Magazine Mode femme

At home with Carlotta Onesti

Publié le 09 mai 2020 par Folkr

En cette période tout particulièrement compliquée, nous avons souhaité laisser carte blanche à des stylistes, mannequins, anonymes, photographes, créateurs et autres créatifs pour une plongée en immersion dans leur intimité.

Découvrez avec nous l’envers du décor de leur confinement, leurs looks, leurs pensées, leurs appartements… Tel un journal intime, ils vous inviteront à découvrir l’invisible à travers une série de clichés réalisés par leurs soins. Pour ce nouvel épisode de ‘At Home With‘, partez à la rencontre de la danseuse Carlotta Onesti.

At home with Carlotta Onesti At home with Carlotta Onesti

En ce moment

De retour d’une tournée à Tokyo, Carlotta s’est retrouvée confinée à Paris dans son petit studio. Elle a donc choisi de retrouver sa mère et son père en Italie pour affronter au mieux cette longue période. ‘J’avais pas mal de plans pour le printemps, mais aussi beaucoup de choses que j’avais mises de côté depuis des années et toujours reportées, du coup j’en profite, ainsi que pour me détendre, bien manger, lire, méditer, profiter de ma famille et de mes chiens que je ne vois pas souvent, et essayer de rester en forme pour la danse.

‘Je viens de relire deux de mes romans préférés : ‘La dame aux Camélia‘ d’Alexandre Dumas, que je rêve aussi de pouvoir danser un jour à l’Opéra, et ‘Un giorno‘ de David Nicholls. Je viens aussi de terminer mon premier livre en français, ‘La prophétie des Andes’ de James Redfield, qui m’a pris un peu plus de temps que prévu mais je suis très heureuse (je suis en France depuis seulement deux ans). Je suis si fière que je me lance dans un deuxième roman : ‘Le Deuxième Sexe‘ de Simone De Beauvoir, que j’avais déjà depuis l’année dernière, mais qui était encore trop difficile pour une débutante comme moi.’

At home with Carlotta Onesti At home with Carlotta Onesti At home with Carlotta Onesti At home with Carlotta OnestiAt home with Carlotta Onesti At home with Carlotta Onesti At home with Carlotta Onesti

En Italie, nous ne sommes pas loin de la mer ;  cela me permet de me reconnecter avec la nature. Je passe parfois la journée pieds nus dans mon jardin, je cueille des fleurs pour ma chambre, mais aussi de la lavande, de la menthe et du romarin pour me faire des soins de beauté et prendre des bains. J’ai également un petit potager où j’adore aller prendre l’apéro au crépuscule avec des fruits et légumes à peine cueillis 100 % Bio. J’en profite aussi pour écouter ma playlist qui oscille entre des vieilles chansons françaises et italiennes en passant par de la musique brésilienne.

‘J’aime aussi cuisiner et grignoter toute la journée. Au programme du petit-déjeuner : smoothie, porridge, des fruits et un bon café. ‘La Pasta‘, c’est ma vie, surtout celles cuisinées par ma maman. Nous avons décidé de manger des pâtes tous les week-ends. Bien évidemment, les gâteaux ne manquent jamais !

At home with Carlotta Onesti At home with Carlotta Onesti At home with Carlotta Onesti At home with Carlotta Onesti At home with Carlotta Onesti

‘Je passe au moins deux heures par jour à m’entrainer. Je commence par du yoga et j’enchaîne avec la barre de danse. Ce n’est pas évident pour un danseur de s’entrainer à la maison, car nous n’avons pas le sol approprié pour sauter ou pour danser sur les pointes, mais on ne peut pas s’arrêter trop longtemps non plus. Le ballet de l’Opéra se débrouille aussi pour nous donner des cours en ligne chaque jour.’

At home with Carlotta Onesti

Après le confinement

Après le confinement, j’ai envie de plonger dans la mer et nager, aller à l’Opéra, me promener dans Paris et boire un verre de rosé en terrasse avec des amis. J’ai tellement envie de reprendre la danse !

At home with Carlotta Onesti


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Folkr 13371 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte