Magazine Info Locale

Municipales : Edouard Philippe est candidat aux municipales au Havre

Publié le 31 janvier 2020 par Havrais

Le Premier ministre annonce sa candidature à la tête de la liste de Droite dans la cité Océane.

905596234.JPG
Edouard Philippe n'aura pas attendu la réunion publique de ce soir pour l'affirmer : il est candidat. Et pas à n'importe quel poste, puisqu'il revient dans la ville à la tête de la liste de Droite. Une évidence pour l'actuelle majorité havraise, puisque le maire sortant, Jean-Baptiste Gastine, a bien du mal à fédérer.

Et si à la tête de sa liste aux dernières municipales Edouard Philippe avait réussi à l'emporter dès le premier tour avec 52% des voix, la tâche s'annonce bien plus ardue cette fois-ci. Car depuis, sa côte de popularité a également fortement baissé et qu'il trouve en son ami Jean-Paul Lecoq un adversaire de choix.

Car si la liste dirigée par son prédécesseur Antoine Rufenacht l'emportait assez largement et qu'il a obtenu des scores aussi élevés par la suite, c'est parce qu'elle avait le soutien très large des Havrais, quelles que soient leurs orientations politiques. Elle rassemblait au-delà de la Droite seule, parce que les Havrais faisaient le choix du changement, de la rupture avec la politique communiste locale. Mais est-il encore possible pour le Premier ministre d'obtenir la même adhésion au-delà des étiquettes ? On en doute.

Si la rue ne dirige pas, ainsi que l'a rappelé régulièrement Edouard Philippe, elle n'est sans doute pas prête à lui donner sa voix pour autant, après des mois de lutte contre les politiques qu'il a mené. Dans le même temps, l'ancien maire de Gonfreville, Jean-Paul Lecoq, semble quant à lui bénéficier de cette sympathie large qui avait permis à Antoine Rufenacht de l'emporter. Une donnée qui a sans aucun doute pesé dans la balance pour faire revenir Philippe au Havre.

Côté appareil politique, le Premier ministre espère le soutien local tout autant de la République en Marche que des Républicains. Un ancrage réussi au premier abord, puisque l'invitation à la réunion de lancement de campagne de ce soir est faite au nom des personnalités locales LR. Mais une bizarrerie, lorsque l'on considère que dans d'autres villes des candidats LREM sont soutenus tantôt par des centristes, tantôt par des partis plutôt affiliés à Gauche...

Et s'il l'emporte, restera-t-il maire du Havre ? Il affirme ce matin au journal Paris Normandie que son choix est fait : il céderait le poste de maire à Jean-Baptiste Gastine, en attendant que Emmanuel Macron le remplace.

D'autres listes compteront également dans cette élection, à Droite comme à Gauche. Le Rassemblement national, qui s'espère grand gagnant national, avec Frédéric Groussard ; les écologistes qui avaient obtenu il y a quelques mois une forte adhésion aux Européennes, avec Alexis Deck, soutenu par plusieurs partis de Gauche ; Béatrice Canel Depitre à la tête du Parti animaliste et sans aucun doute une autre liste de Droite, convaincu que le passage à Matignon d'Edouard Philippe causera sa perte cette année.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Havrais 23749 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine