Magazine Politique

Autodéfense intellectuelle*

Publié le 23 juillet 2008 par Lalouve

*Titre piqué à l'ouvrage éponyme de Normand Baillargeon :"Petit cours d'autodéfense intellectuelle", que je ne me lasse pas de recommander...

Ras le bol de plier l’échine devant la pensée unique !

J’en ai ma claque d’entendre ou de lire des contributions ou des interventions pleines de pensée bêlante et moutonnante.


Le summum a été le reportage sur France Inter le week end dernier sur les « comités de soutien à Obama » en Seine-Saint-Denis.

Tout ces prolos manipulés qui commencent (je cite) par « accrocher le drapeau américain à la façade du local du comité ».

Qui soutiennent Obama « parce qu’il est black ». Eventuellement parce qu’il est « black et démocrate ».

Comme si tout ça effaçait les contradictions, la réalité sociale, politique, d’Obama.

Comme si « être black » ou beur, ou blanc, ou que sais-je, suffisait à rendre pur, noble, intelligent, et j’en passe.

C’est un beau symbole le drapeau américain ? Ah bon… J’étais pas au courant. Enfin, on comprend mieux pourquoi c’est le PS qui mène, toujours, « la gauche ».

Mais où est le sens critique ? Le recul ? Le bon sens ? Condie Rice, elle n’est pas noire ? Et Colin Powell, il ne l’est pas ? M’enfin…

Alors allez-y, traitez moi de raciste. A vot’bon cœur.

J’en ai assez de lire des contributions « de gauche » qui s’excusent en permanence de penser ce qu’elles pensent ou de dire ce qu’elles disent.

Il faudrait être « respectueux », « moderne », « ouvert au dialogue ». Même dans nos organes de presse (blogs, journaux et j’en passe).

Mais ça veut dire quoi au fond, cette incantation au « respect » ? A part accepter de nous ouvrir à la pensée dominante, qui est celle de la classe dominante ? Et qui a décidé que c’était bien d’être « ouvert » et « respectueux de son adversaire » ? C’est bien pour qui d’ailleurs ?

Et bien non, je refuse.Je n’ai pas le culte du « dialogue social », ni celui du « débat démocratique ». Ces principes moralisateurs ne sont que pièges empoisonnés et stérilisants.

Alors allez-y, traitez moi de stalinienne. A vot’ bon cœur.

Je finis cette brève gueulante en disant que je soutiens totalement Siné, comme j’ai soutenu en son temps Pascal Boniface. Je félicite M° Tricaud pour le combat qu’il va engager et qui est, à mon avis, hautement nécessaire. Je leur dis à tous bravo et bon courage.

Alors, allez-y, traitez moi d’antisémite. A vot’ bon cœur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lalouve 152 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines