Magazine High tech

Ce que j’entends dans mon quotidien de Freelance

Publié le 14 janvier 2019 par Julia @dj0uli0u

Les premières années de ma vie d'indépendante, j'avais énormément de personnes/d'amis/de membres de ma famille qui me proposaient de boire des cafés en plein milieu de l'après-midi, ou qui ne se dérangeaient pas pour m'appeler à 11h du mat' pour papoter. ✖ Mais WTF les gars : si j'étais salariée, je ne pourrais pas faire ça, bah c'est la même chose en Freelance. Sauf qu'à la différence de ma vie salariée, c'est moi qui construit mon emploi du temps.

Mais la charge de travail est belle et bien là (si ce n'est plus hein, qu'on se le dise), ce n'est pas parce que l'on bosse de chez nous que l'on est dispo ! Alors je ne suis pas en train de dire qu'on a pas de temps libre, juste que ce temps libre se planifie, au même titre qu'on planifie les missions pour nos clients. Certains restent sur le même rythme qu'un salarié lambda : il libère ses week-ends. D'autres ont envie de casser la routine et ne travaillent pas le lundi ou libèrent leur vendredi après-midi. Certains ont des enfants et font en sorte de ne pas avoir à travailler le mercredi après-midi.

Il existe des dizaines et des dizaines d'emploi du temps différents, où chacun donne l'importance qu'il veut au temps libre. Pendant longtemps j'ai travaillé toute la semaine, week-ends compris. Depuis j'ai vieillis, et j'ai décidé de m'accorder plus de temps en libérant mes week-ends. Chacun son rythme, chacun ses besoins, chacun ses priorités.

Mais quand tu bosses, genre... vraiment, le temps libre d'un Freelance ou d'un entrepreneur est bien moins présent qu'un emploi du temps salarié, je peux te l'assurer.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Julia 3517 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte