Magazine Mode femme

At home with Léa Rostain

Publié le 08 mai 2020 par Folkr

En cette période tout particulièrement compliquée, nous avons souhaité laisser carte blanche à des stylistes, mannequins, anonymes, photographes, créateurs et autres créatifs pour une plongée en immersion dans leur intimité.

Découvrez avec nous l’envers du décor de leur confinement, leurs looks, leurs pensées, leurs appartements… Tel un journal intime, ils vous inviteront à découvrir l’invisible à travers une série de clichés réalisés par leurs soins. Pour ce nouvel épisode de ‘At Home With‘, partez à la rencontre de la mannequin Léa Rostain.

At home with Léa Rostain At home with Léa Rostain At home with Léa Rostain

En ce moment

Confinée dans son appartement parisien, Léa jongle entre musique, séance de bronzage à sa fenêtre et s’occupe de ses animaux. ‘Je joue beaucoup à la guitare et je viens de me mettre au piano. Ce confinement tombait à pic ! Je dessine, je lis beaucoup, je joue au Rummikub sur internet (j’adore ce jeu), j’apprends l’italien et  je procrastine énormément pour les tâches ménagères, c’est terrible !’

Je développe aussi des relations épistolaires avec quelques voisins. Mon père passe me voir de temps en temps (il est journaliste et travaille notamment sur le virus). Je fais bronzette avec beaucoup trop d’huile de ricin sur mon corps (bientôt on m’appellera Gandalf) et je suis surtout très prise par mes animaux et mes plantes ! J’ai un chat, Gaston, un serpent, Jackie, des poissons et beaucoup de plantes. Je fais aussi des castings pour le cinéma depuis chez moi, un très bel exercice….

At home with Léa RostainAt home with Léa Rostain At home with Léa Rostain At home with Léa Rostain At home with Léa Rostain

Chaque semaine, Léa attend avec impatience le nouvel épisode de ‘One piece’. ‘Je découvre Peaky Blinders, que j’adore et qui m’occupe des heures,  mais j’adorerais regarder ‘Fullmetal Alchemist’, ‘Shingeki no Kyojin‘, ‘The End Of The F***ing World’ et ‘True detective’. Tous les films de Sergio Leone, Seth Rogen et ‘Hayao Miyazaki‘ sont évidemment plus que recommandables en ces temps troublés, sans parler de tous les films de ‘Série Z’ comme ‘Kung Fury‘ ou ‘Zombeavers‘, ou encore tous les films avec Gérard Depardieu.

‘Niveau documentaires, j’adore ceux d’aventures, de voyages et de sports extrêmes. ‘Le cavalier Mongol’ sur Arte est juste fou. Un super documentaire sur Candide Thovex est aussi disponible sur le net. Et puis,  tout ce qui tourne autour des aliens et autres phénomènes paranormaux, je suis à fond.’

At home with Léa Rostain At home with Léa Rostain At home with Léa Rostain

Sa playlist

On peut retrouver dans sa playlist : Mina, à écouter le matin, Disiz la Peste, pour faire les courses, Gildardo Zapata, pour rater un gâteau avec honneur, Khruangbin, pour l’effort physique volontaire, Jermaine Jackson, pour l’effort physique involontaire et solitaire (danser), La Clinique, pour faire bronzette, Ryuichi Sakamoto pour les soirs de solitude, mais aussi The Beatles, Led Zeppelin, Pink Floyd et les Velvet Underground pour tenir le coup.

At home with Léa Rostain At home with Léa Rostain At home with Léa Rostain

Après le confinement

‘J’irai voir mon cheval pour galoper très loin, très vite et très longtemps, puis j’irai voir mes amis chez Jeannette à Strasbourg – Saint-Denis, pour finir à Pigalle en meute et recommencer ça le lendemain.’

At home with Léa Rostain


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Folkr 13371 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte