Magazine Caricatures

Et plus dur sera le parachute doré ?

Publié le 08 octobre 2008 par Dominik89
Depuis que Nicolas Sarkozy a fustigé ce capitalisme débridé et ses dérives comme les parachutes dorés, l'idée d'une réglementation sur ces derniers refait surface. Laurence Parisot et le MEDEF sont tout de suite montés au créneau pour nous rappeler que le syndicat patronal planchait sur le sujet pour rendre tout ça tout bien comme il faut.
Naturellement, le MEDEF n'a pas forcément les mêmes conceptions en la matière que le pékin moyen que nous sommes.Tags : Parachutes dorés, rémunérations des patrons, MEDEF, Laurence Parisot, Nicolas sarkozy, UMP, Gouvernement, AFEP, indemnités de départ, code de bonne conduite, Elysée, opinion publique, loi en 2009
Ainsi, le Medef (et l'Afep) recommandent de prohiber le cumul entre l'exercice d'un mandat social et un contrat de travail et de limiter le montant des indemnités de départ - les "parachutes dorés " - à deux ans de rémunération. Il serait mis fin au versement de ces indemnités en cas de départ volontaire et en cas d'échec du dirigeant concerné.
Ca va clairement dans le bon sens, mais quand on interroge Laurence Parisot sur les conséquences en cas de non respect de ce "code de bonne conduite", elle répond évasivement que les dirigeants devront en répondre devant l'opinion ! La belle affaire ! Elle croit vraiment qu'un dirigeant capable de planter son entreprise et de partir avec une fortune en guise d'adieu se souciera de l'opinion publique ! A mon avis, elle tente simplement de noyer le poisson. Mettre en place des règles sans sanction en cas d'infraction ne sert à rien. Imaginons un instant la même chose en matière d'infractions sur la route. Vous faîtes un excès de vitesse. On ne vous sanctionne pas, mais on alerte l'opinion publique. Génial !
Pendant ce temps, l'Elysée "met la pression" en annonçant mardi qu'il y aurait une loi en janvier 2009 sur l'encadrement des rémunérations des dirigeants d'entreprise si les recommandations du Medef en la matière n'étaient pas mises en oeuvre !
Au bout du compte, on constate que les beaux discours de Nicolas Sarkozy n'étaient que du vent. Les patrons feront désormais semblant d'avoir une règle et au prochain scandale, l'UMP et le gouvernement feront encore mine d'être outrés avant de l'oublier consciencieusement.

Dominik


Tags : Parachutes dorés, rémunérations des patrons, MEDEF, Laurence Parisot, Nicolas sarkozy, UMP, Gouvernement, AFEP, indemnités de départ, code de bonne conduite, Elysée, opinion publique, loi en 2009

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominik89 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte