Magazine Autres sports

NFL, Week 6 – Les Rams résistent au froid. Les Pats font chuter les Chiefs.

Publié le 15 octobre 2018 par Arnaud Remy

Et il n’y a plus qu’une seule équipe invaincue… Les Rams ont du bravé des conditions hivernales à Denver pour remporter leur 6ème match en 6 journée, et les Chiefs n’ont pas réussi à les imiter quelques heures plus tard à Foxborough. Comme chaque semaine, la NFL nous a offert son lot de surprises, avec notamment un gros match de Brock Osweiler, une nouvelle désillusion pour les Bengals, ou encore un réveil inattendu des Cowboys. Résumés des matchs…

Cincinnati Bengals (4-2) 21 – Pittsburgh Steelers (3-2-1) 28

  • Lorsque Andy Dalton trouve Joe Mixon pour donner l’avantage aux Bengals à 1 minutes 18 de la fin, on pense que les locaux ont fait le plus dur. Mais les Steelers aiment gâcher la fête au Paul Brown Stadium. Ben Roethlisberger remonte rapidement le terrain, trouve JuJu Smith-Schuster pour déjà être en position de marquer un field-goal, puis Antonio Brown s’échappe pour crucifier son adversaire. Pour la troisième année de rang, Pittsburgh s’impose au bout du suspense à Cincinnati.
  • La défense des Bengals a parfaitement tenu le choc pendant 3 quart-temps, mais s’est effondrée dans la dernière période. Big Ben lance ainsi 148 de ses 369 yards et Antonio Brown totalise 79 de ses 105 yards dans le 4ème quart-temps.
  • Toujours sans nouvelles de Le’Veon Bell, les Steelers n’ont pas besoin de s’inquiéter. James Conner continue d’être très bon, avec un match à 111 yards et 2 touchdowns. Petite stats intéressante : Conner compte déjà 3 matchs avec plus de 100 yards et 2 TD cette saison, soit autant que Bell en carrière…
  • La belle image du jour a eu lieu avant le début du match, lorsque Ryan Shazier est revenu en marchant sur la pelouse où il a subit sa grave blessure en décembre dernier.

New England Patriots (4-2) 43 – Kansas City Chiefs (5-1) 40

  • Invaincus jusqu’ici, les Chiefs voulaient définitivement montrer qu’ils pouvaient être la meilleure équipe de l’AFC cette année. Mais les Pats n’ont pas dit leur dernier mot, et ils infligent la première défaite à Kansas City, à l’issue d’un superbe match qui se conclut sur un field-goal victorieux de 28 yards de Gostkowski.
  • La stratégie de New England était de conserver un maximum le ballon pour laisser l’attaque des Chiefs sur la touche. En utilisant plus le jeu au sol (106 yards et 2 TD pour Sony Michel), ils ont ainsi réussi à avoir la balle en main plus de 36 minutes. Mais c’est une nouvelle fois Tom Brady qui s’illustre en fin de match, permettant à son équipe de marquer à 4 reprises dans le 4ème quart-temps. Sur cette période, il affiche un 9/12 à la passe, pour 182 yards, et avec un touchdown sur une course. Au total, il finit avec 340 yards et empoche sa 200ème victoire.
  • En face, Patrick Mahomes et Tyreek Hill ont fait des misères à la défense des Patriots. Mahomes lance pour 352 yards et 4 touchdowns, et le receveur totalise 142 yards et s’offre un triplé. Le QB lance tout de même 2 interceptions. A noter le gros match de Kareem Hunt, qui affiche 185 yards au total (80 au sol, 105 et 1 TD dans les airs).
  • Petites stats pour finir : Un seul QB de moins de 25 ans a gagné à Foxborough… il s’agit de Colin Kapernick. Les 41 autres ont perdu…

Denver Broncos (2-4) 20 – Los Angeles Rams (6-0) 23

  • Les Broncos avaient invoqué les Dieux pour tenter de ralentir les Rams, mais ça n’a pas fonctionné. Les premières neiges ont en effet fait leurs apparitions sur le Mile High Stadium, et la température était loin de celle de Los Angeles. Mais les Rams ont adapté leur plan de jeu pour rester invaincus.
  • Sean McVay et son staff ont ainsi moins utilisé le jeu de passes, qui a eu du mal à se mettre en place dans ces conditions. Jared Goff sort un petit match, avec 201 yards et 1 interception. Les Rams ont donc misé sur le jeu au sol, et ça a payé puisque Todd Gurley s’offre un record personnel avec 208 yards en 28 courses, et 2 nouveaux touchdowns.
  • Une semaine après avoir encaissé plus de 300 yards au sol, dont 219 pour le seul Isaiah Crowell, la défense des Broncos a une fois de plus été dans le dur dans ce secteur. Denver alloue 270 yards supplémentaires cette semaine. On peut tout de même trouver un point positif au sein de cette défense, puisque le rookie Bradley Chubb commence à montrer son potentiel. Il s’offre 3 sacks sur Goff.

Miami Dolphins (4-2) 31 – Chicago Bears (3-2) 28

  • Forfait de dernière minute, Ryan Tannehill a du laisser sa place à Brock Osweiler au centre de l’attaque. Souvent décrié, le QB a pourtant réussi à découper l’excellente défense de Chicago. Il affiche 380 yards et 3 TD. Les Bears n’ont pas eu de réponse et encaissent 541 yards au total.
  • Malgré cette performance défensive décevante, Chicago a longtemps mené et a cru faire la différence en deuxième mi-temps lorsque Mitchell Trubisky (316 yards) marque 3 fois. Mais les Bears se sont fait mal tout seuls en perdant deux fois la balle alors qu’ils étaient en position de marquer (1 interception de Trubisky, 1 fumble de Howard).
  • Mais ce match s’est terminé au bout de la prolongation, après un comeback de 11 points des Dolphins et un festival d’occasions manquées. Miami a la balle en premier et remonte le terrain assez facilement. Mais alors que l’on pense que Kenyan Drake marque le touchdown victorieux, ce dernier perd le contrôle de la balle en entrant dans l’en-but… Derrière, Chicago parvient à se mettre en position pour un long field-goal, qui est manqué par Cody Parkey (53 yards). Drake va alors se faire pardonner avec une réception qui permet à son kicker de marquer le field-goal décisif.
  • C’est le 9ème match qui se termine en prolongation cette saison. Après 6 journées, c’est déjà le 2ème plus gros total de l’histoire, le record étant à 12.

Dallas Cowboys (3-3) 40 – Jacksonville Jaguars (3-3) 7

  • Ce match entre l’une des meilleures défenses de NFL (Jacksonville) et l’une des moins bonnes attaques (Dallas) n’a s’est pas déroulé comme prévu. Les Jaguars n’ont pas réussi à contenir un trio Dak Prescott – Ezekiel Elliott – Cole Beasley en feu. Le QB affiche 183 yards et 2 TD pour Beasley (101 yards) dans les airs, et un record personnel de 82 yards (et 1 autre TD) au sol. Quant à Zeke Elliott, il ajoute 106 yards et 1 TD.
  • Jacksonville prend donc 40 points, notamment car la défense n’a jamais été capable de stopper le jeu au sol des Cowboys. Ils prennent 206 yards au total sur le match et n’ont ainsi jamais gagné une rencontre lorsqu’ils allouent plus de 200 yards dans leur histoire (0-18).
  • Après deux matchs à plus de 375 yards, Blake Bortles est redescendu sur terre. Il termine avec 149 yards seulement, et 1 touchdown pour 1 interception.
NFL, Week 6 – Les Rams résistent au froid. Les Pats font chuter les Chiefs.Réveil inattendu de l’attaque des Cowboys face aux Jaguars (AP)

Tennessee Titans (3-3) 0 – Baltimore Ravens (4-2) 21

  • Quelle démonstration de la défense de Baltimore ! Les Ravens ont totalement dégouté les Titans, avec un record de franchise de 11 sacks (soit 1 de moins que le record NFL) et 0 point encaissé à l’extérieur. Un total de 8 joueurs compte au moins 1 sack, avec Za’Darius Smith (3) et Patrick Onwuasor en tête d’affiche (2).
  • Offensivement, Baltimore fait le boulot pour se mettre à l’abri. Joe Flacco finit avec 238 yards, 1 touchdown et 1 interception, et Alex Collins ajoute deux touchdowns au sol. Très efficaces, les Ravens convertissent 12 de leurs 17 3rd downs.
  • Constamment sous pression, Marcus Mariota réussit moins de passes (10) qu’il ne prend de sack (11). Le QB compte 117 yards en fin de match. Une fois les pénalités retirées du total de yards gagnés, les Titans n’affichent que 106 yards sur ce match.

Cleveland Browns (2-3-1) 21 – Los Angeles Chargers (4-2) 38

  • Même si les Browns avaient une bonne défense à domicile jusqu’ici, ils n’ont pas été capables de répondre à la force de frappe des Chargers. Melvin Gordon s’illustre avec 132 yards et un triplé au sol, et Tyrell Williams a fait quelques apparitions pour marquer 2 longs touchdowns assez impressionnants. Philip Rivers n’a pas eu à forcer son talent sur ce match, il termine avec 207 yards et 2 TD (1 INT).
  • Pour la première fois de la saison, Cleveland a été complètement dépassé. Incapables de stopper le jeu au sol des Chargers, les Browns encaissent 246 yards et 3 TD dans ce secteur. Pour info, la franchise a perdu les 25 matchs lors desquels elle a alloué plus de 200 yards au sol.
  • Baker Mayfield s’est lui aussi montré moins à l’aise, lançant pour 238 yards, 1 touchdowns, mais également 2 interceptions. Il n’a pas été forcement aidé par sa ligne offensive (5 sacks) et par ses receveurs qui ont commis des erreurs. Un effort collectif dans le médiocre donc.

Washington Redskins (3-2) 23 – Carolina Panthers (3-2) 17

  • Mis sur le banc la semaine dernière du fait d’une performance catastrophique, le CB Josh Norman s’est bien repris face à son ancienne équipe. Il force deux pertes de balle importantes, 1 interception sur Cam Newton et un fumble sur D.J Moore. La défense de Washington s’est montrée solide jusqu’au bout, en stoppant les Panthers sur 4th down dans leur 16 yards sur l’action finale.
  • Longtemps incertain, Adrian Peterson a tenu son rang et fait du bien au sol. Il gagne 97 yards en 17 courses. De son côté ,Alex Smith rend une copie peu impressionnante mais propre (comme souvent), avec 163 yards et 2 TD.
  • Du côté de Carolina, le receveur D.J Moore a vécu un match très compliqué. Fautif d’un fumble sur un retour de punt dans le 1er quart-temps, il perd un deuxième ballon plus tard dans le match. Au final, ces deux erreurs coûtent 10 points à son équipe.
  • Cam Newton lance pour 275 yards, avec 2 touchdowns et 1 interception, et il termine leader de son équipe au sol avec 43 yards.

Atlanta Falcons (2-4) 34 – Tampa Bay Buccaneers (2-3) 29

  • C’était journée portes ouvertes au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta hier. Les deux défenses ont effet laissé beaucoup de libertés aux attaques adverses. Toujours chaud à domicile, Matt Ryan lance pour 354 yards et 3 TD. Des yards nécessaires puisque les Falcons ont également alloué 512 yards aux Bucs.
  • Jameis Winston faisait son retour au centre de l’attaque de Tampa, et il a profité des espaces pour totaliser 395 yards et 4 touchdowns. Mais le QB se fait également intercepter à 2 reprises. Les Bucs ont bien failli remporter ce match sur une dernière action folle, lors de laquelle plusieurs passes latérales sont tentées, et qui échoue finalement à 5 petits yards de l’en-but.
  • Malgré ses 10 réceptions pour 143 yards, Julio Jones n’est pas parvenu à marquer encore cette semaine. Cela fait 11 matchs de rang sans touchdowns pour le receveur star des Falcons.

Houston Texans (3-3) 20 – Buffalo Bills (2-4) 13

  • On se rappelle tous des débuts catastrophiques de Nathan Peterman la saison dernière, et bien le QB ne va pas remonter dans l’estime des fans de Buffalo après les derniers évènements. Alors que les deux équipes sont à égalités 13-13, Peterman, qui était entré un peu plus tôt pou remplacer Josh Allen (blessé), lance une pick-6 qui s’avérera décisive. Sur la possession suivante, le QB lance une nouvelle interception qui scelle le sort de ce match.
  • Cette fin de match gâche le bon travail de la défense des Bills, qui a forcé 3 pertes de balle et sacké Watson à 7 reprises. Le QB de Houston a eu beaucoup de mal dans cette rencontre et finit avec 177 yards, 1 TD et donc 3 ballons perdus (2 interceptions, 1 fumble).
  • Heureusement pour Houston, la défense a bien fait son travail et la pick-6 de Jonathan Joseph est la cerise sur le gâteau. A noter que 10 points viennent également de récupérations des équipes spéciales.
NFL, Week 6 – Les Rams résistent au froid. Les Pats font chuter les Chiefs.La pick-6 de Jonathan Joseph donne la victoire à Houston (AP)

New York Jets (3-3) 42 – Indianapolis Colts (1-5) 34

  • Les Jets marquent 42 points grâce notamment à 7 field-goals de Jason Myers, un record de franchise. Le score aurait pu être bien plus lourd si les Jets se montraient plus réalistes sur leurs possessions. Car la franchise New Yorkaise ne marque qu’un seul touchdown en 6 voyages dans la redzone des Colts. De nouveau assez bon, Sam Darnold affiche 280 yards, 2 touchdowns et 1 interception.
  • Si Indianapolis est resté dans le match, c’est également grâce à Andrew Luck, qui était livré à lui même. Il a fait ce qu’il a pu et lance pour 301 yards et 4 TD, mais il a évidemment eu du déchet, avec 3 interceptions dont une pick-6 sur la deuxième action du match.

Minnesota Vikings (3-2-1) 27 – Arizona Cardinals (1-5) 17

  • En l’absence de Dalvin Cook, on pouvait s’attendre à un gros match de Kirk Cousins (233 yards), mais le QB a été plutôt en difficulté hier. Il perd en effet deux fois la balle, sur une interception puis sur un fumble qui est retourné en touchdown. C’est finalement Latavius Murray, le remplaçant de Cook sur le backfield, qui s’est illustré avec 155 yards (record personnel et 1 touchdown au sol.
  • A noter tout de même, les 11 réceptions pour 123 yards et 1 TD d’Adam Thielen. Le receveur a dépassé les 100 yards sur les 6 premiers matchs de la saison, une première depuis 1951. De même ses 58 réceptions sont un record après 6 journées.
  • La défense des Cardinals a fait le boulot, mais l’attaque a été incapable d’en profiter. Inefficaces au possible, ils affichent par exemple un 0 sur 10 sur 3rd down et 0 sur 2 sur 4th down. Josh Rosen lance pour 240 yards et 1 interception, et il a eu du mal à faire avancer son équipe avec régularité. Il n’a une nouvelle pas pu compter sur l’aide de David Johnson, qui est limité à 55 yards au sol (1 TD).

Oakland Raiders (1-5) 3 – Seattle Seahawks (3-3) 27

  • Le premier match de l’année à Londres a fait du bien aux Seahawks qui ont été très bons. Seattle rend une copie complète, avec une défense agressive qui sacke Derek Carr à 6 reprises et qui force 2 fumbles, ainsi qu’une attaque efficace, emmenée par 3 touchdowns de Russell Wilson. Pour la deuxième semaine de suite, Wilson (222 yards) lance 3 TD.
  • Constamment sous pression, Derek Carr (142 yards) a du sortir sur blessure à la suite d’un sack dans le 4ème quart-temps.
  • Opposé pour la première fois à son ancienne équipe, Marshawn Lynch n’a pas eu l’occasion de s’illustrer. Du fait de retard des Raiders, le RB n’a eu la balle que 13 fois en main et gagne 45 yards.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arnaud Remy 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines