Magazine Brico

Comment fabriquer un tour à bois

Par 123bricolage

Le tour à bois est sans doute l’un des outils les plus complexes à utiliser en menuiserie. Néanmoins, il permet de réaliser plusieurs tâches à lui seul. En effet, avec un tour à bois, vous pourrez découper, poncer et créer diverses formes en bois et en dérivés de bois. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cet outil dont aucun menuisier ne peut se passer.

Comment fabriquer un tour à bois pas cher ?

La fabrication d’un tour à bois est une tâche assez laborieuse. Vous aurez besoin des outils suivants : un marteau, des tournevis, une perceuse, une scie cloche, de la colle à bois, des vis et des écrous, des clous, un mini moteur à courant continu, une batterie 12V et enfin, un roulement à bille. Le tour à bois se compose de 4 pièces principales : le banc, les rails, la poupée fixe et la poupée mobile. Vous allez commencer par fixer le mini moteur.

Découpez la plaque de fer et manipulez-la de telle façon qu’elle puisse épouser la forme du moteur. Respectez les mesures de celui-ci auparavant. 2 cm de largeur doivent être pris en considération pour pouvoir être fixé au socle moteur. Prenez deux vis à bois et fixez le moteur. Pour les rails, collez l’une des deux barres de bois en utilisant de la colle à bois et clouez-la sur le banc. 

Vous allez ensuite coller et clouer la barre suivante parallèlement. Veillez à ce que le rectangle de bois qui doit coulisser entre les deux barres rentre sans problèmes. Pour la poupée mobile, tracez les repères, installez le 1er rectangle en bois, à l’angle droit, puis installez le 2ème rectangle.

Vous devriez obtenir un traçage en forme de cercle exactement au niveau de la tige du moteur. Tracez un second cercle au niveau du 2ème rectangle. Il s’agira de la circonférence du roulement. Avec une scie cloche, percez un trou dans le 2ème rectangle pour y glisser le roulement. D’ailleurs, saviez-vous que la carotteuse était l’outil le plus précis pour faire des trous ? Insérez le roulement à bille dans une vis et bloquez-le avec un écrou, vous pouvez le faire en utilisant un outil très pratique : un tournevis de poche.

Dans le premier rectangle, percez un trou qui vous servira de repère sur le banc. Collez les deux rectangles puis vissez-les. Pour fixer votre poupée mobile, découpez un cylindre en bois et percez-le en son centre. Clouez-y deux clous. Découpez un second cylindre que vous percerez également. Passez une vis dans un trou du moteur et un autre dans le trou de la poupée. Enfin, glissez un anneau ainsi que le second cylindre que vous allez visser. Votre poupée mobile est désormais fonctionnelle.

Quel tour à bois choisir ?

Vous êtes un menuisier amateur et vous ne savez pas quel tour à bois choisir ? Voici quelques conseils qui devraient vous aider à vous prononcer. Les principaux critères à prendre en considération sont : le poids, la puissance, la longueur de tournage, la motorisation et la nature de la poupée mobile. Un tour à bois peut peser entre 30 et 600 kg, tout dépend du modèle et de sa puissance.

La puissance d’un tour peut aller de 500 W à 2500 W, cela dépend aussi de la performance demandée et de la nature du matériau. Les métaux par exemple demandent une puissance pouvant aller jusqu’à 5500 W. La longueur de tournage est aussi un critère très important. Il faut que l’usinage soit réalisable. Ainsi, la distance entre pointes doit être comprise entre 320 mm et 1270 mm. Pour ce qui est de la motorisation, sachez qu’ils en existent deux types.

Les tours asynchrones monophasés, qui sont les modèles les plus abordables. Les tours asynchrones triphasés, qui sont plus efficaces et qui durent plus longtemps. Quant à la poupée mobile, vous devrez vous pencher sur ce qu’on appelle la course de fourreau. Celle-ci peut faire entre 30 et 150 mètres et sert à percer une pièce et à la bloquer. Maintenant que vous connaissez tous les critères de choix de votre tour à bois, décidez si vous voulez l’acheter neuf ou d’occasion. Oui, il est tout à fait possible de mettre la main sur un tour à bois fonctionnel et en bon état pour un prix abordable lorsqu’il est déjà utilisé. Certains tours à bois atteignent des prix exorbitants et cela n’arrange pas tous les budgets. Pour moins de 800 euros,  vous pourrez trouver un modèle d’occasion qui soit simple d’utilisation et efficace.

Comment utiliser un tour à bois ?

Vous êtes à la recherche de la méthode d’utilisation d’un tour à bois ? Nous allons vous la présenter. Commencez par inspecter votre tour à bois. Il doit être bien fixé et bien serré. Nettoyez votre espace de travail. Votre atelier doit être bien éclairé, vous devez voir à la perfection tout ce que vous faites pour un maximum de sécurité. Vos outils doivent être bien tranchants, car les pièces émoussées risquent de s’accrocher sur la pièce à filer.

Avec des outils tranchants, vous êtes sûres d’effectuer une découpe facile et en douceur. Veillez à utiliser du bois de qualité, les fissures et les nœuds peuvent représenter un obstacle pour les outils de coupe et rendre le travail risqué. Pour plus de sécurité, portez toujours un masque de protection ou bien des lunettes pour éviter de vous blesser les yeux si une pièce vous éclate au visage.

D’autres précautions sont nécessaires : ne portez pas des vêtements amples. Ceux-ci peuvent s’accrocher à l’outil et vous causer de graves blessures. Pour pouvoir effectuer un tournage avec un tour à bois, des accessoires vous sont indispensables : les gouges. Munissez-vous d’abord d’une gouge à dégrossir pour couper les fibres et obtenir une forme régulière.

Avec un bédane, coupez la pièce que vous venez de dégrossir. À l’aide d’une gouge à profiler, réalisez les gorges, les tores et les doucines. Le bédane va aussi vous permettre d’effectuer les gorges profondes et de creuser les pièces. Vous pouvez trancher les pièces en utilisant un coupoir qui réalise des coupes nettes et précises ou bien une tronçonneuse.

Comment fonctionne un copieur pour tour à bois ?

Un copieur est un accessoire qui peut être monté sur les tours à bois. Il aide à la réalisation de nombreuses copies de formes à partir d’un modèle déjà utilisé ou d’un gabarit qui existe déjà et ce, de manière assez rapide. C’est un atout qui permet de répliquer de façon efficace un large nombre de formes précédemment utilisées. Il s’agit d’un accessoire indispensable si vous souhaitez varier et augmenter votre collection de formes en bois. Il est d’ailleurs compatible avec la plupart des tours à bois.

La forme que vous voudrez copier peut provenir d’un modèle existant ou bien d’une pièce plate sur laquelle a été réalisée une coupe profilée. Un gabarit peut être réalisé à partir d’une pièce panneau d’une épaisseur comprise entre 6 et 9 mm. L’une des deux doit être fixée sur le copieur du tour à bois. Une pièce à usiner doit aussi être montée entre la poupée et la contre-poupée.

Celle-ci fera office de nouvelle copie. Le chariot de guidage principal va se déplacer le long de la pointe qui ôte la matière afin que la nouvelle pièce se façonne petit à petit pendant que le mécanisme d’engrenage à crémaillère guidera la coupe. Vous pouvez régler la pointe vers l’avant pour réaliser des coupes successives et ce, en enlevant plus de matière de la nouvelle forme.

La nouvelle forme copiée sera façonnée progressivement. Vous aurez plus de contrôle en utilisant la poignée à lunette prévue à cet effet. Utilisez une main pour guider la coupe et l’autre main pour faire tourner le volant pour assurer le mouvement latéral. Une fois la forme réalisée, vous devrez faire les finitions. En effet, vous pouvez décaper votre nouvelle pièce ou bien la poncer. Beaucoup de fabrications en bois doivent la plupart du temps être poncées, telles que par exemple les palettes en bois.


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines