Magazine Culture

Tarek Dhiab innocent .. car il est pratiquant ?

Publié le 08 octobre 2008 par Alternautes
Suite de l'affaire ... La defense plaide l'innocence de son client, en s'appuyant sur le fait qu'il soit .............. pratiquant What a Face
Ca c'est une preuve irrefutable comme tout le monde le sait ! Je ne sais pas si la justice prendra en compte cet argument de defense. Mais si c'est le cas on aura beaucoup d'innocents dans la pays !

Citation:


Affaire Tarek Dhiab
La défense rejette toute tentative de corruption arguant que son client est un musulman pratiquant
Tarek Dhiab a comparu samedi matin devant le tribunal cantonal de Tunis. Il devait répondre de plusieurs accusations : délit de fuite, absence d'attestation d'assurance de son véhicule et tentative de corruption d'un agent de l'ordre dans l'exercice de ses fonctions outre injures et blasphèmes.
L'agent de l'ordre a ajouté que Tarek Dhiab l'a menacé de recourir à d'importantes personnalités pour intervenir à sa faveur.
Facteur qui a incité l'agent en question à demander des renforts sur le lieu de l'incident.
Aux questions du président de tribunal : Tarek Dhiab a rejeté toutes les accusations contenus dans le procès-verbal expliquant qu'il s'agit d'une cabale montée de toutes pièces en étroite relation avec les milieux du football.
Ajoutant qu'il n'a à aucun moment cherché à corrompre l'agent de l'ordre et qu'il est impossible de remettre une somme de 10 dinars à un agent accompagné de dix autres ce qui donne une moyenne d'un dinar pour chaque agent.
Comment le faire a-t-il conclu quand je n'ai jamais tiré les intérêts provenant des liquidités déposées dans la banque. Il a conclu en rejetant l'accusation de blasphèmes et d'injures à l'encontre de l'agent de l'ordre.
L'avocat de la défense est allé dans le même sens mettant notamment l'accent sur la gravité des accusations portées à l'encontre de son client avec l'unique dessein de porter préjudice à une personne (Tarek Dhiab) qui a fait honneur à son pays par le passé comme sportif et qui est considéré à l'heure actuelle comme le meilleur commentateur sportif dans le monde arabe. Pour terminer, l'avocat s'est demandé comment accuser son client d'avoir proféré blasphèmes et injures alors qu'il accomplit depuis près de trente années ses devoirs religieux. Aussi a-t-il réclamé le non lieu pour Tarek Dhiab.
Le tribunal a mis l'affaire en délibéré et le verdict sera rendu le 15 octobre.
Comme rapporté par notre consœur Assabah


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alternautes 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine