Magazine Brico

La pyrogravure, ou comment brûler l’art au bois

Par 123bricolage

Débutants, quelles questions vous posez-vous en matière de pyrogravure? Pyrographes chevronnés, quelles astuces vous conviennent pour réussir vos projets ?

Dans cet article, nous allons vous montrer comment prendre une image et la brûler sur un morceau de bois à la main. 

Votre boîte à outils : 

Pour tout projet de pyrogravure, vous avez besoin de :

  • Bois, coupé à la taille
  • Papier de verre, grain 320
  • Stylo de pyrogravure
  • Papier transfert graphite
  • Stylo de couleur
  • Ciseaux
  • Ruban adhésif
  • Une image à brûler sur le bois

Les étapes recommandées pour un projet de pyrogravure parfait: 

  1. Préparez votre pièce de bois
  2. Transférez l’image
  3. Soulevez votre image
  4. Sécurisez votre espace de travail
  5. Préparez pour l’ombrage
  6. Ombrage

Comment réussir son projet de pyrogravure ?

1. Préparez votre pièce 

Une fois que vous avez coupé votre pièce de bois à la bonne taille, inspectez-la pour vous assurer qu’elle ne présente pas de bosses ou de marques. Si vous trouvez des entailles ou des bosses relativement peu profondes, il suffit de prendre un chiffon humide, de le plier au moins une fois et de le placer sur les défauts. Utilisez ensuite un fer à repasser chaud pour appuyer sur le chiffon. Continuez ce processus jusqu’à ce que les bosses du bois aient été relevées. Laissez le bois sécher.

Maintenant, prenez votre papier de verre et poncez le bois jusqu’à obtenir une belle finition lisse. Nous vous recommandons d’enrouler le papier de verre autour d’un bloc de bois plat pour être sûr d’obtenir une surface uniforme.

2. Transfert de l’image 

Maintenant que le bois est prêt, préparez votre image comme vous le souhaitez et imprimez-la. Vous pouvez faire un peu de photoshop de base pour enlever le fond et économiser de l’encre. Découpez votre papier graphite au format de l’image et collez l’image dessus

Veillez à ce que la face de transfert soit tournée vers le bas

Prenez votre stylo de couleur vive et tracez simplement sur l’image. Ne tracez que les parties que vous voulez transférer sur le bois. Nous vous recommandons de ne pas tracer les zones que vous souhaitez ombrer.

3. Soulevez votre image

Soulevez délicatement votre image/papier graphite et voyez le fruit de votre travail. A ce stade, regardez votre image sur le bois et voyez s’il y a des marques non intentionnelles. Ne vous inquiétez pas ! Prenez du papier de verre et poncez doucement les marques.

4. Sécurité et technique

Après avoir choisir votre pyrograveur, choisissez la plume appropriée pour le stylo et laissez le stylo chauffer. Avant de vous lancer dans le projet de pyrogravure, vous devez avoir :

  • une bonne ventilation (fenêtre ouverte/ventilateur)
  • un espace de travail propre et ouvert, sans rien d’inflammable à proximité.
  • de l’eau froide et une pommade d’urgence contre les brûlures 

Maintenant que vous connaissez la technique de pyrogravure, vous devez commencer la brûlure1)brûlure ; http://creaclic.ch/atives/fichescreatives/fiches2017/FCpyrogravure.pdf par la partie la plus simple. Si l’on prend l’exemple du lion, le dos et la queue ne sont pour la plupart que des lignes de base plate.

Continuez avec le reste des lignes de base. Cela deviendra plus facile 

5. Vision en tunnel

En faisant ce brûlage, vous remarquerez qu’il est facile de perdre de vue l’endroit où l’on se trouve dans le travail. Cela peut être le cas lorsque vous entrez dans des parties plus complexes du travail. 

Lorsque vous avez terminé les grandes lignes, c’est à vous de décider comment procéder. Certaines images de pyrogravure nécessiteront beaucoup de détails, d’autres moins. La partie la plus importante des détails est d’y aller doucement. Concentrez-vous sur certaines parties à la fois. 

Rappelez-vous la technique consistant à utiliser le côté « lame » de la plume pour les petits détails 

Lorsque vous utilisez du bois de pin2)bois de pin ; http://www.foret-mediterraneenne.org/upload/biblio/FORET_MED_1992_3_234.pdf , vous remarquerez des parties claires et sombres. Le plus clair est le bois le plus tendre. Lorsque vous devez brûler sur une partie plus sombre du grain, vous remarquerez qu’il ne brûle pas aussi facilement. Vous devrez continuer à parcourir soigneusement la même ligne jusqu’à ce qu’elle soit suffisamment foncée pour s’harmoniser avec le reste de l’ouvrage.

6. Préparation de l’ombrage

Lorsque vous avez terminé les lignes de base et les détails, préparez votre travail pour l’ombrage.

Vous remarquerez peut-être qu’il y a des parties de l’œuvre où vous n’avez pas exactement suivi le tracé au graphite. Ne vous inquiétez pas ! Prenez votre papier de verre et poncez légèrement toute la pièce. Cela permettra d’éliminer les brûlures superficielles et les marques de graphite. 

Nettoyez toute la sciure du bois, en veillant à l’enlever de toutes les lignes. Vous voulez une pièce bien propre pour l’ombrage.

7. Ombrage

Si vous choisissez d’ajouter de l’ombrage à votre travail de pyrogravure, cela le rend vraiment plus intéressant et peut également contribuer à lui donner de la profondeur. Rappelez-vous que c’est la partie la plus difficile et qu’elle demande une certaine expérience.

Tout d’abord, décidez où vous voulez ombrer. Ensuite, déterminez à quel point vous voulez que l’ombre soit foncée et si vous voulez changer l’ombre dans différentes parties. Pour la question de l’intensité de l’ombrage3)intensité de l’ombrage ; https://www.icem-freinet.fr/archives/benp/benp-43/benp-43.pdf , le plus foncé ne doit pas couvrir les lignes de base et de détail.

Utilisez la même plume que celle que vous avez utilisée pour les lignes. Tenez le stylo comme vous le feriez pour une ligne plate et touchez à peine le haut du bois. Tout en le maintenant sur le bois, déplacez votre main en cercle. Continuez à faire cela jusqu’à ce que vous obteniez la nuance de bois désirée. 

Continuez à déplacer la plume, si vous la laissez reposer trop longtemps à un endroit ou si vous favorisez une partie du bois plutôt qu’une autre, cela se verra. Si cela se produit, essayez de fondre les parties les plus sombres dans les parties les plus claires. 

L’ombrage peut transformer un travail moyen en quelque chose d’étonnant.

L’important est de fondre les parties les plus sombres dans le reste de l’image. Cela ne s’applique pas aux endroits séparés de votre image. Si vous vous trompez dans l’ombrage ou si vous voulez simplement éclaircir les choses, n’ayez pas peur de passer légèrement sur les zones problématiques avec du papier de verre. 

Après avoir terminé l’ombrage, vous aurez terminé votre travail ! Prenez du recul et appréciez le dur labeur que vous avez fourni. N’oubliez pas d’ajouter votre marque personnelle sur la pièce, que ce soit au recto comme une peinture, ou au verso.

À ce stade, vous pouvez laisser votre pièce en bois telle quelle, ou la protéger. Le polyuréthane4)polyuréthane ; http://www.loiremateriaux.com/doc/catalogue/Unilin%20Systems/Brochure%20polyur%C3%A9thane.pdf , l’huile, le vernis, la teinture pour bois conviennent tous. 

Si vous utilisez une teinture foncée, par exemple, l’ombrage risque d’être moins prononcé.  YouTube Video

Pyrogravure – Foire aux Questions (FAQ)

Comment ecrire avec un Pyrograveur ?

Le secret de la pyrogravure est de faire un trait continu à la même vitesse ! Tout arrêt sera visible sur votre surface par une marque plus grande. Une autre astuce consiste à commencer par un trait léger. En cas d’erreur, vous pouvez poncer votre support en bois et passer une seconde fois.

En général, il faut utiliser une pression légère à moyenne. Il est inutile d’appuyer fortement car vous risquez d’abîmer prématurément la pointe. Pour les fonds, amusez-vous à créer différentes textures avec des points, des courbes, jouez sur la façon de tenir la pointe et le temps de brûlage.

Comment faire des finitions avec un objet de pyrogravure ?

Vous avez alors plusieurs possibilités en termes de finition : vous pouvez laisser votre objet tel quel ou appliquer toutes les protections appropriées pour le bois. Les peintures, les encre et les patines peuvent également être utilisées.

Quel est le meilleur bois pour la pyrogravure ?

Le type de bois que vous choisissez fait une différence en termes de pyrogravure. Vous pouvez brûler sur plusieurs types de bois différents et il y a beaucoup d’opinions sur le sujet, alors faites des recherches. Vous voudrez également expérimenter vous-même et vous faire votre propre opinion sur celui que vous préférez. Voici les meilleurs bois pour la pyrogravure :

  • Tilleul
  • Bouleau
  • Chêne
  • Peuplier
  • Pin
  • Bois de palettes

Comment écrire sur du bois sans Pyrograveur ?

Utilisez le pistolet thermique (à puissance élevée) et passez sur toutes les zones où vous avez appliqué le tampon. Continuez ainsi jusqu’à ce que les motifs tamponnés apparaissent et soient brûlés sur votre bois. Personnalisez vos propres panneaux, réalisez vos propres œuvres d’art, utilisez des tampons sur un morceau de bois ordinaire et ajoutez un clip pour suspendre une photo. Les possibilités sont vraiment infinies !

Comment tamponner des lettres sur du bois ?

Placez le poinçon avec l’extrémité lettrée vers le bas sur votre bois. Prenez le marteau dans votre main libre et tapez doucement et carrément sur l’extrémité supérieure du poinçon. Soulevez la matrice pour vérifier la profondeur du tampon. Si la lettre n’est pas assez profonde, replacez la matrice dans la première empreinte et tapez une nouvelle fois avec le marteau.

Sources :[+]

Sources :

1 brûlure ; http://creaclic.ch/atives/fichescreatives/fiches2017/FCpyrogravure.pdf

2 bois de pin ; http://www.foret-mediterraneenne.org/upload/biblio/FORET_MED_1992_3_234.pdf

3 intensité de l’ombrage ; https://www.icem-freinet.fr/archives/benp/benp-43/benp-43.pdf

4 polyuréthane ; http://www.loiremateriaux.com/doc/catalogue/Unilin%20Systems/Brochure%20polyur%C3%A9thane.pdf


Retour à La Une de Logo Paperblog

Magazines