Magazine Autres sports

NFL, Week 3 – Un dimanche riche en surprises

Publié le 24 septembre 2018 par Arnaud Remy

Ce troisième dimanche de la saison était celui des surprises, puisque de nombreuses équipes favorites se sont faites surprendre. Le plus gros coup vient des Bills, qui sont allés gagner à Minneapolis, mais il faut également pointer du doigt les défaites des Pats face aux Lions et des Packers face aux Redskins. De nombreux records ont également été battus hier, à l’image de celui de passes réussies en carrière de Drew Brees.

Atlanta Falcons (1-2) 37 – New Orleans Saints (2-1) 43

  • 6 326. C’est le chiffre du jour, celui du nouveau record de Drew Brees. Le QB des Saints est en effet devenu le recordman de passes réussies en NFL lors de la victoire face à Atlanta. Il dépasse ainsi Brett Favre, qui détenait ce record (6 300). Dans un match où il s’est évidemment illustré dans le jeu aérien, avec 396 yards et 3 TD, Brees a pourtant fait la différence au sol. Il égalise et force la prolongation sur une course improvisée où il résiste aux plaquages de deux défenseurs des Falcons, puis donne la victoire à son équipe en sautant par-dessus sa ligne offensive.
  • En face, Matt Ryan s’est très bien défendu puisqu’il lance pour 374 yards et 5 touchdowns. Sur ce total, le receveur rookie Calvin Ridley s’offre 146 yards et un triplé. Matty Ice est d’ailleurs devenu le QB avec le plus de passes de touchdown face à New Orleans (37), dépassant ainsi Joe Montana (33).
  • Toujours dans la catégorie record, le receveur des Saints, Michael Thomas, termine le match avec 10 réceptions et 129 yards. Il totalise ainsi 38 réceptions après 3 matchs, un chiffre jamais atteint dans l’histoire de la NFL.

Kansas City Chiefs (3-0) 38 – San Francisco 49ers (1-2) 27

  • Comme lors des deux premiers matchs, Kansas City démarre fort et marque sur son premier drive. C’est Kareem Hunt qui trouve la faille sur une course. Les Chiefs prennent donc l’avantage d’entrée et même si les 49ers sont revenus dans le 3ème quart-temps, ils n’ont jamais semblé véritablement en danger.
  • Patrick Mahomes continue sur sa lancée avec 314 yards et 3 nouveaux touchdowns pour ses débuts à domicile. Il totalise 13 touchdowns après 3 matchs, un record. Le jeune QB des Chiefs a encore montré de superbes choses, notamment sur son touchdown pour Conley, où il doit échapper à la pression avant de se resituer. Il peut également compter sur des receveurs exceptionnelles, à l’image de la réception aérienne de Tyreek Hill entre trois défenseurs, ou bien celle à une main du TE Travis Kelce.
  • Cette belle machine offensive a marqué plus de 38 points lors des trois premiers matchs de la saison, ce que seulement deux équipes ont déjà fait dans l’histoire : les Patriots en 2007 et les Baltimore Colts en 1967.
  • Jimmy Garoppolo a été plutôt bon pour San Francisco, avec 251 yards et 2 touchdowns. Mais le QB a du quitter le terrain en fin de match après s’être blessé au genou sur une course. Il faut attendre les résultats des examens, mais les 49ers craignent une rupture des ligaments croisés. En cas d’absence, ce serait C.J Beathard le QB titulaire.

Minnesota Vikings (1-1-1) 6 – Buffalo Bills (1-2) 27

  • La plus grosse surprise de la journée s’est en fait dessinée assez rapidement. Particulièrement agressifs défensivement, les Bills ont constamment mis la pression sur Kirk Cousins. Régulièrement touché, ce dernier perd 2 fumbles dans le premier quart-temps, permettant à Buffalo de prendre le large. Cette incapacité des Vikings à avancer offensivement va durer, puisqu’ils entrent pour la première fois dans la partie de terrain des Bills après 5 minutes 30 de jeu…dans le 3ème quart-temps. Kirk Cousins se fait intercepter quelques actions plus tard.
  • Du côté des Bills, Josh Allen a montré ses qualités de passeurs mais également de runner. Il marque deux touchdowns sur des courses en première mi-temps, et gagne également un first down en sautant au-dessus d’un linebacker de Minnesota. Le QB rookie termine la rencontre avec 196 yards et 1 TD dans les airs, et il remporte ainsi son premier match en NFL.
  • Du fait de l’absence du RB Dalvin Cook, et du retard pris en début de rencontre, les Vikings ont exclusivement joué dans les airs. Ils ne jouent que 6 ballons au sol sur le match, et Cousins lance 55 passes (40 réussies).

Washington Redskins (2-1) 31 – Green Bay Packers (1-1-1) 17

  • Alex Smith semble prendre ses marques au centre de l’attaque de Washington. Le QB s’est en effet montré en grande forme, notamment en première mi-temps, permettant aux Redskins de prendre le large. Le très bon match d’Adrian Peterson a également permis de créer une attaque équilibrée. Le QB lance pour 220 yards au total, avec 2 TD et 1 INT, alors que le RB totalise 120 yards au sol et 2 TD.
  • Les Packers ont tenté de revenir dans une deuxième mi-temps où ils ont été plus performants. Deux actions ont douché les espoirs de Green Bay. La première est une pénalité, fortement contestée, sur Clay Matthews. Comme la semaine dernière, le défenseur des Packers est pénalisé pour un coup sur le QB, alors que le plaquage semblait correct. La deuxième est un fumble perdu par Randall Cobb à 5 minutes de la fin du match.
  • Aaron Rodgers n’était pas encore à 100%, toujours gêné par son genou. Il finit avec 265 yards et 2 touchdowns.

Los Angeles Rams (3-0) 35 – Los Angeles Chargers (1-2) 23

  • Toujours bien aidé par une ligne offensive dominante, Jared Goff sort un très bon match avec 354 yards, 3 touchdowns et 1 interception. Il est une nouvelle fois bien épaulé par le RB Todd Gurley, qui perd un fumble en début de match mais se reprend bien et finit avec 105 yards et 1 touchdown.
  • En face, Philip Rivers a bien tenté de suivre la cadence imposée par les Rams, avec notamment 226 yards et 2 beaux touchdowns pour Mike Williams. Mais les Chargers ont commis trop d’erreurs. Ils prennent d’abord un touchdown sur un punt bloqué dans leur endzone, puis un fumble de Keenan Allen fait mal à un moment ou ils auraient pu revenir au contact des Rams.
  • Toujours sans le pass-rusher Joey Bosa, la défense des Chargers a du mal à contenir les attaques adverses. Le Safety rookie Derwin James s’offre sa première interception en carrière, mais il a admis que son équipe avait du mal « à stopper l’attaque des Rams », qui a en effet du se dégager qu’une seule fois.
  • Une stats sur l’efficacité de l’attaque des Rams : l’équipe est numéro 1 de NFL avec seulement 6.9% de drive qui se sont terminés par des 3&out. Les équipes qui complètent le podium sont à plus de 20%…
NFL, Week 3 – Un dimanche riche en surprisesPour la première fois depuis 1994, Los Angeles vivait un derby de football américain (Getty)

Jacksonville Jaguars (2-1) 6 – Tennessee Titans (2-1) 9

  • Blessé à la main, Marcus Mariota était de nouveau sur le banc et Blaine Gabbert était le titulaire. Mais ce dernier a rapidement du sortir, suite à un coup reçu à la tête. Mariota est alors entré et a fait ce qu’il fallait pour battre une fois de plus Jacksonville (5 victoires en 7 matchs). Le QB de Tennessee finit avec 100 yards à la passe, 51 au sol, et il mène 3 drives qui terminent en field-goals.
  • Excellent la semaine dernière face aux Pats, Blake Bortles est retombé dans ses travers avec un match très moyen. Peu précis, pas forcément aidé par ses receveurs, il termine avec 155 yards. L’absence de Leonard Fournette, toujours blessé, s’est fait sentir sur ce match.

Philadelphia Eagles (2-1) 20 – Indianapolis Colts (1-2) 16

  • Près de 9 mois après son dernier match, Carson Wentz faisait son retour. Il a rapidement rassuré les fans des Eagles en lançant un touchdown sur son premier drive. Il n’a pas semblé non plus montrer d’appréhension puisqu’il est allé chercher plusieurs fois les yards sur des courses. Tout n’était évidemment pas parfait, ce qui est normal après autant de temps d’absence, puisque le QB perd deux fois la balle en deuxième mi-temps (1 interception, 1 fumble). Heureusement, les Colts n’ont pas su en profiter.
  • Wentz, qui finit avec 255 yards, s’est beaucoup appuyé sur ses tight-ends. Dallas Goedert et Zach Ertz terminent tous les deux avec 73 yards, et le premier marque son 1er touchdown en carrière.
  • De retour à Philadelphia, où il était coordinateur offensif, Frank Reich ne parvient pas à repartir avec une victoire. Les Colts ont pourtant eu plusieurs opportunités pour passer devant, mais ils n’ont pas réussi à profiter des pertes de balle et du dernier drive pour prendre à défaut la défense de Philadelphia. Andrw Luck termine avec 164 yards et 1 TD.
  • A la page des records, le kicker Adam Vinatieri égale le nombre de field-goals marqués par Morten Andersen (565).

Carolina Panthers (2-1) 31 – Cincinnati Bengals (2-1) 21

  • Jusqu’ici loué pour ses qualités de receveur, à l’image de ses 14 réceptions de la semaine dernière, Christian McCaffrey a montré qu’il était aussi très bon au sol. Auteur de 184 yards en 28 courses, il bat son record personnel. Le jeu de course a d’ailleurs été une arme très performante pour les Panthers, puisque Cam Newton ajoute 36 yards et marque 2 de ses 4 touchdowns. Le QBajoute 150 yards et 2 autres touchdowns dans les airs.
  • Première défaite de la saison pour Cincinnati, qui a commis des erreurs à des moments clés du match. Andy Dalton lance pour 352 yards et 2 TD, mais il se fait également intercepter à 4 reprises, dont deux fois en fin de match alors qu’il tentait de faire revenir son équipe.
  • Sans Joe Mixon, blessé, les Bengals ont eu du mal à mettre en place leur jeu au sol. La défense de Carolina limite en effet Giovani Bernard et compagnie à 66 yards.

Baltimore Ravens (2-1) 27 – Denver Broncos (2-1) 14

  • Les nombreuses absences du côté de la défense des Broncos ont permis à la ligne offensive de Baltimore de se concentrer sur Von Miller. Bien bloqué, il a ainsi laissé tranquille Joe Flacco, qui a eu beaucoup de temps pour trouver ses receveurs. Le QB termine avec 277 yards et 2 touchdowns.
  • Vainqueurs de leurs deux premiers matchs de la saison, à domicile, les Broncos ont été trop indisciplinés (13 pénalités pour 120 yards) et souvent incapables de stopper les avancées de l’attaque de Baltimore.
  • Offensivement, Denver marque deux fois au sol, par Freeman et Sanders. Phillip Lindsay, qui avait brillé la semaine dernière, a rapidement été expulsé à cause d’une bagarre. En ce qui concerne le QB Case Keenum, il a eu du mal et finit avec 192 yards et 1 interception.

Detroit Lions (1-2) 26 – New England Patriots (1-2) 10

  • La première victoire de Matt Patricia, coordinateur défensif des Pats avant d’arriver à Detroit, est donc obtenue face à son mentor, Bill Belichick. Dépassés lors de leur premier match, encore un peu juste la semaine dernière, les Lions sont enfin entrés dans leur saison.
  • L’une des nouveautés a été la mise en place d’un jeu au sol performant, une rareté à Detroit depuis plusieurs saisons. Le rookie Kerryon Johnson gagne 101 yards en 16 courses, devenant ainsi le premier RB depuis Reggie Bush en 2013 à passer la barre des 100 yards pour les Lions (soit 70 matchs). Dans le jeu aérien, Matthew Stafford lance pour 262 yards, 2 touchdowns et 1 interception. Le QB mène un superbe drive pour marquer son deuxième touchdown, qui permet à Detroit de reprendre un peu d’air après avoir vu les Pats revenir à 3 points.
  • New England a régulièrement été surclassé offensivement comme défensivement durant ce match, et perd pour la deuxième fois en trois matchs. Tom Brady rend une pâle copie avec seulement 14 passes réussies (sur 26) et 133 yards. Il lance une passe de touchdown pour James White qui a permis aux Pats d’y croire, mais se fait intercepter au milieu du 4ème quart-temps.
  • Josh Gordon, arrivé à New England dans la semaine, n’était pas dans l’équipe cette semaine. Son apport pourrait aider une attaque un peu dans le dur. Quant à Julian Edelman, il ne lui reste qu’un match de suspension.
NFL, Week 3 – Un dimanche riche en surprisesMatt Patricia bat son mentor Bill Belichick (AP)

Arizona Cardinals (0-3) 14 – Chicago Bears (2-1) 16

  • Longtemps menés, les Bears sont revenus grâce à une nouvelle démonstration de force de leur défense. Khalil Mack s’est une encore fois montré dominant avec 2 nouveaux sacks et 1 fumble qui permet à son équipe de récupérer une balle très importante en début de 4ème quart-temps.
  • Arizona avait pourtant parfaitement débuté le match, en marquant deux fois sur les trois premiers drives et en forçant deux pertes de balle sur le QB des Bears Mitchell Trubisky (1 interception, 1 fumble). A la pause, les Cards mènent 14-3. Mais Bradford va se liquéfier en deuxième mi-temps et perdre 3 fois la balle sur 3 drive consécutifs, 2 interceptions et le fameux fumble forcé par Khalil Mack. A la suite de cette action, les Cardinals ont décidé de lancer leur QB rookie, Josh Rosen. Ce dernier n’aura pas plus de chance et terminera son premier drive pro par une interception. En deuxième mi-temps, Arizona totalise 4 pertes de balle en 4 drive, le 5ème ne durant que quelques secondes en toute fin de match et se finissant par un sack.
  • Une nouvelle fois « sauvé » par sa défense, Mitch Trubisky termine avec 220 yards, 1 interception et 1 fumble perdu.

Miami Dolphins (3-0) 28 – Oakland Raiders (0-3) 20

  • Pour rester invaincus, les Dolphins ont fait preuve de créativité et d’efficacité. Ryan Tannehill réussit 17 de ses 23 passes, pour 289 yards et 3 touchdowns. Le receveur Albert Wilson en ajoute un quatrième sur une « trick play » en trouvant son compère Jakeem Grant.
  • Oakland a plus eu la balle en main que Miami, mais n’a pas su en profiter. Derek Carr (345 yards) lance notamment 2 interceptions dans le camp des Dolphins, sur des longs drives qui mangent donc le chrono sans résultat. Le CB Xavien Howard s’offre les deux interceptions.
  • La défense de Jon Gruden n’arrive toujours pas à mettre la pression sur les QB adverses (3 sacks en 3 matchs) et à forcer des pertes de balle (1 fumble et 1 interception).

Seattle Seahawks (1-2) 24 – Dallas Cowboys (1-2) 13

  • Après deux défaites qui n’ont pas laissé entrevoir grand chose de positif, les Seahawks ouvrent leur compteur avec un succès intéressant face aux Cowboys. Offensivement, Russell Wilson s’est montré efficace aux bons moments et finit avec 192 yards et 2 touchdowns. Mis sur le banc la semaine dernière, Chris Carson gagne 102 yards au sol et ajoute 1 touchdown.
  • La défense Seattle a également montré signe de vie, derrière un Bobby Wagner très présent. Le Safety Earl Thomas, mécontent de sa situation au club et qui refuse de s’entrainer par moment, est toujours motivé sur le terrain et s’offre 2 interceptions.
  • Toujours dans le dur offensivement, Dallas peine à faire des différences dans les airs. Dak Prescott termine avec seulement 168 yards, 1 touchdown, 2 interceptions, et prend 5 sacks. Ezekiel Elliott reste plutôt efficace au sol, avec 127 yards en 16 courses, mais lui aussi à sa part de responsabilité avec un fumble perdu. 

Houston Texans (0-3) 22 – New York Giants (1-2) 27

  • Ce match entre équipes sans victoires bascule du côté des Giants, qui ont montré un bien meilleur visage ce dimanche. Eli Manning a été bien plus à l’aise, réussissant 25 de ses 29 passes, et terminant avec 297 yards et 2 touchdowns. Odell Beckham Jr attrape 9 balles pour 109 yards. A noter le très bon match du RB rookie Saquon Barkley, qui gagne 82 yards en 17 courses, avec 1 touchdown à la clé.
  • Pas dans le coup en première mi-temps, Houston a menacé New York a plusieurs reprises après la pause. Mais les Texans perdent deux ballons important, une interception de Watson et un fumble de Miller. Le QB termine avec 385 yards et 2 touchdowns, profitant régulièrement des qualités de ses receveurs DeAndre Hopkins (6 réceptions, 86 yards) et Will Fuller V (5 réceptions, 101 yards, 1 TD).
  • Chaque semaine, J.J Watt monte un peu plus en puissance et semble se rapprocher de son meilleur niveau. Face aux Giants, il était de retour en mode dominant et termine avec 3 sacks.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Arnaud Remy 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines