Magazine High tech

Construire une phrase en allemand [VIDEO]

Publié le 15 mai 2019 par Orbitaloop @mosalingua

S’il y a une difficulté de la langue allemande, c’est la construction de phrases. Construire une phrase en allemand ne se fait pas de la même façon qu’en français ou autre langue latine. En vidéo, Laura vous explique comment construire une phrase en allemand, et notamment comment gérer l’ordre des mots et du verbe en particuliers. Elle vous donne des astuces simples, et très pratiques, pour trouver la bonne structure de phrase en allemand. Il s’agit d’une vidéo qui s’inscrit dans notre série sur la grammaire allemande. Ne manquez pas le guide de grammaire allemande !

Construire une phrase en allemand

L’ordre des mots et construire une phrase en allemand

La position du verbe

La première chose à garder en tête quand vous devez construire une phrase en allemand, c’est faire attention aux verbes. La structure de phrase en allemand est plus « souple » que dans les autres langues, c’est-à-dire qu’elle peut évoluer… Mais la position du verbe, elle, reste fixe. Donc, pour cette 1ère astuce, sachez que le verbe conjugué se place toujours en 2ème position dans toutes les phrases affirmatives.

Voyons un exemple :

« Du gehst heute mit deinen Freunden ins Kino » (= tu vas aujourd’hui avec tes amis au cinéma). Ici, le verbe conjugué est « gehst« . Il s’agit du verbe « gehen » qui prend ici la terminaison « -st » car le sujet est « du« , deuxième personne du singulier.

Êtes-vous prêt à faire le grand huit avec la structure de la phrase en allemand ?

  • Vous pouvez changer cette phrase et dire : « Heute gehst du mit deinen Freunden ins Kino » (équivalent de « aujourd’hui, tu vas avec tes amis au cinéma « )
  • Mais aussi : « Mit deinen Freunden gehst du heute ins Kino. » (équivalent de « Avec tes amis, tu vas aujourd’hui au cinéma »)
  • Ou encore : « Ins Kino gehst du heute mit deinen Freunden. » (équivalent de « Au cinéma, tu vas aujourd’hui avec tes amis »)

Vous voyez, le verbe « gehst » se place toujours à la seconde position. Même si cela signifie placer souvent le pronom personnel « du » derrière le verbe. Attention : qui dit seconde position ne veut pas toujours dire second mot. Voyez vous-même dans la phrase qui commence par « ins Kino » : celui-ci est considéré comme un même bloc car il exprime le lieu. Cela peut paraître étrange au début mais c’est tout à fait normal pour les locuteurs natifs germanophones.

Pour les formes verbales en temps parties :

Si vous avez une forme verbale en deux parties, la deuxième partie se met à la fin. Pour cette astuce, j’utilise une phrase au temps du passé, le Perfekt que nous avons déjà vu. C’est le temps utilisé pour des événements qui sont finis.

Une vie sans café est inimaginable, pour moi du moins. Ainsi je vais dire : « Ich trinke jeden Morgen Kaffee » (= je bois tous les matins du café) et bien sûr : « Ich habe auch heute morgen Kaffee getrunken » (= j’ai bu du café ce matin aussi). Avez-vous remarqué que « Ich trinke » devient « ich habe… getrunken » au Perfekt ?

Contrairement à beaucoup d’autres langues, l’allemand divise le verbe en deux parties : « habe » = la forme conjuguée se place en deuxième position et « getrunken » se place à la fin. C’est aussi le cas quand vous dites : « Heute morgen habe ich auch Kaffee getrunken » ou « Kaffee habe ich auch heute morgen getrunken« . Cela s’applique à tous les verbes en deux parties : quand vous utilisez un modal avec un infinitif, pour les verbes séparables ou au futur.

Pour les propositions subordonnées :

Dans une proposition subordonnée, le verbe conjugué se place à la fin.

Une proposition subordonnée introduit une deuxième action, et a par conséquent un second verbe qui complète la proposition principale.

Un des contextes les plus importants est la raison. C’est-à-dire la réponse à la question « warum? » (pourquoi). Nous utilisons ici le connecteur « weil » (parce que). Essayons-ça : « Alex kann heute Abend nicht zu meiner Party kommen. Er schreibt gerade seine Masterarbeit » (= Alex ne peut pas venir à la fête ce soir. Il écrit sa thèse).

Maintenant, relions la phrase avec « weil ». On obtient : « Alex kann heute Abend nicht zu meiner Party kommen, weil er gerade seine Masterarbeit schreibt« . Avec l’introduction du connecteur, on a une phrase avec proposition subordonnée dans laquelle le verbe « schreibt » se place à la fin. Intéressant, non ?

Bien sûr, ça marche aussi au passé : « Alex konnte gestern Abend nicht zu meiner Party kommen. Er hat seine Masterarbeit geschrieben » devient « Alex konnte gestern Abend nicht zu meiner Party kommen, weil er seine Masterarbeit geschrieben hat« . La forme conjuguée « hat » a maintenant la tâche importante de terminer la phrase.

Vous trouvez cette règle vraiment compliquée ? Alors, j’ai de bonnes nouvelles ! La dernière astuce vous simplifie la vie en utilisant les propositions subordonnées.

Utiliser le pouvoir de Naja 

Cette astuce est particulièrement importante pour tous les débutants qui rencontrent encore des problèmes avec la structure de la phrase. Si vous ne vous sentez pas sûr de pouvoir mélanger tous les verbes, alors utilisez le le pouvoir de « Naja… » !

Naja n’est rien d’autre qu’un mot explétif (un mot qui s’ajoute à un autre sans en changer la signification). On l’utilise normalement quand on a besoin de plus de temps pour parler. Et c’est exactement ce dont nous avons besoin ! La bonne nouvelle, c’est qu’il relance la phrase. Ainsi, ce qui suit prend un ordre « normal ».

Un exemple : au lieu de dire « Ich lerne Deutsch, weil ich die Sprache so schön finde » on peut dire « Ich lerne Deutsch, weil… naja, ich finde die Sprache so schön! »

Vous voyez ? Dans la deuxième phrase, on utilise la structure « normale » après la virgule « Ich finde die Sprache so schön!« .

La structure de la phrase n’est pas une excuse pour ne pas parler… Comme toujours, ceci est le conseil le plus important : parlez dès que c’est possible. Même si vos phrases ne sont pas toujours 100 % correctes.

Astuces en vidéo

Retrouvez toutes ces astuces sur comment construire une phrase en allemand, l’ordre des mots et notamment des verbes dans cette vidéo enregistrée par Laura. Cette vidéo est en allemand mais vous pouvez activer les sous-titres (français, allemand ou anglais) si vous le souhaitez.

 

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube pour plus d’astuces !

Et découvrez plus d’astuces dans notre guide complet sur la grammaire allemande.

Bravo d’avoir lu cet article jusqu’au bout. Qu’en avez-vous pensé ? Merci de nous laisser une note, cela nous motivera à écrire d’autres articles

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus d’UN MILLION de personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Vous voulez commencer tout de suite à apprendre une langue ou vous améliorer ? Essayez gratuitement MosaLingua Web !

Vous pouvez tester sans risque et sans engagement pendant 15 jours ; elle n’est pas belle la vie ?
MosaLingua Web


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Orbitaloop 6459 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines