Magazine High tech

Game Boy et sèche cheveux.

Publié le 19 novembre 2018 par Pierre Martin @cyborgjeff

Mon amie Aurore m’a ramené la semaine dernière son ancien Game Boy dont l’écran LCD était abîmé.

Les entrailles du Game BoyLes entrailles du Game Boy

C’est un symptôme assez récurrent sur la première portable de Nintendo, les soudures de la nappe LCD se sont usées avec le temps et des lignes disparaissent donc à l’écran, rendant évidemment l’expérience pas très amusante. Lors des débuts de ma collection, j’avais récupéré plusieurs Game Boy de ce genre, j’avais fait appel à un ami pour ce genre de réparation… Entre temps, je me suis équipé d’un petit tourne-vis triangulaire nécessaire pour s’intéresser aux entrailles des anciennes machines de Nintendo et tentez de résoudre le problème par moi-même.

Je me suis dans un premier temps reporté au tutoriel disponible sur France Retrogaming qui détaille en photo la manipulation et où se trouve quel composant. Dans cette première étape, il faut essentiellement être vigilant lorsque l’on manipule la nappe qui relie l’écran LCD à la carte mère, mais rien d’insurmontable. Une fois ouvert, c’est alors l’occasion de faire un coup de nettoyage de votre Game Boy afin d’enlever tous les corps gras qui se sont accumulés au fils des années dans les petits interstices de la coque mais également de nettoyer les connecteurs des boutons.

Chacun son astuce, pour ma part, j’utilise des lingettes humides pour bébé, un cure dent et du gel désinfectant à base d’alcool, ce qui me permet de faire briller le tout, d’enlever les vieilles colles et autres inscriptions à l’encre. Cela ne permet pas de récupérer la couleur d’origine, il faut pour cela utiliser une technique plus complexe qui nécessite des agents mordant et du soleil.

Néanmoins dans ce tutoriel, les explications pour réparer les lignes de pixels n’étaient pas assez détaillés à mon goût, j’ai donc approfondi le sujet sur Youtube. Tous proposent d’utiliser un fer à souder, pas trop chaud, mais semble-t-il plutôt épais pour ressouder les connecteurs de la nappe, comme expliquer dans la vidéo suivante.

Mais à la maison, pas de fer à souder ! Il faudrait que j’y pense, j’ai quelques autres petites réparations de manettes Megadrive et console Atari que je pourrais expérimenter mais j’avais vu passer un commentaire d’une personne qui déconseillait l’utilisation du fer à souder au risque d’abîmer la nappe si la chaleur était trop élevée et qui utilisait un sèche-cheveux ! … Et ça, j’en ai un à la maison, alors tentons !

Game Boy et sèche cheveuxGame Boy et sèche cheveux

Et yes, cela fonctionne ! En chauffant progressivement la nappe tout en évitant de trop chauffer l’écran, puis en appliquant la partie métallique d’une “pinette” pour dissiper la chaleur, petit à petit les lignes ont commencé à disparaître. Il faut au préalable laisser la console allumée pour voir les lignes manquantes. Pendant la chauffe, l’ensemble va clignoter et dès que le liquide de l’écran noirci un peu, je m’arrête et j’appuie sur la nappe avec la pinette pour faire apparaître un maximum de ligne et laissant refroidir 2 bonnes minutes avant de recommencer l’opération jusqu’à ce que toutes les lignes restent présentes, offrant un écran “noir”.

Après avoir attendu un peu, j’ai ensuite remonté la console pour faire quelques tests finaux … oui, nous revoici avec un Game Boy prêt à jouer. Cette solution durera-t-elle dans le temps, nous verrons mais elle a le mérite de fonctionner sans être difficile à pratiquer.

Game Boy réparéGame Boy réparé

L’étape suivante sera de lui coller une nouvelle protection écran, celle d’origine étant un peu trop griffée… Et je m’attaquerais la prochaine à voir si cette technique pourrait également permettre de réparer ma Game Master, console portable hybride de l’époque entre la Game Boy et la Game Gear mais incorporant un processeur bien moins puissant !

Game Genie a faire revivreGame Genie à faire revivre Tags : réparation, symptôme, Game Gear, Atari, Game Boy, Nintendo, Megadrive, Youtube

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre Martin 1696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines