Magazine Environnement

Cultivez des épinards, naturellement

Par Gilles24 @osmosebio
Cultivez des épinards, naturellementCultivez des épinards, naturellement

Originaire de Perse, l'épinard est consommé depuis longtemps en Europe.

L'épinard est réputé notamment pour sa teneur en fer... Mais, même s'il en contient en quantité non négligeable, son exceptionnelle richesse en fer est un mythe dû à une erreur de calcul (et non pas une erreur de virgule... une autre légende, que j'ai moi-même relayée à tord).

En réalité, les légumineuses par exemple contiennent beaucoup plus de fer que les épinards (en moyenne 4.7 mg pour 100 g pour les légumineuses et 2.7 mg pour 100 g pour les épinards).

Il n'en demeure pas moins que l'épinard constitue un aliment bon pour la santé ( voyez par exemple ici).

Sa culture étant relativement simple, il serait donc dommage de s'en priver...

Conditions de cultures de l'épinard

Les épinards sont sensibles à la sécheresse mais résistants aux gelées (jusqu'à -7° C environ).

Les risques d'accumulation de nitrates dans les feuilles d'épinards sont importants. Aussi, évitez absolument tout apport trop azoté, même biologique ( purin d'ortie, fumier frais, engrais organiques du commerce riches en azote...).

Un apport modéré de compost bien mûr sera par contre apprécié de la culture d'épinards.

Variétés d'épinard

Parmi les variétés les plus fréquemment cultivées, citons :

  • Variétés pour semis de printemps : géant d'hiver, vicking, Résistoflay...
  • Variétés pour semis d'été : géant d'hiver, monstrueux de Viroflay,...

Semer les épinards

Les semis sont effectués en sol affermi (un simple griffage suffit) en lignes distantes de 20 à 25 cm, à 2 cm environ sur la ligne

  • Semis de printemps : semez de février à mai. Couvrez si possible le semis d'une fine couche d'herbes sèches pour éviter que le sol ne se dessèche trop vite. Les semis de printemps montent rapidement en fleurs...
  • Semis d'été* : semez de début août à la fin septembre (jusqu'en octobre en climat méditerranéen) . Si le temps est chaud, une couverture du semis comme indiquée ci-dessus sera également utile. Au nord de la Loire, il peut être judicieux de cultiver les épinards sous abri (serre ou tunnels nantais).

Semis en pépinière : il est également possible de semer les épinards en pépinière (petits godets ou plaques alvéolées). Au stade de 5/6 feuilles vraies, vous les planterez en pleine terre à 8/10 cm sur des lignes espacées de 20/25 cm.

*Les épinards semés en fin d'été peuvent être associés, en culture intercalaire, à des pois (zones aux hivers doux), fèves, ou poireaux.

Entretien d'une culture d'épinards

Éclaircissez à 8/10 cm sur la ligne environ 10 jours après la levée. Les plants enlevés peuvent bien entendu être repiqués, soit pour combler des manques dans la ligne de culture, soit ailleurs...

Si vous en avez mis une en place, retirez ensuite la couche d'herbes afin de pouvoir sarcler entre les lignes.

Une fois le sol sarclé, paillez de nouveau, mais cette fois en couche plus épaisse.

L'épinard résiste à des gelées de -7°C environ. Aussi, si les températures doivent descendre sérieusement, il pourra être judicieux de prévoir un voile d'hivernage (parfois même si la culture se trouve sous abri) pour protéger les cultures d'hiver

Protections naturelles

Les principales maladies touchant les épinards sont des maladies cryptogamiques.

La fonte des semis

Cette maladie est causée par un champignon apparaissant en cas de trop forte humidité. Les plantules meurent rapidement et l'on peut observer une nécrose sur les racines.

Arrosez abondamment mais de façon suffisamment espacée.

En préventif, trempez les semences dans une décoction de prêle non diluée préparée avec 50 g de plante pour 1 litre d'eau.

Un apport de charbon de bois incorporé à la terre avant le semis aurait également un effet préventif.

Le mildiou

La présence du champignon se manifeste par un jaunissement des feuilles et par l'apparition d'un feutrage mauve sur leur face inférieure.

Respectez une rotation de 3 ans entre 2 cultures d'épinards.

Semez suffisamment espacé pour permettre une bonne aération du feuillage.

Outre les traitements préventifs de prêle ou à la bouillie bordelaise (bien qu'autorisée en bio, la bouillie bordelaise n'est pas sans effet sur l'environnement avec une accumulation de cuivre dans le sol), le bicarbonate de soude est aujourd'hui reconnu comme efficace pour lutter contre le mildiou :

  • versez 1 cuillère à café de bicarbonate de soude dans 1 litre d'eau. Ajoutez 1 cuillère à café de savon noir (ou de Marseille)
  • dès la plantation, vaporisez le mélange de bicarbonate de soude sur la plante entière
  • répétez l'opération une fois par semaine durant deux mois et après chaque pluie

La maladie de l'épinard

Les feuilles sont couvertes de tâches jaunâtres avec des moisissures noirâtres (c'est ce qui permet de distinguer cette maladie du mildiou).

Il s'agit également d'un champignon (Heterosporium variabile) sévissant par temps doux et humide.

Les recommandations sont les mêmes que pour le mildiou.

Récolter les épinards

Cultivez des épinards, naturellement

Les feuilles sont récoltées une à une à la main en épargnant les jeunes feuilles centrales (qui formeront de nouvelles pousses).

Selon les régions, les semis d'été permettront une ou deux récoltes en début d'hiver puis 2 nouvelles récoltes en fin d'hiver et début de printemps (les épinards semés en fin d'été montent en fleurs en général au mois d'avril).

Cultivez des épinards, naturellement
Découvrez 44 fiches de culture détaillées dans

Guide pratique

en Téléchargement Immédiat

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gilles24 27885 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines