Magazine Autres sports

Présentation de la saison 2018-2019 – NFC North

Publié le 22 août 2018 par Arnaud Remy

Le deuxième volet du guide spécial de la saison 2018-2019 nous fait rester dans le nord du pays, mais dans la conférence Nationale cette fois. Les Vikings, passé tout prêt du Superbowl la saison dernière, veulent continuer sur leur lancée. Mais la division s’annonce relevée avec des Bears en progression, des Lions coachés par un ancien Patriot, et des Packers qui retrouvent Aaron Rodgers. 

CHICAGO BEARSPrésentation de la saison 2018-2019 – NFC North

Bilan de la saison 2017-2018

{5-11, 4ème NFC North}

Une troisième saison consécutive en bas de classement a eu raison du coach John Fox. La saison 2017-2018 a notamment montré l’écart de niveau entre Chicago et le reste de la division NFC North, puisque les Bears ont perdu leurs 6 matchs face à leurs adversaires directs. Matt Nagy, 40 ans, ancien coordinateur offensif des Chiefs, a été nommé à la tête de l’équipe. Il arrive avec des idées qui pourraient profiter au jeune QB de la franchise, Mitchell Trubisky.

Mouvements notables

Arrivées

Chase Daniel (QB), Allen Robinson (WR), Taylor Gabriel (WR), Trey Burton (TE), Aaron Lynch (DE)

Départs

Markus Wheaton (WR), Josh Sitton (WR), Pernell McPhee (LB), Willie Young (LB), Jerrell Freeman (LB), Quintin Demps (S)

Draft 2018

1-8 (8) Roquan Smith LB Georgia

2-7 (39) James Daniels OL Iowa

2-19 (51) Anthony Miller WR Memphis

4-15 (115) Joel Iyiegbuniwe LB Western Kentucky

5-8 (145) Bilal Nichols DL Delaware

6-7 (181) Kylie Fitts DE Utah

7-6 (224) Javon Wims WR Georgia

La progression de la franchise passe par les performances de Mitchell Trubisky

Drafté en 2017, Mitchell Trubisky a été lancé dès la 5ème journée du fait des mauvais matchs de Mike Glennon. Parfois intéressant, mais globalement moyen, il a traversé sa saison rookie sans réellement faire de vagues. L’approche rigide de John Fox était peut être l’une des raisons, et les dirigeants des Bears espèrent que leur QB va exploser sous les ordres de Matt Nagy et Mark Helfrich (nouveau coach des QB).

Pour aider leur jeune quarterback à passer un cap, les Bears se sont montrés relativement agressifs sur le marché des transferts. Ils ont notamment réussi un beau coup en faisant signer le receveur le plus convoité, Allen Robinson, qui sort certes d’une saison blanche mais qui avait posté une énorme saison il y a deux ans avec les Jaguars. Le WR rapide Taylor Gabriel a également été recruté, tout comme le TE Trey Burton qui a montré de belles choses en remplacement de Zach Ertz avec les Eagles. Et si Kevin White parvient à enfin jouer une saison complète, alors Chicago pourrait faire mal dans les airs et ainsi se positionner comme une équipe redoutable offensivement.

Car le jeu au sol, qui était la force de l’équipe en 2017, va de nouveau l’être cette année. Jordan Howard s’est installé comme l’un des meilleurs running-back de la ligue en passant les 1000 yards lors de ses deux premières saisons dans l’élite, et Tarik Cohen a impressionné lors de sa saison rookie grâce à son explosivité. Ce dernier pourrait continuer sur sa lancée dans le schéma de Matt Nagy, car il possède des qualités proches de celles de Tyreek Hill chez les Chiefs.

Calendrier

@ Green Bay, vs Seattle, @ Arizona, vs Tampa Bay, Bye, @ Miami, vs New England, vs NY Jets, @ Buffalo, vs Detroit, vs Minnesota, @ Detroit, @ NY Giants, vs LA Rams, vs Green Bay, @ San Francisco, @ Minnesota

Pronostic

Les Bears ont débuté une nouvelle ère avec Mitchell Trubisky en 2017, et avec les changements au niveau du staff ainsi que les recrutements, ils semblent aller dans la bonne direction. La franchise ne devrait pas être encore capable d’aller embêter les Packers et les Vikings, mais l’écart sera bien moins grand.

{7-9, 4ème NFC North}

DETROIT LIONS
Présentation de la saison 2018-2019 – NFC North

Bilan de la saison 2017-2018

{9-7, 2ème NFC North}

Après six saisons comme coordinateur défensif de Bill Belichick chez les Patriots, Matt Patricia va connaître sa première expérience comme coach. Il a en effet rejoint un autre ancien de New England, le Manager General des Lions Bob Quinn. Les deux hommes vont tenter de mettre en place un modèle similaire pour que la franchise de Detroit retrouve les sommets. Une mission compliquée dans une division relevée, et du fait d’une certaine malédiction autour des ancien assistants de Belichick devenus coachs (Romeo Crennel, Josh McDaniels, Eric Mangini…).

Mouvements notables

Arrivées

Matt Cassel (QB), LeGarrette Blount (RB), Luke Wilson (TE), Ricky Jean-François (DT), Sylvester Williams (DT), Devon Kennard (LB), Deshawn Shead (CB)

Départs

Eric Ebron (TE), Travis Swanson (C), Dwight Freeney (DE), Haloti Ngata (DT), Tahir Whitehead (LB), D.J Hayden (CB)

Draft 2018

1-20 (20) Frank Ragnow C Arkansas

2-11 (43) Kerryon Johnson RB Auburn

3-18 (82) Tracy Walker S Louisiana – Lafayette

4-14 (114) Da’Shawn Hand DE Alabama

5-16 (153) Tyrell Crosby OG Oregon

7-19 (237) Nick Bawden RB San Diego State

Matt Patricia, la dernière pièce du plan des Lions ?

Depuis plusieurs saisons, les Lions s’efforcent de construire une équipe cohérente et compétitive autour de leur quarterback Matthew Stafford. Il y a encore des trous, évidemment, mais la dernière zone vraiment très faible a été comblée durant l’intersaison. Detroit possède en effet l’un des pires backfield de la NFL depuis quelques saisons, et en 2017 Ameer Abdullah n’a jamais réussi à s’imposer comme le running-back numéro 1 de l’équipe. Les Lions ont ainsi drafté Kerryon Johnson, qui devrait débuter comme titulaire. Il sera épaulé par le très expérimenté LeGarrette Blount.

Pour revenir à Matthew Stafford, il est peut-être au sommet de son jeu. Il pourra de nouveau compter sur son duo de receveur Marvin Jones – Golden Tate, deux joueurs qui ont dépassé les 1000 yards en 2017. Il sera protégé par une ligne offensive qui a vu du renfort arriver chaque saison depuis 3 ans.

En défense, la spécialité de Patricia, quelques renforts sont également arrivés pour permettre au nouveau coach d’appliquer sa patte. L’objectif majeur sera de générer plus de pression que lors des saisons précédentes, et la franchise compte notamment sur Ezekiel Ansah, qui a été conservé (franchise tag).

Calendrier

vs NY Jets, @ San Francisco, vs New England, @ Dallas, vs Green Bay, Bye, @ Miami, vs Seattle, @ Minnesota, @ Chicago, vs Carolina, vs Chicago, vs LA Rams, @ Arizona, @ Buffalo, vs Minnesota, @ Green Bay

Pronostic

Les Lions de Matt Patricia ont les armes pour être compétitifs dans la NFC, mais jouer dans la division Nord est un handicap. Les Vikings et les Packers semblent au-dessus, le calendrier est difficile, ce qui signifie que Detroit va devoir batailler pour faire mieux qu’en 2017 et ainsi accrocher les playoffs.

{8-8, 3ème NFC North}

GREEN BAY PACKERS
Présentation de la saison 2018-2019 – NFC North

Bilan de la saison 2017-2018

{7-9, 3ème NFC North}

Après huit qualifications consécutives en playoffs, les Packers n’ont pu faire mieux qu’une 3ème place dans la division en 2017. La faute en grande partie à la blessure de leur quarterback star, Aaron Rodgers. Ce dernier avait débuté la saison par 4 victoires en 5 matchs et 13 touchdowns pour 3 interceptions, avant de se fracturer la clavicule. Il sera de retour à 100% pour cette nouvelle saison, vraisemblablement comme favori pour le trophée de MVP, et donc prêt a emmener de nouveau son équipe en playoffs. Et une fois n’est pas coutume, les Packers se sont montrés agressifs durant l’intersaison pour tenter de s’améliorer, en signant notamment Jimmy Graham et Muhammad Wilkerson.

Mouvements notables

Arrivées

Jimmy Graham (TE), Marcedes Lewis (TE), Muhammad Wilkerson (DE), Tramon Williams (CB)

Départs

Jordy Nelson (WR), Richard Rodgers (TE), Jahri Evans (OG), Ahmad Brooks (DE), Damarious Randall (CB), Morgan Burnett (S)

Draft 2018

1-18 (18) Jaire Alexander CB Louisville

2-13 (45) Josh Jackson CB Iowa

3-24 (88) Oren Burks LB Vanderbilt

4-33 (133) J’Mon Moore WR Missouri

5-1 (138) Cole Madison OL Washington State

5-35 (172) JK Scott P Alabama

5-37 (174) Marquez Valdes-Scantling WR South Florida

6-33 (207) Equanimeous St Brown WR Notre Dame

7-14 (232) James Looney DE California

7-21 (239) Hunter Bradley LS Mississippi State

7-30 (248) Kendall Donnerson DE Southeast Missouri

Aaron Rodgers, de blessé à MVP comme en 2014 ?

La dernière fois qu’Aaron Rodgers a été longuement blessé, c’était en 2013 et déjà à la clavicule. L’année suivante, le QB était parfaitement revenu et avait remporté son deuxième trophée de MVP. L’optimisme est donc de mise à Green Bay, et le Left Tackle David Bakhtiari a confirmé cet engouement.

Durant l’intersaison, Rodgers a perdu l’un de ses meilleurs amis, à savoir le receveur Jordy Nelson, partit pour Oakland. Son niveau n’était plus acceptable pour les Packers, mais il faudra tout de même le remplacer. Davante Adams est passé numéro 1 et semble capable de s’affirmer encore plus en 2018, à l’inverse d’un Randall Cobb qui plonge un peu plus chaque saison. Le recrutement du TE Jimmy Graham est donc très important. Ce dernier n’est plus à son meilleur niveau dans la régularité, mais il reste une menace constante en redzone (10 touchdowns en 2017). Le backfield devra également se montrer plus régulier, avec un duo Jamaal Williams – Aaron Jones plein de potentiel mais sans numéro 1 affirmé.

Défensivement, les efforts ont été concentrés sur les lignes secondaires, qui était le gros point noir de la franchise. Le recrutement de Muhammad Wilkerson va également permettre à Green Bay de passer à 4 devant, et ainsi de tenter de mettre plus la pression sur les QB adverses.

Calendrier

vs Chicago, vs Minnesota, @ Washington, vs Buffalo, @ Detroit, vs San Francisco, Bye, @ LA Rams, @ New England, vs Miami, @ Seattle, @ Minnesota, vs Arizona, vs Atlanta, @ Chicago, @ NY Jets, vs Detroit

Pronostic

{11-5, 2ème NFC North}

Cette équipe est l’équipe d’Aaron Rodgers, et elle ira là où le QB les emmènera. Avec le double MVP, les Packers sont des candidats au Superbowl, sans lui ils redeviennent une équipe banale qui se bat pour finir la saison à l’équilibre. Les Vikings semblent plus complets et donc un peu plus fort, mais Rodgers peut faire pencher la balance.

MINNESOTA VIKINGS
Présentation de la saison 2018-2019 – NFC North

Bilan de la saison 2017-2018

{13-3, 1er NFC North}

{Playoffs : Défaite en finale de conférence face aux Eagles}

Quelle saison pour les Vikings! Une semaine après un miracle incroyable face aux Saints, ils ont chuté contre le futur champion, et ainsi manqué l’occasion de jouer et remporter un Superbowl à domicile. Toujours en possession d’un effectif ultra complet, les Vikings ont frappé fort en recrutant Kirk Cousins. L’objectif est clair, aller au bout cette saison.

Mouvements notables

Arrivées

Kirk Cousins (QB), Trevor Siemian (QB), Kendall Wright (WR), Sheldon RIchardson (DT)

Départs

Case Keenum (QB), Teddy Bridgewater (QB), Sam Bradford (QB), Jerick McKinnon (RB), Michael Floyd (WR), Joe Berger (C), Tramaine Brock (CB)

Draft 2018

1-30 (30) Mike Hughes CB Central Florida

2-30 (62) Brian O’Neill OT Pittsburgh

4-2 (102) Jalyn Holmes DE Ohio State

5-20 (157) Tyler Conklin TE Central Michigan

5-30 (167) Daniel Carlson K Auburn

6-39 (213) Colby Gossett OG Appalachian State

6-44 (218) Ade Aruna DE Tulane

7-7 (225) Devante Downs LB California

Les Vikings peuvent-ils gagner le Superbowl avec Kirk Cousins ?

Lorsque les Vikings ont décidé de faire signer Kirk Cousins (pour 84 millions de dollars garantis), ils ont clairement affiché leurs ambitions. L’objectif est fixé et la pression devient inhérente à l’enjeu. Mais le nouveau QB de la franchise peut-il faire gagner le Superbowl ? A priori oui, puisque ne tournons pas autour du pot, Cousins est un meilleur QB que Case Keenum, même si ce dernier a emmené sa franchise à un bilan de 13-3 et s’est montré héroïque en playoffs. Cousins reste sur 3 saisons à plus de 4000 yards, et ce malgré des armes offensives très moyennes et un coaching bancal à Washington. Chez les Vikings, il intègre une organisation cohérente et lancera la balle à des receveurs comme Stefon Diggs et Adam Thielen. Le retour de blessure de Dalvin Cook va également permettre aux Vikings d’installer un jeu de course solide, qui va lui permettre de souffler. Au final, la seule interrogation concerne la protection du QB, puisque la ligne offensive des Vikings n’a rien d’impressionnant.

Mais il faut également penser équipe, car au contraire des Packers qui vivent et meurent en fonction de leur QB, les Vikings ont des fondations solides partout. La défense a permis à l’équipe d’être aussi performante en 2017, et elle a terminé leader de NFL en yards et points alloués. La continuité de cette escouade (avec Sheldon Richardson en plus) signifie une nouvelle saison de domination.

Calendrier

vs San Francisco, @ Green Bay, vs Buffalo, @ LA Rams, @ Philadelphia, vs Arizona, @ NY Jets, vs New Orleans, vs Detroit, Bye, @ Chicago, vs Green Bay, @ New England, @ Seattle, vs Miami, @ Detroit, vs Chicago

Pronostic

{12-4, 1er NFC North}

Avec l’une des meilleures défense de NFL et un nouveau QB prolifique, les Vikings sont en mesure de réussir leur objectif et donc d’aller au bout. Des gros obstacles vont tout de même jalonner cette saison, comme l’intégration de Kirk Cousins, un calendrier difficile à l’extérieur, les Packers d’Aaron Rodgers dans la division et le champion en titre Philadelphia dans la conférence.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arnaud Remy 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines