Magazine Santé

Cancer de la prostate: la radiothérapie n'est pas sans risque

Publié le 08 octobre 2008 par Marieclaude

16 septembre 2008 - La bataille contre le cancer est semée d’embûches. Une équipe de recherche suisse estime que les patients qui reçoivent de la radiothérapie pour traiter un cancer de la prostate augmenteraient leurs risques d’être atteints d’un cancer du côlon.

Les chercheurs ont scruté les dossiers médicaux des hommes qui ont reçu un diagnostic de cancer de la prostate entre 1980 et 1998 dans la région de Genève. Parmi les 1 134 patients choisis, 264 avaient reçu de la radiothérapie. Or, huit d’entre eux ont été atteints d’un cancer du côlon dans les cinq à neuf années qui ont suivi le traitement — un temps suffisant pour permettre à une tumeur induite par la radiothérapie de se former.

Selon les calculs de l’équipe de chercheurs, le cancer du côlon se serait formé quatre fois plus souvent chez ces patients que chez les autres Genevois du même âge. À souligner : les hommes qui avaient reçu un diagnostic de cancer de la prostate, mais qui n’avaient pas suivi de radiothérapie n’ont pas augmenté leurs risques.

Les auteurs de l’étude se sont aussi intéressés aux risques pour ces patients d’être atteints d’un cancer du rectum. Aucun lien n’a été démontré. Un constat surprenant, puisque le rectum est l’une des régions irradiées lorsqu’on s’attaque à la prostate.

Des études antérieures avaient d’ailleurs montré un lien entre les traitements de radiothérapie pour le cancer de la prostate et le cancer du rectum. La petite taille de l’échantillon dans l’étude de Genève pourrait être en cause.

Une bonne nouvelle tout de même : des progrès importants ont été effectués sur le plan de la radiothérapie au cours des dernières années. Les rayons sont maintenant mieux ciblés et risquent moins d’endommager les tissus adjacents à la tumeur.

Bonne journée

Marie-Claude

Dominique Forget – PasseportSanté.net


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par justeunequestion
posté le 26 novembre à 10:08
Signaler un abus

Dans ce cas, Dolmen, pourquoi les médecins recommandent t-ils l'ablation de la prostate pour l'ensemble des cas de cancers de ce type, encore aujourd'hui?

Par dolmen09
posté le 21 septembre à 17:17
Signaler un abus

Il est agaçant et regrettable que par un titre racoleur et dépassé, donc faux on inquiète des malades dans une affection qui est déjà traumatisante. Les radiothérapies qui induisaient les effets secondaires évoqués étaient faites avec un ciblage approximatif, donc un "arrosage" large qui touchait les organes voisins. Cela n'existe plus avec les radiothérapies conformationnelles actuelles sous scanner. Alors SVP, fermez le ban et laissez les malades se soigner en toute sérénité.

A propos de l’auteur


Marieclaude 499 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines