Magazine

Chapitre 4

Publié le 26 mars 2020 par Elisabeth Osram

" Chaque fois qu'une génération apparaît au balcon de la vie, il semble que la symphonie du monde doive attaquer un tempo nouveau. " -CHAPITRE 4 ( Giovanni Papini)

17 février 2020 - 11h10 - Résidence Hôtel Le Val de Sel - Dunkerque

- " Bon, et bien nous y voilà messieurs-dames " leur confirme Sandrine dans le microphone. " Comme vous le voyez, on ne s'est pas fichus de vous, hein ?"

- "Oh ben, dis. C'est plus grand que le palais de la reine, ce truc là. J'ai jamais vu ça, moi ", répond la charmante octogénaire en détachant sa ceinture. " Mais c'est qu'on risque de se perdre là-dedans tu ne crois pas, Gaston ? ", ajoute-t-elle, sous le choc.

- " Emile, Zia, dépêchez-vous un peu s'il-vous-plaît ! Il faut se rendre à l'entrée pour procéder à la répartition dans les chambres. Le personnel d'accueil n'a pas toute la journée. "

- " Tu ne veux pas que je t'aide, non ? ", demande Emile.

- " Non, merci ", répond Zia entre deux râles. " Je suis là pour ça, pas de soucis. "

- " Ah oui ? Vous m'aidez à faire du vide devant vous et à libérer le passage, comme ça !", plaisante Elouane, un peu plus loquace à présent. Le courant semble bien passer entre-eux. Le ciment remplira sans doute bientôt sa fonction.

- " Moi ", répond Pauline. " Et moi, je prends Jeannine ", confirme Jade.

- " Et toi Zia, tu restes avec Emile ? ", s'enquiert Sandrine.

" Je ne sais pas trop. On verra après. Je vous redirai ça ce soir, au debriefing . ", ironise-t-elle, déstabilisant Emile quelque peu.

Zia tourne la tête vers Sandrine :

- " Non, c'est bon en fait. Je garde Emile ", confirme-t-elle en lui adressant un généreux sourire.

- " Ah, bien. Super !", commente Sandrine en inscrivant sur sa liste le nom de Zia en face de celui d'Emile.

- " Bon ben on y va ? C'est par où ? ", s'impatiente Suzanne.

- " Alors, vous suivez Inès, Lila et Marion ", confirme sandrine à l'attention de toute la troupe. " Elles vont vous montrer vos espaces de vie. On vous laisse vous installer et faire un peu le tour du propriétaire pour prendre vos marques, puis on se retrouve pour le déjeuner d'ici une petite heure. C'est bon pour tout le monde ? "

Confirmation générale des jeunes comme des anciens. Chacun des binômes, confirmé ou non, se dirige vers les couloirs menant aux chambres .

- " Des soucis ? ", demande Sandrine en s'avançant vers elle.

Sophie continue de faire défiler l'article sans un mot, puis s'arrête brusquement sur un passage.

Sophie se laisse choir le long du dossier de sa chaise , troublée. " Ce virus est apparemment baptisé . Il est en train de se répandre d'un continent à l'autre, d'après ce que je viens de lire. 2019n-CoV Il aurait aussi été repéré au Canada, en Australie, même au Proche-Orient, et dans certains pays du Nord et de Scandinavie. Les autorités des différents pays commencent à réagir à tout de rôle , mais la communauté scientifique alerte sur un fait d'importance... "

- " Lequel ? ", insiste Sandrine. " Quel fait d'importance ? "

Les sourcils toujours froncés, Sophie fait défiler l'article une dernière fois sur son téléphone et s'arrête sur le passage qui la préoccupe le plus.

- " D'après ce que je lis, ils ont d'abord cru à une variante de la grippe, mais ce ne serait pas le cas. Ce virus est à priori plus dangereux... "

Sandrine accuse quelque peu le coup et fronce les sourcils à son tour.

- " Ah oui ? Mais ils disposent de quelque chose ou d'un vaccin pour enrayer sa progression à ce virus ? ", continue-t-elle.

CHAPITRE 4

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :