Magazine Environnement

Les pesticides enfin interdits dans les jardins !

Par Gilles24 @osmosebio
Les pesticides enfin interdits dans les jardins !Les pesticides enfin interdits dans les jardins !

Enfin !

Après les collectivités locales (depuis 2017), c'est au tour des jardiniers amateurs.

En effet, à compter de janvier 2019, les pesticides n'étant pas d'origine naturelle seront tout simplement bannis des rayons des jardineries.

C'est donc d'une véritable révolution qu'il s'agit ici... en attendant une interdiction totale étendue aux professionnels de l'agriculture... qui ont jusqu'à 2022 pour adopter des solutions écologiques... à condition que l'Europe ne cède pas encore aux lobbies de l'industrie agro-chimique (soutenu par la FNSEA... qui devra un jour répondre de ses actes...).

Pour une fois, la France est en avance, puisque cette interdiction n'est prévue qu'en 2021 à l'échelle européenne

Mais de quels produits parle t'on ?

Les pesticides interdits

Les pesticides enfin interdits dans les jardins !
Il s'agit de tous les produits chimiques de synthèse regroupés sous le terme de pesticides.

Cela comprend les insecticides, fongicides, herbicides (le tristement célèbre Round-up et autres produits à base de glyphosates...)... en fait tous les produits phytosanitaires d'origine non naturelle à base de produits considérés comme toxiques, voire cancérogènes.

Bien entendu, les insecticides biologiques ou autres produits de bio-contrôle ou encore les "Préparations Naturelles Non Préoccupantes" (en gros les purins), pourtant encore mis au ban il y a encore quelques années... demeurent autorisés.

Théoriquement, depuis janvier 2017, les produits à base de glyphosates ne devaient déjà plus se trouver en libre service dans les jardineries... mais devaient se trouvés sous vitrines fermées et délivrés avec mise en garde du vendeur... A ma connaissance, ces règles n'ont pas été vraiment respectées... Et on a même entendu parler d'enseignes communiquant sur la future interdiction pour brader leurs "merdes".

Alors, certains jardiniers inconscients, voire criminels (n'ayant pas peur des mots : ces produits tuent...), clament haut et fort (notamment sur le web) qu'ils se fichent de ces interdictions... ils achèteront ces pesticides à l'étranger...

A ceux-là, je dis :

"Ces produits ne sont pas seulement interdits à la vente... ils sont interdits d'utilisation. Et pour cause : ils tuent ! Que vous soyez assez bêtes et inconscients pour les utiliser, malgré tout ce que l'on sait aujourd'hui, vous regarde... mais que vous ne compreniez pas (ou ne voulez pas comprendre) qu'il en va aussi et surtout de la santé de vos enfants et, plus largement de l'avenir de la vie sur cette terre, dépasse à mon sens tout entendement. Vous êtes à mes yeux complices de crime contre l'Humanité, et contre la Nature (et les hauts responsables de ce crime, qui se reconnaîtront, devront un jour répondre de leurs actes... et paieront, malgré leurs escouades d'avocats ou "d'experts" corrompus)."

Bon... je suis un peu virulent.

Mais ça suffit !

Depuis 70 ans, seulement motivés par le profit, des gens sans aucun scrupule empoisonnent l'Humanité et la Terre, en toute impunité.

Nous disons STOP.

Et aux jardiniers habitués à utiliser cette merde (c'est le mot qui convient), mais comprenant que ça ne peut pas durer, il va falloir apprendre à vous en passer.

Comment se passer de pesticides ?

Les pesticides enfin interdits dans les jardins !
Que ce soit pour protéger nos plantes des champignons pathogènes (mildiou, oïdium, rouille...), des ravages animaux ou encore pour contrôler les adventices, des solutions naturelles existent.

Et elles ont fait leurs preuves (contrairement aux idées fausses que propagent certains lobbies...), depuis des décennies (voire des millénaires pour certaines pratiques...).

Ces solutions sont, pour la plupart, sans danger pour l'homme et l'environnement.

Je dis "pour la plupart", car je mets à part les insecticides biologiques... que je ne considère pas comme inoffensifs... puisque leur vocation est de tuer; avec pour effet la disparition de certaines espèces animales... et donc de nouveaux déséquilibres...

A mes yeux, jardiner naturellement ne signifie donc pas remplacer les insecticides chimiques par des insecticides biologiques (même si on peut exceptionnellement y avoir recours)...

Non.

Il s'agit plutôt d' adopter des méthodes et techniques visant à favoriser la vie - et par conséquence, une régulation naturelle des populations animales- plutôt qu'à la détruire !

Allons plus loin...

Et, bien évidemment, nous ne parlons pas ici seulement des pesticides... les engrais sont aussi concernés !

En effet, les engrais chimiques sont extrêmement nocifs pour la vie de nos sols.

Les terres exploitées en chimie depuis des décennies sont des terres mortes.

Elles sont "sous perfusion", bien incapables de produire par elles-mêmes...

C'est donc l'avenir de nos enfants et des générations futures qui est en jeux...

Aussi n'ayant pas peur de réclamer également l'interdiction des engrais chimiques !

Et que l'on ne vienne pas me dire que l'on ne peut pas aujourd'hui fertiliser naturellement une terre, ou qu'il est impossible de nourrir la population mondiale en bio...

Nous produisons en excès... et les rendements en bio sont aujourd'hui peu ou prou équivalents à ceux de l'agriculture chimique, voire parfois supérieurs, pour peu que l'on prenne vraiment soin de la terre de notre jardin.

Le "tout bio" est donc une alternative viable et faisable !

C'est même la seule envisageable...

Prendre soin de la terre et de notre environnement est, en jardinage et en agriculture, la seule voie possible, tant pour notre santé que pour les générations futures.

Et, ce qui est extraordinaire, c'est que que cela fonctionne très bien !

Vous en doutez ou alors vous ne savez pas comment procéder ?

Je vous propose de découvrir (et bien entendu d'expérimenter par vous-même) cette vision écologique globale (on peut aussi parler de permaculture) dans Mon Potager au Naturel ...

Pour un potager naturel, cliquez ici


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gilles24 27885 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines