Indie Rétro News d’un probable remake du premier Alex Kidd de SEGA, sorti à l’origine en 1986 sur la Master System. Pour l’heure le projet semble encore au tout début, mais avec le retour récent notamment de Wonderboy, il y a de quoi un peu rêver d’autant que j’ai toujours bien apprécié ce petit jeu de plateforme concurrent de Super Mario Bros.

The Elder Scrolls VI

Voilà qui plairait plus que probablement à madame et à mon Papy grands amateurs de Skyrim… Beteshda vient d’annoncer un nouvel épisode de sa série The Elder Scrolls en marge de la E3. Il ne s’agit que d’une courte vidéo, mais c’est une première amorce alors que Skyrim tourne depuis déjà 7 ans et a même réussi à se faire une place avec éloge sur la nouvelle portable de Nintendo.

On n’y croyait plus vraiment. Enfin, on savait que cela allait être un grand E3 pour Bethesda, peut-être même son plus important. Entre le retour de Fallout et la multitude d’annonces et de trailers, on se disait que c’était déjà costaud. Mais c’était avant un “one more thing” prononcé par Todd Howard (producteur et directeur du studio) après plus d’une heure de conférence, ce dimanche 10 juin à Los Angeles. Une dernière vidéo, courte de 30 secondes, a présenté ce que les joueurs réclament depuis des années : TheElder Scrolls VI. Sept ans après le culte Skyrim, la franchise aura donc bien une suite. (A lire sur Kombini)

Tout pour la Switch ?

Parlons-en de cette “nouvelle” switch, le monde du vidéoludique ne semble plus que jurer par elle, et son actualité coule à flot me donnant si souvent qu’il n’y a plus rien d’intéressant dans mon écosystème. Même Resident Evil 7 s’est fait annoncer sur la portable ! Pour ma part, l’annonce de Pokemon Let’s go ne m’a pas laissé indifférent. Sans être un grand amateur de la série, je n’ai même jamais joué à aucun de ces épisodes en 20 ans, le style visuel et surtout la possibilité de jouer ensemble pour partir à la chasse aux Pokemons me parlent nettement plus. Jouer ensemble, c’est un aspect trop souvent oublié…. Je suis par contre entre temps  un peu moins enthousiasme depuis que Nintendo a précisé que le jeu sera dépendant du nouveau système de jeu en réseau payant de Nintendo.

Pokemon Let's GO annoncé pour novembrePokemon Let’s GO annoncé pour novembre

En fonction de la version choisie, vous commencerez votre aventure avec Pikachu ou Evoli en tant que partenaire. Celui-ci vous suivra partout à l’instar de la petite souris électrique dans Pokémon Jaune. De plus, comme il est coutume dans la série, certaines espèces de Pokémon seront uniques à l’une ou l’autre version, histoire de varier les plaisirs et booster les échanges de Pokémons entre les joueurs. Enfin, cette nouvelle aventure pourra être jouée en coopération entre deux joueurs pour faciliter les captures et combats. Si cette approche nous laisse perplexes quant à la difficulté du jeu pouvant être drastiquement réduite de manière simple, la fonctionnalité reste tout de même une grande première dans l’histoire de la saga RPG. (Un article à lire sur 4wearegamers)

Yoko's island ExpressYoko’s island Express

Je suivais également via le compte du mythique studio Team 17 la sortie de leur nouveau jeu Yoku’s Island Express pour la Switch. Avec de jolis graphismes colorés, le jeu se présente comme un improbable mélange entre de l’exploration à la Metroïd et un jeu de flipper. Difficile de s’imaginer ce que cela donne mais heureusement, l’équipe de Press-Start nous en propose un test et de me rappeler que les jeux est en réalité disponible sur les autres consoles !

L’histoire de Yoku’s Island Express est, bien que secondaire, plaisante à suivre. Fun et dynamique, comptez quatre heures en ligne droite ou une petite dizaine d’heures pour compléter à 100% le jeu qui ne brille pas par sa difficulté. Vraiment plaisant et frais, le concept du jeu vaut la peine d’y laisser la vingtaine d’euros demandée. (Un article à lire sur Press-Start).

Octopath travellersOctopath travellers

J’avais enfin garder un oeil assez éloigné sur Octopath Traveler qui vient de sortir fin juin. Avec un style réussi qui rappelle les plus beaux épisodes de Final Fantasy sur Super Nintendo, je ne suis guère étonné d’apprendre que le studio Acquire a dans ses rangs des membres de l’équipe Bravely Default qui avait su me surprendre à l’époque de la 3DS…. Dans un style J-RPG, avec ses combats en tour en tour à l’ancienne, voilà donc encore un jeu qui vient alourdir le coté de la balance pour me faire craquer !

Maintenant que vous savez que le jeu est aussi beau que vous le pensiez, attardons-nous sur ce que propose Octopath Traveler, une aventure pleine de surprises. A vrai dire, dès l’énoncé du concept, on découvre une certaine singularité, malgré le style résolument old school. Huit personnages aux desseins distincts doivent parcourir le monde. Les thèmes sont divers et surprennent d’office par leur différence de ton. Si chaque scénario comporte ces moments d’émotion et de rire, certains font pencher la balance d’un côté ou de l’autre, parfois sensiblement, parfois drastiquement. (Un test à lire sur JeuxVidéo.com)

Shantae en promo !

Pacman Syndrome : J’ai dû louper l’E3 cette année.Pour la fête des papas, j’avais reçu un peu coupon pour acheter un jeu sur le Playstation Store. J’avais dans l’idée d’acheter OwlBoy que j’attends depuis très longtemps mais ce dernier est à mes yeux encore trop cher (21€). Avec un peu de patient, j’ai par contre pu profiter d’une jolie solde sur le Playstation Store qui proposait le dernier épisode de Shantae : Half Genie Heroe à moins de 10€ ! Ce nouvel épisode laisse un peu de coté son style pixel pour des graphismes haut en couleur et modernes avec assez bien réussite. Je n’en suis encore qu’à l’île des sirènes dans mon aventure, mais justement, Papa Cube se penchait lui aussi sur Shantae et la bande de Wayforward.

Chez wayforward, ce sont des petits malins. Ils ont une direction artistique sans concession qui permet de leur faire confiance les yeux fermés. Même les licences les moins prometteuses donnent d’excellents jeux quand ils sortent de leurs studios. Pourquoi ? Ils savent clairement recruter les plus balaises. Par exemple, le grand Henk Nieborg, le graphiste de génie qui a bossé sur le merveilleux Lionheart (sur Amiga) est chez eux. Il a d’ailleurs posé sa patte sur la plupart des grands titres Wayforward : Shantae and the Pirate’s Curse, Mighty Switch Force (tous les épisodes), Thor – God Of Thunder, Batman – The Brave And The Bold, Shantae 2: Risky’s Revenge, Where The Wild Things Are, le merveilleux Contra 4… Tout ça c’est lui ! On peut évidement aussi citer Parmi les grands noms de chez Wayforward le célèbre Matt Bozon, le créateur de Shantae, donc. (Un bel article sur PapaCube)

Il va neiger dans les Sims 4 !

Je ne vous dirais pas que le fiston sera content d’apprendre que Les Sims 4 s’apprête à recevoir un addons “Saison”… Il le savait avant moi ! Et moi de me dire qu’Electronic Arts recycle et recycle encore depuis de longues années, mais que cela fonctionne à merveille, puisque des Sims 2 au Sims 4, le joueurs et joueuses sont toujours aussi enthousiastes à retrouver de manière distilée les mêmes fonctionnalités.

Electronic Arts Inc. et Maxis annoncent que Les Sims 4 Saisons sortira sur PC et Mac le 22 juin. Ce pack d’extension apporte quatre saisons animées avec des jours fériés, la météo et des activités familiales procurant aux joueurs et à leurs Sims des moyens divertissants de découvrir la météo qui change de manière dynamique. (A lit sur Informaticiens.be)

Un nouveau remake pour Résident Evil 2

La série de Capcom doit faire partie de celle qui a été le plus recyclée non ? Cela avait commencé avec le “rebirth” du premier Resident Evil initialement sorti en 1996 sur la Playstation qui s’offrait un incroyable relifting exclusif à la GameCube en 2004. Alors lié exclusivement à la console de Nintendo, on retrouvait alors des portages des épisode 2 et 3 alors qu’arrivait les nouvelles aventures. Avec l’arrivée de la HD, Capcom nous en offrait une seconde fournée avec les épisodes de la GameCube revu et corrigé pour la PS3, … puis la PS4. Depuis l’année dernière, on nous annonce non plus une version HD du 2° épisode de Resident Evil, mais bien un relifting digne de ce nom ! Voilà qui est bien plus intéressant à tenir à l’oeil, d’autant que ce terrifiant 2° épisode fut le premier que j’ai rencontré, à l’époque sur un émulateur PC… il y a 20 ans maintenant ! Un rendez-vous à prendre pour le début de l’année 2019 !

Forgotten Anne

Forgotton Anne - PS4Forgotton Anne – PS4

Au hasard de mes lectures, je suis tombé sur Forgotten Anne, un jeu PS4 qui mélange aventure, animation, plateforme et énigme… le pitch est assez original : Et si les objets que nous laissons de coté passaient dans un autre monde…

Entrez dans un merveilleux univers dans lequel les objets du quotidien prennent vie ! Découvrez les mystères des « oublions », ces objets délaissés qui finissent par gagner les « Terres Oubliées », un monde parallèle dans lequel ces derniers existent grâce à l’Anima. Cette même énergie vitale qui pourrait également leur permettre de retrouver un jour le monde réel. L’histoire se dévoilant au fur et à mesure de votre progression ainsi que dans l’enquête d’Anne, je ne vous en dirai donc pas plus… (Un article à lire sur SiteGeek.fr)

Sable

Parmi les annonces faites à la E3, j’ai aussi eu le regarde détourné par le projet Sable et son aspect esthétique plus que particulier, dans un style BD. Un titre qui a première vue n’est pas non plus sans rappeler l’un des titres phares de la communauté “Indie” : Journey.

Presque Castlevania IV

Alors que Nintendo a annoncé une nouvelle fournée de NES Classic Mini pour la fin juin, jusque là en rupture de stock, il y a de quoi s’intéresser aussi à d’autres moyens de jouer à des jeux modernes pour anciennes machines. En effet les anciens concepteurs des premiers Castlevania sur NES viennent d’annoncer ce qui aurait pu être le 4° opus  : Bloodstrained : Curse of the Moon.

Que les amateurs de “Metroidvania” imaginant tomber sur une sorte de Symphony of the Night sauce Famicom refrènent leurs ardeurs immédiatement. La formule avec RPG et exploration, ce sera pour le jeu complet. Bloodstained : Curse of the Moon, lui, s’adresse aux amateurs de la première période, celle des jeux d’action linéaires en 2D, où l’on surveillait sa jauge de vie et celle magie, employée pour les armes secondaires, comme le lait sur le feu. Mais linéaire… le “mini-jeu” d’Inti Creates , auquel participe IGA, monsieur Castlevania de la fin des années 90 à 2010, ne saurait se voir qualifié comme tel. Pour cause, il ne faut pas beaucoup de temps pour réaliser que ce jeu d’action et de plate-forme 2D rend un hommage plus qu’appuyé à Castlevania III : Dracula’s Curse, épisode trop peu connu sous nos latitudes qui proposait de multiples chemins et différents personnages jouables. On pourrait même jurer qu’il en est la suite non-officielle. (Un test à lire sur Gameblog.fr)

EnregistrerEnregistrer

Tags : Capcom, master system, Amiga, Mac, 3DS, Pacman Syndrome, Switch, vacances

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre Martin 1696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines