Magazine

Déclaration de La Haye pour les standards numériques libres et ouverts

Publié le 27 juillet 2008 par Monbillet

Cette déclaration qui prend forme de pétition demande à tous les gouvernements de favoriser l’utilisation de technologies (logiciels, systèmes d’exploitation et documents) respectant les standards numériques libres et ouverts. Il s’agit d’un enjeu important car la majorité des utilisateurs de technologies informatiques de la planète sont captifs de quelques compagnies (principalement Microsoft™).

Un exemple éloquent

Une très évidente illustration de ce fait est l’utilisation quasi universelle de documents texte en format Word (.doc), format «propriétaire», dont la licence, fermée, appartient à Microsoft. Pour créer, modifier ou consulter un document Word, il faut acquérir la Suite Microsoft Office (pour quelques centaines de dollars) car la licence n’est pas partagée (libre).

Des alternatives existent, comme la suite Open Office avec le logiciel Write, équivalent à Word. Cette suite bureautique complète est gratuite. Toutefois, les utilisateurs de Write ne peuvent, la plupart du temps, utiliser le format naturel de Write (.odt) car en raison de la domination du marché de la bureautique par un seul joueur, ce format n’est pas accessible pour beaucoup d’utilisateurs qui sont forcés d’utiliser le format Word. Il est donc très difficile de partager des documents en d’autres formats que celui du très monopolistique Word.

Write permet de sauvegarder des documents en format .doc, toutefois en raison de la fermeture du format .doc et du fait qu’il ne s’agit pas du format normal de Write, on y perd à chaque fois en qualité, à la consultation comme à la création de documents. On y perd en qualité et en liberté.

Un combat important

La question des standards technologiques semble bien lointaine et abstraite, mais elle est d’une grande importance dans un monde de plus en plus dominé par les technologies de l’information.

Microsoft™ ne s’y trompe pas lorsqu’elle a combattu, avec griffes et ongles (et potentiellement avec pratiques douteuses), la possibilité d’un format vraiment ouvert et universel pour les suites bureautique. Le format Microsoft™ (Open XLM) l’a emporté, à grand renfort de dollars, et dans une victoire partielle, sur le format vraiment ouvert (ODF), mais en situation de monopole quasi absolu, le changement de format que Microsoft s’apprête à opérer coûtera cher à tous les usagers dont les documents en format Word actuels et passés deviendront obsolètes dans les années à venir.

Microsoft™ lutte pour garder son monopole intact. Luttons pour que la liberté de choix, en informatique comme ailleurs, prévale!

Voici le texte de la déclaration. Pour signer, c’est par ici : http://www.digistan.org/hague-declaration:fr

Déclaration de La Haye

Adoptée et proclamée
par les fondateurs de l’Organisation des Standards Numériques
à La Haye le 21 Mai 2008.

Alors qu’il y a 60 ans, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme instaurait en Droit international les droits et libertés suivants :

  1. Egalité devant les gouvernements et la loi (Article 2, Article 7) ;
  2. Libre circulation à l’intérieur des frontières de chaque état (Article 13.1) ;
  3. Droit de participer aux affaires publiques (Article 21.1) ;
  4. Egalité d’accès aux fonctions publiques (Article 21.2) ;

Alors que ces droits et libertés sont aujourd’hui acceptés par tous les gouvernements démocratiques et sont inscrits dans les constitutions de la plupart des états ;

Considérant que tous les pays évoluent, à des vitesses différentes et à partir de conditions différentes, vers des sociétés dans lesquelles la pleine et réelle participation gouvernementale et sociale, tout comme l’accès aux services publics, à l’éducation et aux opportunités, sont de plus en plus dépendants de l’accès aux communications électroniques ;

Considérant de façon plus spécifique que :

  • L’information officielle, les services et les ressources sont de plus en plus proposés de façon virtuelle que physique ;
  • La liberté de parole et d’association sont désormais exercées davantage en ligne qu’en personne ;
  • Internet et le Web ouvrent un accès sans précédent à l’égalité d’éducation et des chances pour les peuples du monde entier ;

Considérant que les bénéfices d’Internet ne peuvent être assurés, que les droits de l’homme durement acquis ne peuvent être préservés dans la mutation vers une société numérique qui garantit un accès abordable et identique à tous à Internet, que si l’ouverture d’Internet est aussi préservée ;

Considérant le rôle unique que les standards numériques libres et ouverts peuvent jouer en garantissant ce résultat en encourageant la compétition et l’innovation, la baisse des coûts et un élargissement des choix ;

Considérant que les gouvernements, en donnant l’exemple par les marchés publics, sont les seuls en mesure d’assurer à tous les bénéfices que les standards numériques libres et ouverts peuvent apporter ;

Considérant que ces bénéfices revêtent une importance particulière pour les peuples pénalisés sur le plan économique, social ou géographique ;

Considérant qu’il existe de plus en plus un consensus sur les caractéristiques des standards numériques libres et ouverts ;

Nous appelons tous les gouvernements à :

  1. Acquérir uniquement des technologies informatiques qui utilisent des standards numériques libres et ouverts ;
  2. Proposer des services en ligne exclusivement fondés sur des standards numériques libres et ouverts ;
  3. Utiliser uniquement des standards numériques libres et ouverts dans leurs propres activités.

Pour signer : http://www.digistan.org/hague-declaration:fr

Trouvé l’information au sujet de la déclaration sur Le Panoptique.
Plus d’information sur la Digital Standard Organisation, responsable de la déclaration ici


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Monbillet 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog