Magazine Culture

L’édition sans éditeurs, André Schiffrin

Par Aucoindulivre

André Schiffrin (né en 1935) est le fils de Jacques Schiffrin, fondateur de la Pléiade et connu pour avoir travaillé dans une des plus préstigieuses maisons d’édition des Etats-Unis à savoir Pentheon Books. En résumé il a édité des gens comme Sartre, Foucault et encore Medvedev.

ACDL a eu l’occasion de lire son livre L’édition sans éditeurs, qui retrace son parcours professionnel, mais aussi son opinion sur la globalisation des maisons d’édition et des médias, ainsi que le mode de fonctionnement de ces maisons qui sont régies par le profit, au détriment du livre.

Schiffrin est un fervent défenseur de la petite maison d’édition et nous explique que l’on peut très bien publier des livres intéllectuels sans pour autant qu’ils soient réservés à une élite. Il en a fait l’expérience chez Pantheon Books avant qu’elle soit rachetée par Random House et ensuite par New House. Les problèmes ont commençé quand Pentheon Books s’est fait racheté, André Schiffrin et ses collègues étaient soumis à la rentabilité, alors que  les directeurs s’octroyaient des payes faramineuses et quand ils proposaient des livres à éditer, les directeurs ne regardaient que la colonnes des chiffres. De plus les patrons de ces groupes ne lisaient jamais, ne connaissaient même pas la plupart des auteurs proposés…

Schiffrin s’est démarqué de tout ce système, en publiant des livres différents. par exemple il a publié un livre d’histoire écrit par James W.Loewen intitulé “Les Mensonges que mon professeur m’a enseignés: tout ce qu’il y a de faux dans votre livre d’histoire américaine” et aujourd’hui il y a plus de 200 000 exemplaires en circulation!

Après avoir démissioné en 1991, il a crée The New Press une maison d’édition à but non lucratif, et a vendu beaucoup de livres dont les éditeurs ont peur de mettre les pieds dedans. Schiffrin précise que ces livres ont été négligés alors qu’il y a bel et bien un public qui souhaite les découvrir. Son plus grand succès avec The New Press a été de publier un livre avec cassette des enregistrements sonores des grands débats de la Cour Suprême des Etats-Unis. Initialement tiré à 5 000 exemplaires, il s’est vendu à 75 000 exemplaires et aujourd’hui encore le réassort continu!

L’edition sans éditeurs est très intéressant à lire, et pose pas mal de questions, sur le système de l’édition actuel. ACDL pense que beaucoup d’édtieurs attirés par le profit, pense que la plupart des lecteurs ne lisent que de la littérature basique, alors que Schiffrin démontre le contraire avec The New Press!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Aucoindulivre 26 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines