Magazine Mode femme

At home with Éléonore Léo Jeanne

Publié le 13 mai 2020 par Folkr

En cette période tout particulièrement compliquée, nous avons souhaité laisser carte blanche à des stylistes, mannequins, anonymes, photographes, créateurs et autres créatifs pour une plongée en immersion dans leur intimité.

Découvrez avec nous l’envers du décor de leur confinement, leurs looks, leurs pensées, leurs appartements… Tel un journal intime, ils vous inviteront à découvrir l’invisible à travers une série de clichés réalisés par leurs soins. Pour ce nouvel épisode de ‘At Home With‘, partez à la rencontre d’Éléonore Léo Jeanne, mannequin, influenceuse et élève à l’Atelier Blanche Salant, l’Atelier International de Théâtre de Paris. Une femme aux multiples talents !

At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne

En ce moment

‘Confiné en Normandie, à Carolles, un petit village près de la mer, dans la maison de mon enfance, entourée de ma famille, je suis consciente de la chance que j’ai. Le matin, je me lève tôt, voire très tôt pour être tranquille avec mon café. Je vais un peu dehors, je fais le tour du jardin (une vraie garde champêtre en devenir) La lumière est si belle ici.’

‘La journée, je fais beaucoup de petites choses dans le jardin : je m’occupe du potager, de l’entretien des fleurs, je peins tout et n’importe quoi. Je n’ai jamais vraiment le temps de faire ça et j’avoue y prendre beaucoup de plaisir.’

At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne

Je tente aussi de nouvelles activités. Une amie peintre (Cyrielle Gulacsy) m’a envoyé une petite palette pour faire de l’aquarelle. Elle espérait que j’ai un don, un échec total 😉 Alors je me suis mise à la cuisine. A part la mousse au chocolat, je ne suis pas vraiment douée.’

Le reste du temps, je fouille dans le grenier à la recherche de petites pépites vintage (pour ça j’ai du talent ). J’adore trouver de vieux vêtements, me déguiser avec, faire des retouches sur les robes de ma grand-mère. Je fais des show à mes parents, j’imite des membres de ma famille ( il y a matière à faire), et je danse.’

At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne

La danse et la musique, c’est mon truc, ça me défoule ! Tous les jours je me fais une petite demi-heure de danse. C’est mon sport quotidien. Cela me fait beaucoup de bien. Je pense même m’inscrire à des cours de samba et de comédie musicale dès la rentrée.’

‘Le soir, je prends le temps d’écrire quelques mots sur l’actualité, l’évolution de la pandémie, sur ma journée, comment se sentent mes proches. J’ai envie de me souvenir de chaque moment de cette période.’

At home with Éléonore Léo Jeanne

Quand on lui demande ce qu’elle regarde en ce moment, elle nous évoque Unorthodox. ‘J’ai terminé la série en une journée. Je vous la recommande ! Sinon tous les films, documentaires et courts métrages d’Arte sont géniaux ! Vous pouvez y trouver du Federico Fellini, Éric Rohmer, un documentaire sur Simone Signoret. Ma dernière découverte : le film saoudien ‘Wadjda‘, réalisé par Haifaa al-Mansour, première femme réalisatrice en Arabie Saoudite.

Sa playlist

Mon père a une collection de vieux vinyles :  Elvis, Talking Heads, Au bonheur des Dames, Cher, Diana Ross. En ce moment, j’écoute un maximum de sons qui me donnent de la joie.’

At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne

Après le confinement

‘Après le confirment, je vais rejoindre mes amies. Elles me manquent beaucoup et je vais profiter de ma liberté plus que jamais !’

At home with Éléonore Léo Jeanne At home with Éléonore Léo Jeanne


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Folkr 13371 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte