Magazine Entreprise

Logement connecté : où en est l’intelligence dans l’habitat ?

Publié le 05 janvier 2021 par Franckbaty @Bouygues_C
image illlustrant les logements wizom connected

Etat des lieux : en 2020, cinq expressions ont particulièrement raisonné pour parler du logement : la maintenance prédictive, la consommation centralisée, les équipements ouverts et interopérables, la smart home, et enfin, le Building Operating System.

La maintenance prédictive est une technologie qui permet d’anticiper les pannes et les anomalies d’un équipement en fonction des données relatives à son état. Grâce à elle, l’opérateur d’une marque ou un artisan en charge de l’entretien peut aujourd’hui, sans se déplacer, suivre l’état de fonctionnement de son réseau de machines, par exemple chaufferie ou VMC collective, et prévoir la maintenance au bon moment.

La consommation centralisée est un système qui permet aux gestionnaires, syndics, propriétaires et locataires de suivre les consommations globales d’eau, d’électricité ou de chauffage d’un ou plusieurs logements en un clic.

Les équipements ouverts et interopérables sont des équipements et systèmes capables de fonctionner avec d’autres produits ou systèmes existants ou futurs. Et ce, sans restriction d’accès ou de mise en œuvre.

La smart home, ou maison intelligente, est dotée d’objets connectés et d’une intelligence artificielle.

Enfin, le Building Operating System (BOS) est un logiciel qui permet le développement, le déploiement et l’usage de l’ensemble des équipements, systèmes et applications digitales d’un bâtiment (offrant services et fonctions diverses) afin de traduire l’ensemble de ces données pour les analyser.

Mais à quels besoins répondent ces nouvelles technologies ? Pour en savoir plus, nous avons interviewé Julien Schmid, directeur marketing stratégique chez Bouygues Construction :

À quelles attentes ou quels besoins répondent les technologies connectées de l’habitat ?

Julien Schmid (JS) : Il y a aujourd’hui deux grandes demandes de la part des occupants : avoir un logement qui consomme le moins possible et le plus intelligemment possible ; et avoir un logement très confortable. La connectivité au sein de l’habitat ne représente pas pour sa part une attente particulière. En revanche, elle est clairement un moyen pour répondre à ces deux grandes demandes des occupants.

Où en est-on aujourd’hui en matière de connectivité dans les logements ?

JS : Actuellement, on est davantage concentré sur l’intérêt pour les habitants d’une application mobile pour avoir une interface de gestion et/ou interface commune à tous les équipements, que sur les objets connectés qui peuvent être installés dans les logements. La raison ? C’est l’occupant qui va compléter son logement neuf avec les équipements de son choix (caméra connectée, détecteur de présence, outil de gestion de l’énergie…). En lui offrant une interface de gestion centralisée, on lui simplifie les choses et cela apporte une meilleure qualité de vie.

Et demain, quelle sera la place de la connectivité dans l’habitat ?

JS : Portés par des causes environnementales fortes, il est fort probable que les logements de demain seront systématiquement équipés d’outils qui permettront d’améliorer la performance des bâtiments. À l’inverse, tout ce qui relève de la domotique (contrôle des volets roulants et des lumières par exemple) devrait rester une option à la demande, car ce n’est pas une fin en soi, contrairement à la gestion de l’énergie.

Zoom sur… Wizom connected, le logement connecté signé Bouygues Construction

Wizom connected – l’offre d’habitat connecté de Bouygues Construction – allie souplesse et interopérabilité au sein de bâtiments à la fois intelligents et confortables à vivre. Des logements efficaces et éco-responsables lancés en 2017, et qui n’ont depuis, cessé d’évoluer et de s’enrichir de nouvelles technologies en matière d’IoT (objets connectés) et de gestion prédictive des équipements. « Pour chaque projet, on est en mesure de s’adapter aux besoins et contraintes de nos clients. On peut intégrer dans nos logements Wizom connected différentes technologies y compris celles souhaitées par nos clients promoteurs et bailleurs sociaux », souligne Julien Schmid.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Franckbaty 17028 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte